La Colombie peut remercier James

La Colombie s'est imposée (2-0) face à l'Uruguay en huitièmes de finale de la Coupe du Monde grâce à un doublé de James Rodriguez. Elle retrouvera en quarts de finale le Brésil.

La Colombie peut remercier James
©AFP
Colombie
2 0
Uruguay
Colombie: OSPINA, ZAPATA, ARMERO, YEPES, AGUILAR, ZUNIGA, SANCHEZ, RODRIGUEZ, CUADRADO, MARTINEZ, GUTIERREZ (MEJIA, 68ÈME).
Uruguay: MUSLERA, GIMENEZ, CACERES, PEREIRA, GODIN, PEREIRA (RAMIREZ, 53ÈME), GONZALEZ (HERNANDEZ, 66ÈME), RODRIGUEZ, AREVALO, CAVANI, FORLAN (STUANI, 53ÈME).
SCORE: 1-0, 27ÈME, RODRIGUEZ ; 2-0, 49ÈME, RODRIGUEZ.
ARBITRE: BJÖRN KUIPERS (HOL) ; CARTON JAUNE POUR GIMENEZ (54ÈME).
ÈVÉNEMENTS: HUITIÈME DE FINALE DE LA COUPE DU MONDE 2014 AU STADE MARACANÃ.

Le match avait tout pour plaire. Il se jouait au Maracana, enceinte historique qui fut marquée par un match à 200 000 spectateurs en 1950 et une victoire de l'Uruguay face au Brésil. Il opposait deux équipes qui voulaient plus que tout se qualifier : l'Uruguay pour venger la sanction sur Luis Suarez et la Colombie, qui souhaitait se qualifier pour la première fois de son histoire en Coupe du Monde.

James Rodriguez, joueur Colombien de ce début de Mondial

En lui-même, le match débuta à la 28ème minute de jeu avec une merveille de but de James Rodriguez. Recevant le ballon aux vingt mètres, le milieu de terrain Colombien le contrôla du torse avant de se retourner avec lui et de le frapper de volée. Une frappe limpide qui heurta le bas de la transversale avant de finir sa course dans les filets Uruguayens (1-0, min. 28). Un but qui imposa le respect. Pour beaucoup l'un des plus beaux buts de la compétition, avec la reprise de volée de Tim Cahill face aux Pays-Bas. Suite à ce but, les Uruguayens n'esseyaient même pas de répondre en fin de première mi-temps, le récital Colombien étant en marche. A la pause, le score était logiquement de 1-0.

©AFP/Fabrizio Bensch

Au retour des vestiaires, James Rodriguez ne mettait alors pas beaucoup de temps pour faire de nouveau trembler les filets de la Celeste. A la 50ème minute de jeu, il reprenait aux six mètres un excellent centre de Cuadrado et trompait de nouveau Muslera, le gardien Uruguayen (2-0, min. 50). Avec cinq buts en quatre matchs, le milieu de terrain prend la tête du classement des buteurs, devant Neymar, Robben et Müller (quatre buts). Les Uruguayens essayaient alors suite à ce but de tout faire pour revenir au score mais un excellent Ospina justifia son statut de titulaire.

Aucun but encaissé dans cette rencontre pour les Colombiens, seulement deux depuis le début de la compétition pour onze marqués. Un bilan qui devrait faire frémir les Brésiliens, leurs adversaires en Coupe du Monde qui ont eux dû batailler plus de deux heures pour arracher leur qualification. L'ambiance de cette rencontre devrait être chaude, les Colombiens étant plus que présents dans les tribunes pour les matchs de leur sélection. L'Arena Castelao de Fortaleza sera donc toute jaune.