Le Chili élimine l'Espagne

Coup de tonnerre sur la planète football ! L'Espagne est éliminée du Mondial. Au premier tour, après deux matchs de qualité totalement insuffisante. Le Chili a réussi l'exploit de battre et d'éliminer la Roja (2-0), pourtant favorite à sa propre succession.

Le Chili élimine l'Espagne
Le Chili a fait tomber la Grande Espagne (crédit-photo : twitter.com)
Espagne
0 2
Chili
Espagne : CASILLAS (CAP.) - AZPILICUETA, JAVIER MARTINEZ, RAMOS, JORDI ALBA - XABI ALONSO, BUSQUETS - PEDRO, SILVA, INIESTA - DIEGO COSTA.
Chili: BRAVO - MEDEL, F. SILVA, JARA - ISLA, ARANGUIZ, DIAZ, MENA - VIDAL - A. SANCHEZ, VARGAS.
SCORE: 0-1, MIN. 20, VARGAS. 0-2, MIN. 43, ARANGUIZ.
ARBITRE: M. Geiger
ÈVÉNEMENTS: Quatrième match du groupe B - Coupe du Monde 2014 Stade Maracana

L’humiliation par le Chili

Ne dites pas que les Chiliens n'allaient pas jouer le coup à fond : premières secondes, et des occasions pour le Chili, avec un ballon contré dans la surface, en corner, puis une tête de Jara, qui passe à un mètre des buts de Casillas. Dix premières minutes où les Espagnols sont fébriles, même techniquement. Heureusement, les Espagnols récupèrent vite les ballons, et une action de Xabi Alonso, à l'affût d'un ballon de Silva dans la surface ne permet pas aux Espagnols de prendre l'avantage (14ème). La correction chilienne est là : le Chili sur un ballon perdu, où Diaz centre pour Vargas, seul dans la surface, qui crucifie Casillas ! Encore une fois, la défense espagnole s'est retrouvée dans une situation invraisemblable (19ème). La réplique espagnole tarde à peine, que Xabi Alonso, sur appui avec Diego Costa, tente une reprise, mais ça passe largement au-dessus (23ème). Même une bonne situation de Costa pour l’Espagne ne trouve que le petit filet (27ème). Le pressing chilien ne permet pas aux Espagnols d’aller monter haut, et Diego Costa se fait de moins en moins présent. L’Espagne se fait encore surprendre sur un coup de pied arrêté avec Sanchez au coup-franc, qu’Iker dégage mal et que Aranguiz reprend d’une frappe limpide ! (44ème). A la mi-temps, l’Equipe d’Espagne est éliminée, et c’est peut-être logique comme cela. 

L'impuissance espagnole

Le retour des vestiaires donne une autre vision plus optimiste des Espagnols, mais Diego Costa loupe un bon mouvement en se faisant rattraper par un défenseur (48ème). Même Busquets se manque, alors qu’il était seul devant le gardien chilien (52ème). Deux occasions, puis plus rien. Pire, la Chili à la 68ème par Isla est tout près d’enterrer les Espagnols, après avoir repris un centre au deuxième poteau qui passe au-dessus (68ème). Une frappe de Cazorla de l’intérieur du pied ne suffira pas (79ème). Malgré Iniesta (83ème), un des seuls à surnager ce soir. Le Chili aura été bon, voire très bon ce soir, avec un collectif physique, agressif. Tout ce que l'Espagne n'a pas été. Ce soir, l'Espagne n'est plus qu'une équipe lambda, fatiguée de la compétition et manquant de motivation. L'Espagne voudra peut-être ramener trois points contre l'Australie, pour sauver l'honneur. Pour le Chili, la qualification est logique, avec 6 points, il faudra compter sur eux à l'avenir.