La première polémique d'arbitrage du Mondial

Yuichi Nishimura, l'arbitre japonais du match d'ouverture de la Coupe du Monde entre le Brésil et la Croatie (3-1), a connu une soirée délicate. En cause, plusieurs erreurs d'arbitrages grossières.

La première polémique d'arbitrage du Mondial
Yuichi Nishimura, dans l'oeil du cyclone après 1 jour de compétition (crédit-photo : twitter.com)

Elu meilleur arbitre de 2012 par la Fédération Asiatique de football, Yuichi Nishimura n'aurait jamais penser vivre une première ouverture de la Coupe du Monde, entre le Brésil et la Croatie aussi houleuse. Et pour cause...

Pris par la simulation de Fred. 

Pendant 70 minutes, l'arbitre japonais n'avait pas fait fausse route dans son arbitrage. Malgré une petite bagarre et un carton jaune pour Neymar, en première mi-temps, l'arbitre de 42 ans, ayant déjà officié lors de la Coupe des Confédérations 2013, nous a montré que tout pouvait basculer en quelques secondes et fausser le résultat d'un match. 70ème minute, Fred s'écroule dans la surface après un contact totalement inexistant avec Dejan Lovren. L'arbitre sort le carton jaune et siffle pénalty. Neymar va le transformer, avec de la chance, mais le mal est fait. 

Un but croate refusé pour un choc inexistant

Quelques minutes plus tard, Julio Cesar loupe sa sortie, et les Croates marquent le but, mais l'arbitre siffle la faute d'Olic sur le gardien. Une charge presque qu'inexistante, d'autant plus que les Croates étaient meilleurs sur la deuxième mi-temps. Heureusement, le but d'Oscar a peut-être dissiper la colère des Croates, pas aidés par les errerements de son gardien de but. Mais pour un premier match de cette Coupe du Monde 2014, l'arbitrage nous montre, encore son mauvais côté. Encore, une fois, une nouvelle polémique vient encore nous décevoir du football qu'on attendait !