Nigeria - Bosnie-Herzégovine : se lancer et se relancer

C'est une rencontre forte intéressante entre le Nigeria et la Bosnie-Herzégovine : deux équipes qui n'ont pas réussi à gagner lors de la première journée de phase de poules. Tenu en échec par l'Iran (0-0), le Nigeria devra accélérer la cadence, donc des Bosniens, dernier du groupe F.

Nigeria - Bosnie-Herzégovine : se lancer et se relancer
Edin Dzeko est attendu de pied ferme par les Nigérians

Ce match sera sûrement le match entre les deux candidats à la deuxième place du groupe F. Ce Nigéria - Bosnie a déjà des airs de finale ! Pour cause, la Bosnie, plutôt séduisante, mais offensivement sans solution contre l'Argentine semble mieux armée pour finir deuxième. Mais le Nigéria, auteur d'un match nul contre l'Iran aura des arguments à faire valoir.

Le Nigéria arrive avec quelques inquiétudes

Le Nigéria aurait pu lancer magnifiquement bien son entrée dans le Mondial. Sauf, qu'après un match nul contre l'Iran, sans but marqué, le Nigéria n'est certainement pas l'équipe en confiance. Anxieux et peu dangereux, le Nigéria a de quoi s'inquiéter face à un collectif bosnien beaucoup plus confiants. Pourtant, Stephen Keshi, le sélectionneur des Black Eagles croit toujours à la surprise dans ce groupe :  "On a vu ce qu'il s'était passé avec le Costa Rica (qui a battu l'Uruguay) ou les Pays-Bas (vainqueurs de l'Espagne). C'est le football, on ne peut rien prévoir. Trop frileux, le sélectionneur nigérian pourrait faire des ajustements dans son onze de départ : Odemwingie et Ameobi devraient débuter contre la Bosnie. Un chiffre pourrait inquiéter les Africains : le Nigeria n'a gagné aucun de ses neuf derniers matchs en Coupe du Monde. Peut-être une motivation en plus pour gagner cette rencontre.

La Bosnie en confiance malgré la défaite 

Longtemps mené 1 à 0 contre l'Argentine, avant de prendre un deuxième but et de finir sur le score de 2-1, la Bosnie a su museler l'armada argentine. Contre le Nigéria, la Bosnie devrait faire le jeu. Le sélectionneur Safet Susic devrait remodeler son onze de titulaire : obligé de mettre en place un milieu renforcé, les Bosniens devraient être plus offensifs sur ce match. On attendra la titularisation d'Ibisevic aux côtés d'Edin Dzeko. Bien évidemment, Miralem Pjanic sera présent pour être le chef d'orchestre de ce match. Une statistique flatteuse ou non, la Bosnie a beaucoup tenté (16 tirs contre l'Argentine). Dzeko et compagnie devront être plus réalistes sur ce match. Car le Nigeria et son gardien, Vincent Enyema voudront garder leurs cages inviolées.

La clé du match : faire le jeu 

L'équipe qui fera le jeu devrait, vraisemblablement, remporter ce match. La Bosnie et son aisance technique part avec un petit avantage sur ce point. Le milieu de terrain, emmené par Miralem Pjanic sera attendu, face à des Nigérians, qui voudront récupérer un maximum de ballons. Le Nigéria devrait jouer en contre, à cause d'un manque de ferveur technique dans l'effectif africain. Mais, finalement, il s'agira peut-être d'un match hyper serré. A voir !