Griezmann a fait bouger les choses

Entré à la 62ème minute de jeu, Antoine Griezmann a été décisif et bien plus à l'aise qu'Olivier Giroud, sorti après une heure de jeu calamiteuse. Le joueur de la Real Sociedad a redonné vie à une attaque en berne !

Griezmann a fait bouger les choses
Antoine Griezmann n'a pas vraiment tremblé face au gardien nigérian (crédit-photos : fifa.com)
France
2 0
Nigeria

Didier Deschamps avait peut-être fait l'erreur d'avoir titularisé Olivier Giroud en pointe : au compteur pour l'attaquant d'Arsenal : deux tirs, seulement pendant une heure de jeu, avec un déchet technique inhabituel. Evidemment, Didier Deschamps a rectifié l'erreur en faisant entrer Antoine Griezmann. Et comment dire que ce choix fut judicieux. 

Un peu de fraîcheur

Totalement cuit, après 60 minutes de jeu, Olivier Giroud n'a jamais pu être en occasion de peser sur le front de l'attaque. Pire, son placement en pointe a valu une prestation plus que médiocre de Karim Benzema sur son côté gauche. Antoine Griezmann allait imposer son "expertise" sur le côté gauche, en permettant à Benzema de revenir dans l'axe. Pressant et volontaire, Antoine Griezman était même à l'origine de l'occasion du Madrilène, où Enyeama gagnait son duel face à Benzema, avant d'avoir le contre favorable, mais Moyes sauvait le ballon sur la ligne. A ce moment-là, l'attaque française est métamorphosée. 

Un repli défensif intéressant

Dès son entrée en jeu, le côté droit du Nigéria allait vivre un véritable calvaire. Ambrose était dépassé par la vitesse de l'attaquant de la Real. Sauf que, dans ce même côté, Antoine Griezmann réalisait un pressing incessant, malgré seulement deux ballons récupérés pendant moins de 30 minutes. Son entente avec Karim Benzema a été beaucoup plus intéressante qu'entre Giroud et Benzema. Mais, c'est surtout le rôle de Benzema qui a pêché dans sa cohabitation avec l'attaquant des Gunners. 

Un but "presque" à lui 

Bien évidemment, tout coaching payant doit être sanctionné d'un but. Malheureusement pour l'attaquant français, c'est Yobo qui a marqué contre son camp, après un centre de Valbuena que semble être repris par Griezmann. Dommage pour l'ancien joueur des Espoirs, il n'aura pas marqué son premier but avec les Bleus en Coupe du Monde. 

Titulariser Griezmann ?

C'est un peu le casse-tête de Didier Deschamps, désormais. Olivier Giroud est passé à côté de son match, excentrer Benzema a été peu productif. Aujourd'hui, le sélectionneur français devra faire des choix. Pourtant, contre l'Equateur, Antoine Griezmann n'a pas été à son avantage, cette fois-ci c'est son concurrent qui n'était pas dans son assiette. Le casse-tête continue pour Didier Deschamps. Réponse à partir de demain, pour savoir si Griezmann pourrait avoir une chance de marquer un but avec les Bleus dans ce Mondial !