Et Drogba surgît...

La Côte d'Ivoire, malmenée pendant une heure de jeu s'est finalement imposée sur le score de 2-1 notamment grâce à l'entrée de Didier Drogba, qui a reboosté les Éléphants.

Et Drogba surgît...
©AFP
Côte d'Ivoire
2 1
Japon
Côte d'Ivoire : BARRY - AURIER, BAMBA, ZOKORA, BOKA (DJAKPA, MIN. 75) - TIOTÉ, SEREY DIE (DROGBA, MIN. 62) - KALOU, YAYA TOURÉ, GERVINHO - BONY (YA, MIN. 78).
Japon: KAWASHIMA - NAGATOMO, MORISHIGE, YOSHIDA, UCHIDA - HASEBE (ENDO, MIN. 54), YAMAGUCHI - KAGAWA (KAKITANI, MIN. 89), HONDA (CAP.), OKAZAKI - OSAKO.
SCORE: 0-1, MIN. 17, HONDA. 1-1, MIN. 64, BONY. 2-1, MIN. 66, GERVINHO.
ARBITRE: M.OSSES (CHILI). AVERTISSEMENTS : BAMBA (MIN. 55) ET ZOKORA (MIN. 58) POUR LA CÔTE D'IVOIRE. UCHIDA (MIN. 23) ET MORISHIGE (MIN. 64) POUR LE JAPON.
ÈVÉNEMENTS: COUPE DU MONDE 2014. PREMIÈRE JOURNÉE DE LA PHASE DE POULE. GROUPE C. ARENA PERNAMBUCANO, RECIFE (BRÉSIL). 40 267 SPECTATEURS.

Longtemps, les Ivoiriens ont vu leurs tentatives repoussées, leurs échecs réguliers, ne trouvaient pas la faille face au Japon. Pendant ce temps-là, Keizuke Honda s'illustrait sur une des seules actions Japonaises (0-1, min. 17). L'entraîneur Ivoirien Sabri Lamouchi cherchait alors le déclic. Puis il est venu de son coaching. Didier Drogba, remplaçant au coup d'envoi est ainsi entré à la 62ème minute. Pour beaucoup, le tournant du match. Car deux minutes plus tard, les Ivoiriens trouvaient enfin la faille par l'intermédiaire de Bony (1-1, min. 64) avant que Gervinho ne double la mise (2-1, min, 66) sur deux passes décisives de Serge Aurier, s'il vous plaît. Le match était alors plié, le Japon ne revenit pas. Didier Drogba a encore une fois de plus prouvé son statut de leader au sein de l'effectif des Elephants. Et celà risque de continuer.