Jusqu'au bout de l'ennui(t)

C'est sur un match nul et vierge que se sont quittés Grecs et Japonais. Les deux équipes conservent leurs chances de qualification si toutefois elles produisent un autre jeu lors de la dernière journée.

Jusqu'au bout de l'ennui(t)
©AFP
Japon
0 0
Grèce
Japon: KAWASHIMA - UCHIDA, KONNO, YOSHIDA, NAGATOMO - HASEBE (CAP) (ENDO, MIN. 46), YAMAGUCHI, OKASAKI, HONDA, OKUBO - OSAKO (KAGAWA, MIN. 57).
Grèce: KARNEZIS - TOROSIDIS (KARAGOUNIS, MIN. 41), MANOLAS, SOKRATIS, CHOLEVAS - KONE (SALPINGIDIS, MIN. 81), KATSOURANIS (CAP), MANIATIS - SAMARAS, FETFATZIDIS, MITROGLOU (GEKAS, MIN. 34).
ARBITRE: JOEL AGUILAR (SALVADOR). AVERTISSEMENTS : HASEBE (MIN. 12) POUR LE JAPON. KATSOURANIS (MIN. 26 ET 38), SAMARAS (MIN. 55) ET TOROSIDIS (MIN. 88) POUR LA GRÈCE. EXCLUSION : KATSOURANIS (MIN. 38) POUR LA GRÈCE.
ÈVÉNEMENTS: COUPE DU MONDE 2014. PHASE DE POULES. 2ÈME JOURNÉE. GROUPE C. ARENA DAS DUNAS, NATAL (BRÉSIL).

Ce match devait être celui de deux équipes revanchardes, de deux équipes voulant aller chercher à tout prix la victoire. Ce devait être, seulement. Le conditionnel est important. Car les deux équipes ont proposé un match terne, soporifique, ennuyant. Les Japonais ont bien tenté quelques offensives mais à part sur des coups de pied arrêtés tirés par Endo ou Honda, ils ont été très loin d'inquiéter Karnezis, le gardien grec. Les Grecs eux même n'ont pas produit de jeu et l'exclusion de Katsouranis pour deux cartons jaunes justifiés a encore plus freiné leurs ardeurs. En dehors de quelques coups francs, les champions d'Europe 2004 n'ont rien fait, rien produits. L'on peut même avancer que ce match fut une purge. L'unique chose à retenir est qu'avec ce match nul, la Colombie se qualifie officiellement pour les huitièmes de finale. Et qu'aucune équipe n'est éliminée.

Le classement
Place Equipe Points +/-
1. Colombie 6 +4
2. Côte d'Ivoire 3 0
3. Japon 1 -1
4. Grèce 1 -3

La Côte d'Ivoire qualifiée si :            

   

-elle gagne

-elle fait match nul et le Japon ne s'impose pas plus d'un but d'écart

Le Japon qualfié si :

-il gagne et la Côte d'Ivoire s'incline

-il gagne par plus de deux buts d'écarts et la Côte d'Ivoire fait match nul

La Grèce qualifiée si :                        

                       

-elle gagne et le Japon ne gagne pas

-elle gagne, le Japon aussi mais la Grèce s'impose d'une différence de buts supérieure de deux buts aux Japonais