Uruguay - Costa Rica: la Celeste ne doit pas se rater

Dans un groupe des plus relevés avec l'Italie et l'Angleterre, l'Uruguay, privée de Luis Suarez,  se devra de faire la différence face à une équipe du Costa Rica dont on sait peu de choses. Décryptage de ce premier match du groupe D, déjà très important.

Uruguay - Costa Rica: la Celeste ne doit pas se rater
Si Luis Suarez est forfait, Edinson Cavani sera bien de la partie. - ©Zimbio
Uruguay
Costa Rica | 21:00

L'Uruguay ne devra pas surtout pas manquer son entrée en lice ce soir face au Costa Rica si elle veut espérer jouer les premiers rôles dans cette Coupe du Monde. Dans un match déséquilibré sur le papier, la Celeste sera opposée à une équipe Costaricienne dont on sait finalement très peu de choses. Les statistiques sont d'ailleurs en faveur des coéquipiers de Cavani. En effet, l'Uruguay n'a jamais perdu face à son adversaire du jour en huit confrontations (six victoires / deux nuls).

 

L'Uruguay ultra-favorite

Les choses sont claires et l'avis est unanime, l'Uruguay fait figure de grande favorite de ce match. Bien que privée de sa superstar Luis Suarez, elle pourra compter sur l'attaquant le plus cher de la Ligue 1, Edinson Cavani, et sur l'expérimenté Diego Forlan, comeilleur buteur et meilleur joueur de l'édition précédente. Et si ce dernier a perdu de sa superbe depuis quatre ans, il n'y a pas de doute sur le fait qu'il constituera un réel danger pour son adversaire. La Celeste pourra également compter sur sa défense habituelle emmenée par le capitaine Diego Lugano et par Diego Godin, le rugueux défenseur de l'Atletico Madrid. La victoire est impérative pour les joueurs d'Oscar Tabarez, puisque dans ce groupe "de la mort", ils affronteront dans la foulée l'Italie et l'Angleterre.

 

Des "Ticos" sans complexe 

En face, se dresse une équipe du Costa Rica qui fait office d'intru dans ce groupe qui n'est composé que de sélections vainqueurs de la Coupe du Monde. Il est clair que très peu d'observateurs voient cette équipe triompher de l'Uruguay. Mais le Costa Rica peut se targuer de s'être qualifié pour le Mondial en finissant deuxième de la zone CONCACAF avec la meilleure défense. Un argument qui peut faire mouche dans une confrontation où les "Ticos" procéderont sans doute par contre-attaques. Les Costariciens pourront compter sur des joueurs comme Bryan Ruiz, capitaine de la sélection, joueur du PSV Eindhoven et propriété de Fulham. La formation de Jorge Luis Pinto comptera également sur le talent de son jeune attaqant Joel Campbell, qui évolue à l'Olympiakos et qui est prêté par Arsenal.

Peut-il y avoir une surprise?

En 90 minutes, tout est possible, on a pu le voir avec ce fameux Espagne-Pays-Bas, et le Costa Rica peut rêver d'un éventuel exploit. Les "Ticos" joueront sans pression et pourraientt surprendre leur adversaire. Toutefois, il semble assez invraisemblable que la sélection Uruguayenne ne sorte pas gagnante de ce match. Elle devra en tout cas faire le jeu, ce qui ne lui correspond pas forcément. Là pourrait être la clé du match.