Pays-Bas - Mexique : avantage Oranje

Pour ce troisième de finale, l'opposition entre les Pays-Bas et le Mexique vaudra de l'or. Si les Pays-Bas sont légèrement favoris, les Mexicains peuvent tenir tête à la sélection de Louis Van Gaal.

Pays-Bas - Mexique : avantage Oranje
©Montage VAVEL
Pays-Bas
Mexique |18:00

Les Pays-Bas contre le Mexique. Voici une affiche plus que très intéressante, même sur le papier. Leaders de leurs groupes, les Néerlandais sont favoris, mais le Mexique, qui a réussi à tenir au Brésil pourrait bien créer une petite surprise, si qualification il y avait.

Les Pays-Bas, pleins phares sur le titre ! 

Qui aurait pensé que les Hollandais seraient dans la catégorie des favoris du Mondial? Avec une équipe qui a vécu un cauchemar en 2012 avec une élimination brutale en phase de poules, la sélection de Louis Van Gaal a su trouver ses forces : sa force principale sera Robin Van Persie, particulièrement en réussite  depuis le début du Mondial. En terminant premier de leur groupe, les Pays-Bas ont fait un sans-faute. Si défensivement, les Holandais sont encore perfectibles, offensivement, le duo Van Persie et Arjen Robben sont sur une autre planète. Comme quoi, même du côté des joueurs, le début du Mondial a été une surprise, dans le bon sens du terme, comme l'a annoncé Wesley Sneijder : "J’ai le sentiment que nous pouvons aller très loin dans ce Mondial. Je suis beaucoup plus optimiste qu’il y a un mois." Face au Mexique, qui a fait match nul contre le Brésil, les Pays-Bas devront surveiller certains joueurs mexicains, comme Hector Herrera, l'une des révélations de ce début de Mondial. 

Le Mexique, presqu'une évidence 

Meilleure défense avec seulement un but encaissé, contre la Croatie (3-1), la muraille mexicaine fait peur à ses adversaires. Neymar s'en ait cassé les dents. Mais, face à la meilleure attaque du Mondial, le Mexique devra blinder défensivement. Il faudra, bien sûr compter sur l'expérimenté Rafa Marquez. Mais, dans le jeu, ce Mexique séduit, et malgré une campagne de qualifications pour le Mondial compliquée, le contrat semble rempli pour les Mexicains. Mais, attention, les coéquipiers de Javier Hernandez en veulent peut-être encore ?

La clé du match : un attaque-défense systématique?

Meilleure attaque vs. meilleure défense : voilà un schéma qui risque de se produire, ce soir. Pourtant, le Mexique n'a jamais réellement eu cette stratégie systématique dans la poche. Contre le Brésil ou la Croatie, c'est le bloc équipe qui a été déterminant, et qui a permis aux Mexicains de prendre des points. Mais, avec une équipe mexicaine compétitive, les Pays-Bas prendront des coups, c'est évident. Mais, les Hollandais auront les poisons que sont Robben et Van Persie.