Les Pays-Bas qualifiés face à d'héroïques Australiens

Exceptionnel match des Australiens, supérieur à des Néerlandais qui les ont pourtant vaincus (2-3) à l'issue d'un grand spectacle.

Les Pays-Bas qualifiés face à d'héroïques Australiens
©Panoramic
Australie
2 3
Pays-Bas
Australie: RYAN, DAVIDSON, CAHILL (HALLORAN 69')(CARTON JAUNE 43'), SPIRANOVIC, LECKIE, OAR (TAGGART 76'), JEDNIAK (C), MCKAY, MCGOWAN, WILKINSON, BRESCIANO (BOZANIC 51').
Pays-Bas: CILLESSEN; JANMAAT, DE VRIJ, VLAAR, MARTINS INDI (MEMPHIS 44'), BLIND; DE JONG, DE GUZMAN (WIJNALDUM 78'), SNEIJDER; ROBBEN, VAN PERSIE (LENS 86') (CARTON JAUNE 46').
SCORE: 0-1 : 20ÈME MINUTE : ROBBEN 1-1 : 21ÈME MINUTE : CAHILL 2-1 : 54ÈME MINUTE : JEDINAK (S.P) 2-2 : 57ÈME MINUTE : VAN PERSIE 2-3 : 68ÈME MINUTE : MEMPHIS.
ARBITRE: DJAMEL HAIMOUDI.
ÈVÉNEMENTS: TROISIÈME MATCH DU GROUPE B - COUPE DU MONDE 2014 STADE BEIRA-RIO.

Ca y est, les Pays-Bas se sont qualifié pour les huitièmes de finale de cette Coupe du Monde. Non sans douleur. Après leur récital face à l'Espagne (5-1), les Oranjes ont plus que soufferts face à d'héroïques Australiens. Après une ouverture du score d'Arjen Robben sur une action de grande classe (min. 20, 0-1), les Néerlandais croyaient avoir fait le plus dur. En effet, pressés sur chacun de leurs ballons les vice-champion du monde 2010 n'arrivaient jusque là pas à se créer de véritables occasions de but. Que neni. Dans les trentes secondes qui suivirent le coup d'envoi, les Australiens égalisèrent par une magnifique frappe de volée du pied gauche de Tim Cahill, qui trompa un Cillissen impuissant (min. 21, 1-1). L'héroïque match de l'Australie était lancé.

Car par la suite, les Australiens n'ont cessé de presser les Néerlandais, les empêchant de produire leur jeu. Et sur contre, les Océaniens étaient loin du ridicule. Prenant à défaut les défenseurs Néerlandais, les Socceros en état de grâce enchaînaient les situations dangereuses. A la mi-temps, le score est nul (1-1). Au retour des vestiaires, le récital continua. Douze secondes seulement après le coup d'envoi, Leckie marquait un but refusé pour une faute. Mais les Australiens n'arrêtaient pas pour autant de gêner les Néerlandais et obligeaient même Janmaat à commettre une main dans la surface de réparation, synonyme de penalty pour les Socceros. Celui-ci, transformé par Jedinak permis à l'Australie de prendre logiquement l'avantage (min. 53, 2-1).

Les Néerlandais se demandaient alors comment sortir de ce traquenard. La solution arriva après un centre de Mc Kay qui ne trouva personne. Sur le contre, Van Persie profita d'un mauvais alignement Australien pour crucifier d'une frappe à 102 km/h Ryan (min. 57, 2-2). Contre le cours du jeu, les deux équipes étaient alors à égalité. Les Australiens tentèrent alors de reprendre l'avantage. Leckie est tout proche de redonner l'avantage aux Australiens mais Cillessen est vigileant (min. 67). Mais puisqu'il faut une touche dramatique dans les grands matchs, sur le contre Memphis permis aux Pays-Bas de prendre définitivement l'avantage (min. 58, 2-3). Les Australiens sont dès à présent éliminé mais ils n'auront rien à regretter. Les Néerlandais eux sont d'ores et déjà qualifié* et joueront lors du dernier match la première place. Mais ils peuvent pousser un grand "ouf" de soulagement.

*Les Pays-Bas ne sont pas qualifié si l'Espagne bat le Chili et l'Autralie en remontant sa différence de but pendant que le Chili bat l'Espagne.