Des Australiens impuissants face à la Roja

Pour leur dernier match dans ce Mondial, la Roja et les Socceroos se retrouvaient à Curitiba. La Roja, peu convaincante dans ce Mondial 2014 finit de la plus belle des manières par un succès 3-0 face aux Socceroos.

Des Australiens impuissants face à la Roja
36' Villa donne l'avantage à la Roja - source : fifa.com
Australie
0 3
Espagne
Australie: M. Ryan ; R. McGowan ; Špiranović ; Wilkinson ; Davidson ; M. McKay ; M. Jedinak ; Bozanic (Bresciano 71') ; M. Leckie ; Taggart (Halloran 45') ; T. Oar (Troisi 61')
Espagne: P. Reina ; Juanfran ; R. Albiol ; S. Ramos ; J. Alba ; X. Alonso (Silva 83') ; Koke ; S. Cazorla (Fabregas 67') ; Iniesta ; D. Villa (J. Mata 55') ; Torres
SCORE: 0-1, min. 36, Villa. 0-2, min. 69, Torres. 0-3, min. 84, j. Mata.
ARBITRE: Nawaf SHUKRALLA (BHR) ; Yaser TULEFAT (BHR) ; Ebrahim SALEH (BHR) ; Norbert HAUATA (TAH)
ÈVÉNEMENTS: Groupe B - 3e journée de la phase de poules de la Coupe du Monde 2014 | Arena Baixada (Curitiba)

Au point de vue de la suite de la compétition, ce match n'avait pas de réel intérêt. Les deux équipes ayant perdu leurs deux premiers matchs, elles étaient éliminées avant même cette troisième journée.

Un début poussif des Socceroos

C'est l'Australie qui à la possession du ballon lors du premier quart d'heures. Les attaquants Oar et Taggart se créés de bonnes occasions et les défenseurs réalisent un bon travail pour récupérer les ballons notamment lors des accélérations de Torres. Dans les cages Ryan n'est pas réellement inquiété.

Le réveil de la Roja et l'accélération du jeu

A l'instar d'un Iniesta plus précis, l'Espagne hausse son niveau de jeu et se créé ainsi des occasions plus tranchantes. A la 16ème minute, Iniesta décale Villa mais Wilkinson veille en défense et stoppe l'ancien joueur de l'Atlético Madrid. Une minute plus tard le milieu du F.C. Barcelone effectue une talonnade pour lancer Alba mais le gardien Ryan intervient pour l'Australie.  Les attaques se succèdent côté Espagnol à l'image de la frappe de Villa qui passe juste à côté de la cage de Ryan. Quelques instants plus tard nouvelle alerte pour l'Australie mais les deux défenseurs centraux Spiranovic et Wilkinson sont appliqués et stoppent les nombreuses offensives. La Roja trouve finalement le chemin des filets à la 36ème minute. Villa bien servie par Juanfran  ajuste au près le gardien Australien d'une talonnade à la Madjer. Sur le coup d'envoi, les Espagnols ne sont pas loins de se faire rejoindre au score mais Reina fait l'arrêt. La Roja mène donc logiquement à la pause malgré une entame espagnole compliquée.

Les Australiens tentent d'accélérer

Au retour des vestiaires, les Australiens poussent et tentent d'égaliser en se créant de bonnes occasions mais la défense espagnole est aujourd'hui sérieuse et ne se laisse pas déstabilisée.A la 55ème minute, alors que la Roja a remis le pied sur le ballon, David Villa sort en larmes pour ce qui était sûrement son dernier match sous le maillot espagnol. A la 69ème minute, Torres double le score pour la Roja. Servi d'une passe millimétré d'Iniesta, Fernando Torres ajuste d'un plat du pied le gardien australien. 

Juan Mata entré en jeu à la place de Villa alourdi le score en faveur de la Roja. Il est servi à la limite du hors-jeu sur la droite du terrain et ajuste au près le gardien Australiens, qui ne peut rien faire et voit le ballon lui glisser entre les jambes.

Le score en reste la pour ce dernier match du groupe B. Dans l'autre match, les Oranjes se sont imposés 1 à 0 face aux redoutables Chiliens et finissent ainsi premiers du groupe. L'Espagne, championne du monde en titre, quitte donc ce Mondial 2014 dès les phases de poules sur cette victoire 3 à 0 contre l'Australie, qui sans sa star Tim Cahill ne s'est pas montrée assez redoutable efficacement ce soir.

VAVEL France se mobilise tout au long de la Coupe du Monde pour vous faire vivre l'intégralité des matchs, pour vous faire profiter de cet évènement comme si vous étiez au Brésil.

+ Retrouvez l'avant match et les enjeux du match ici

+ Retrouvez ici le match dans son intégralité