France - Equateur : finir en beauté

Après deux rencontres plus que réussies face au Honduras (3-0) et la Suisse (5-2), les Bleus défient mercredi soir (22h) l'Equateur dans la mythique enceinte du Maracanã, avec pour objectif d'assurer une qualification pour les huitièmes de finale.

France - Equateur : finir en beauté
Blaise Matuidi, annoncé titulaire ce soir, après son but face à la Suisse.
France
Equateur | 22:00

Avec 6 points et un goal average de +6, les Bleus ont un pied et quatre orteils en huitièmes de finale. Seule une terrible déroute face à l'Equateur ce soir, combiné à un très large succès Suisse face au Honduras éliminerait une équipe de France séduisante depuis le début de la compétition. Un scénario quasi-inimaginable au vu du niveau de jeu et de l'état d'esprit affiché par les hommes de Didier Deschamps depuis le début de cette Coupe du Monde 2014. L'objectif sera donc ailleurs. La 1ère place de ce groupe E pourrait en être un intéressant. Car il devrait permettre d'éviter l'Argentine en huitièmes de finale, et de rediriger la France vers un adversaire bien plus abordable en la personne du Nigéria ou de l'Iran. Les Bleus viseront donc un troisième succès en trois matchs. Une performance que seule la génération 1998 a réalisé...

Conserver une dynamique positive face à l'Equateur d'Enner Valencia

Une victoire ce soir permettrait également aux Français de conserver leur dynamique ultra-positive de 7 matchs sans défaite (6 victoires, 1 nul), et d'avancer au tour suivant avec un petit brin de confiance supplémentaire. Cela tombe bien, les Tricolores affrontent l'Equateur. Une équipe sud-américaine. Et lors de ses six dernières confrontations face à une sélection issue de ce continent en Coupe du Monde, les Bleus n'ont jamais perdu. Trois victoires, trois nuls. De son côté, la Tri devra mettre fin à cette série si elle veut voir les huitièmes de finale. Pour cela, Reinaldo Rueda devrait aligner son 4-4-2  habituel, le même que celui qui avait débuté face au Honduras (2-1). Avec pour créer des espaces, ses deux très bons ailiers Jefferson Montero et Antonio Valencia, capitaine de cette sélection et titulaire à Manchester United. En attaque, le danger viendra de l'autre Valencia de l'équipe, Enner. Auteur des trois buts de l'Equateur au Brésil, il a marqué lors de ses six derniers matchs sous le maillot national. Si il y'à un joueur que la défense française devra mater, c'est bien lui.

Ne pas revivre 2012, Digne titulaire 

Côté français, il s'agira aussi de ne pas revivre l'échec de l'Euro 2012 où dans une situation quasi-similaire, les Français avaient été rattrapé par leurs démons (défaite 2-0 contre la Suède) avant de sombrer en quarts de finale face à l'Espagne sur le même score. Pour cela, Didier Deschamps devrait faire tourner une partie de son équipe. Et permettre à certains joueurs de découvrir l'ambiance d'un match de Coupe du Monde pour la première fois. Cela devrait être le cas du jeune Lucas Digne, qui devrait remplacer numériquement Patrice Evra sur le côté gauche de la défense tricolore. Couloir droit, Mathieu Debuchy devrait également être mis au repos en faveur de Bacary Sagna. En charnière centrale, Mamadou Sakho devrait bien tenir sa place malgré une élongation à la cuisse contractée lors du dernier match. Laurent Koscielny devrait, lui, l'accompagner. Le gunner devrait profiter du forfait du madrilène Raphaël Varane, victime d’une gastro-entérite en début de semaine.

Schneiderlin en sentinelle

Au milieu, Paul Pogba devrait tenir sa place aux côtés de l'infatigable Blaise Matuidi, et ce malgré la menace de suspension qui plane sur lui en cas d’avertissement.  En sentinelle, c'est Morgan Schneiderlin, initialement réserviste, puis finalement intégré à la liste des 23 suite au forfait de Clément Grenier, qui devrait tenir la corde. Le milieu de Southampton devrait profiter de la suspension du joueur du PSG Yohan Cabaye et du soutien que lui accorde Deschamps, qui semble le préférer à Rio Mavuba.

Valbuena au repos

Enfin, en attaque, Mathieu Valbuena devrait être laissé au repos. Un mini séisme si cela se confirme, car le marseillais est seul joueur a avoir participé à toutes les rencontres sous l'ère Deschamps. Cependant, son absence devrait profiter à Moussa Sissoko. Et vraisemblablement pas à Loïc Rémy. Sur l'aile gauche, c'est Antoine Griezmann qui devrait être titularisé. Karim Benzema, déjà auteur de trois réalisations, devrait être lui reconduit dans sa position d'avant-centre, avec pour objectif de prendre la tête du classement des buteurs à Neymar (4 buts). Olivier Giroud devrait pour sa part rentrer en cours de match. 

Quand la France sort des poules, elle va au moins en demies...

S'ils se qualifient pour les huitièmes de finale ce soir, ce qui parait difficile à ne pas réaliser, les Bleus devront avoir en tête cette incroyable statistique. Les cinq fois où la France a passé les poules (1958, 1982, 1986, 1998 et 2006), elle a, au minimum, atteint les demies finale de la compétition. On espère en tous cas que le mythique et légendaire stade Maracanã, dans lequel les Bleus évolueront ce soir, plaira à l'Equipe de France. C'est qu'il sera le théâtre de la finale de la Coupe du Monde le 13 juillet prochain. Alors, si jamais il fallait y revenir, mieux vaut que les Bleus l'apprécient...