Le match de la peur

Ce soir à minuit heure française le Brésil va une nouvelle fois assister à un nouveau choc, cette fois-ci dans le groupe D, la Squadra Azzua de Prandelli face à la sélection des Three Lions de Roy Hodgson. Présentation des forces en présence :

Le match de la peur
Avant match Angleterre Italie :
Angleterre
Italie | 0:00

L'Italie :

L'Italie avait brillé lors de l'Euro 2012, mais les Azzuri avaient été balayées par la Roja en finale, lors de la dernière coupe du monde en Afrique du Sud ils avaient également peu brillés. Il est donc normal qu'une nation quatre fois victorieuse en coupe du monde affiche une certaine ambition, l'objectif est simple, sortir de la poule et atteindre la finale. Les italiens se sont beaucoup préparés physiquement à la compétition, la condition physique va être un facteur important dans la réussite de la Squadra Azzura, les hommes de Prandelli auront 14 000 km à parcourir pour jouer les trois matchs de la première phase de cette coupe du monde dans l'immensité Brésilienne. Le climat difficile du Brésil sera également au rendez vous ce soir puiqu'on attend un très fort taux d'humidité associé à une forte chaleur à l'Arena Amazonia de Manaus.

Pour ce qui est de la composition Cesare Prandelli aura du pain sur la planche, le sélectionneur italiens a du faire avec de nombreux forfait, notamment celui de Ricardo Montolivo, la défense sera une des intérrogations : De Sciglio a du déclarer forfait en dernière minute lui qui devait être titularisé à gauche de la défense italienne, c’est Chiellini qui coulisser basculer dans le couloir gauche pour laisser   Paletta aux côtés de Barzagli en charnière centrale. Darmian devrait compléter le quatuor défensif. De Rossi sera  devant la défense et une ligne de quatre milieux très dynamiques : Pirlo et Verratti en stratège  Candreva et Marchisio devant  densifier le milieu et appuyer Balotelli seul en pointe, Ciro Immobile sera donc sur le banc. Petite inquiétude pour Buffon qui a subi une légère entorse à la cheville à l'entraînnement et qui a du écourter sa scéance, Sirigu est prêt .

L'Angleterre : 

L'équipe des Three Lions est très solide sur le papier mais il demeure encore certaine intérrogations, notamment sur Wayne Ronney qui semble souvent en décalage total avec le jeu de ses partenaires et qui n'arrive pas à être aussi explosif que par le temps, les anglais se sont bien préparés depuis longtemps et leurs équipes est un bon mélange d'expérience et de jeunesse, la défense en est le symbole avec bien sur Hart dans les but, une charnière composé de Cahil et Jagielka avec Baine d'Everton à gauche et Johnson à droite. Le milieu de terrain sera composé d'une paire Henderson-Gerrard qui affrontera directement Marco Veratti et Andrea Pirlo, cette opposition sera sans aucun doute extrêmement intéressante. En attaque une première ligne de trois joueurs évoluera devant cette paire avec Lallana à droite, Rooney en soutient de l'attaquant et bien sur Welbeck à droite. Sturrige évoluera en pointe de l'attaque. Roy Hodgson aura également beaucoup de solutions de changements, avec notamment Jack Wilshere, Franck Lampard ou encore le jeune et redoutable Sterling (19 ans) sur le banc.