Le festival du Mexique

Les Mexicains se sont imposés par un large score (3-1) face à la Croatie obtenu dans les 20 dernières minutes. Avec ce succès, les Aztèques se qualifient pour les huitièmes de finale.

Le festival du Mexique
©AFP
Croatie
1 3
Mexique
Croatie: PLETIKOSA, VRSALJKO (KOVACIC 57'), PRANJIC, PERISIC, CORLUKA, LOVREN, RAKITIC (CARTON JAUNE 8'), MODRIC, SRNA, MANDZUKIC, OLIC.
Mexique: OCHOA, MÁRQUEZ (CARTON JAUNE 38'), MORENO, RODRÍGUEZ, LAYÚN, AGUILAR, HERRERA, VÁZQUEZ (CARTON JAUNE 65'), GUARDADO (FABIAN 84'), PERALTA, DOS SANTOS (J. HERNANDEZ 61').
SCORE: 0-1 : 71ÈME MINUTE : MARQUEZ 0-2 : 76ÈME MINUTE : GUARDADO 0-3 : 82ÈME MINUTE : HERNANDEZ 1-3 : 87ÈME MINUTE : PERISIC.
ARBITRE: RAVSHAN IRMATOV.
ÈVÉNEMENTS: 3ÈME ET DERNIÈRE JOURNÉE DE PHASES DE POULE DU GROUPE A - COUPE DU MONDE 2014 ARENA PERNAMBUCO.

Les choses étaient claires pour la Croatie avant la rencontre. Les hommes de Niko Kovac devaient soit espérer une défaite du Brésil et ne pas perdre, soit gagner pour se qualifier. Face à eux, un nul suffisaient aux Mexicains pour se qualifier. Pendant de nombreuses minutes, les Croates ont bien crû pouvoir se qualifier. Pendant que le Brésil était malmené par le Cameroun (1-1 entre la 26ème et la 34ème minute), ils tenaient le match nul et croyaient à un nouveau but Camerounais. Après le second but de Neymar, cette possibilité s'envola. L'autre possibilité pour se qualifier était de gagner. Tenant le nul jusqu'à la 71ème, les Vatrenis furent plusieurs fois tout proche d'ouvrir le score et de - par conséquent - se qualifier provisoirement pour le second tour.

Trois buts en 11 minutes

Mais ceci n'arriva jamais. Face à eux, des Mexicains paraissant supérieur dans le jeu et dans l'envie se créent les meilleures occasions à l'image de cette frappe d'Herrera sur la barre transversale (15ème). Et ils furent récompensés par une ouverture du score de Rafael Marquez de la tête (min. 71, 0-1). Les Croates tentèrent de répondre par un centre de Srna qui ne trouva personne, Mandzukic étant au second poteau alors qu'il aurait fallu être au premier (73ème). Sur le contre, les Mexicains se révélaient impitoyables et doublaient la mise par une réalisation de Guardado (min. 76, 0-2). Rebic était tout proche de redonner espoir aux Croates avec un raid dans la surface qui s'est terminé par une frappe dégagée sur sa ligne par Moreno. Comme pour montrer leur supériorité, les Aztèques enfoncaient ensuite le clou par un but d'Hernandez, entré en jeu plus tôt (min. 82, 0-3).

Sonnés, les Croates sauvaient alors l'honneur par Perisic (min. 87, 1-3). Mais sachant que leur destin était scellé et qu'ils ne marqueraient pas trois buts en une demi-douzaine de minutes, les Vatrenis ne montraient aucun signe de joie, aucun signe de satisfaction, aucun signe de rage alors qu'ils devenaient alors la seule équipe de ce groupe A à avoir marqué dans chacun de ses matchs. Pourtant, Perisic passait tout proche d'un doublé quelques minutes après son premier but et Mandzukic obligeait Ochoa à réaliser un arrêt de grande classe. Sentant la qualification leur échapper, les coéquipiers de Pletikosa perdaient alors leurs nerfs. Et un de leurs joueurs. Ante Rebic était ainsi exclu directement suite à une faute d'énervement inutile.

Les Pays Bas en huitièmes

Quelques secondes plus tard, l'arbitre de la rencontre sifflait la fin du match. Joie immense côté Mexicain qui s'offre un huitième de finale dans un groupe plus que relevé. Voulant plus la victoire que leurs adversaires Croates et pouvant compter sur leurs supporters venus en nombre, les Aztèques se permettent le droit d'affronter les Pays Bas lors du second tour. Ce sera dimanche à 18 heures.

Le classement
Place Equipe Points +/-
1. Brésil 7 +5
2. Mexique 7 +3
3. Croatie 3 0
4. Cameroun 0 -8