Un match vraiment nul

L'Iran et le Nigeria ont signés le premier match nul du Mondial, sur un score nul et vierge qui représente bien la physionomie de la rencontre.

Un match vraiment nul
Photo AFP
Iran
0
0
Nigeria
Photo AFP

En prime-time européen, la rencontre en deux outsiders de ce Mondial. Et encore.. Les sélections iraniennes et nigérianes se sont rencontrées pour tenter de rejoindre l'Argentine en tête de la poule et ainsi espérer créer la surprise. Malheureusement, c'est raté. Visiblement tétanisés par l'enjeu, aucune des deux équipes n'a produit du jeu et la qualité du match n'a bien évidemment pas attiré les foules. 

Pourtant l'équipe du Nigeria affichait une ligne offensive plutôt séduisante sur le papier avec Emenike et Moses, deux attaquants connus des pelouses européennes avec, pour épauler tout ce petit monde, Obi Mikel. D'ailleurs, l'équipe verte et blanche pensait bien ouvrir rapidement le score, dès la septième minute, mais une charge sur Haguigui en décidait autrement. Après une entame plutôt enthousiasmante, le Nigeria n'a pas su concrétiser et, mis à part une tête de Ghoochannedjhad bien déviée par Enyeama, rien à se mettre sous la dent dans ces 45 premières minutes. 

En tout et pour tout, cette seconde période sera rythmée par trois occasions.. La première, à nouveau de Ghoochannedjad n'était pas cadrée (50'), la seconde, amenée par un bon ballon de Safi aurait pu se transformer en but si Dejagah faisait quelques centimètres de plus et la troisième était signée Ameobi (89') qui aurait pu arracher la victoire pour les Super Eagles a quelques minutes de la fin. Mais, très honnêtement, cela aurait été peu mérité au vu de ce match, indigent et, disons le, ennuyant. Pour être passé d'un Allemagne - Portugal à cela.. 

L'Argentine se frotte les mains de ce premier match nul de la Coupe du Monde, elle prend ainsi la première place du groupe, suivie des deux adversaires de ce soir. La Bosnie ferme la marche. 

Ce match qui a tout de même du trouver quelques observateurs du côté de l'Equipe de France car les Bleus affronteront peut-être le deuxième de ce groupe (s'ils sont premiers de leur côté)... Voilà qui a du leur donner des idées ! 

Ce match était à suivre en live sur VAVEL