Les raisons pour lesquelles la France va éliminer l'Allemagne

Demain, l'Equipe de France va affronter l'Allemagne en quart de finale de la Coupe du Monde, dans un match où elle sera pour la première fois de ce Mondial dans une position d'outsider. Une position qui pourrait avantager les hommes de Deschamps.

Les raisons pour lesquelles la France va éliminer l'Allemagne
Les raisons pour lesquelles la France va éliminer l'Allemagne ©1001actus.com

Les Bleus, qui ont déjà réussi leur Coupe du Monde, n'ont pas à leur actif un exploit monumental pour faire de leur parcours une aventure historique du football français. Cet exploit pourrait avoir lieu au Maracana face à l'Allemagne. Dans la position du petit, l'Equipe de France pourrait constituer un adversaire de calibre pour la NationalMannschaft. De quoi envisager la victoire ? Et finalement, si notre rêve devenait réalité ?

La France plus à l'aise en défendant bas

©fifa.com

Sans réelle surprise, c'est l'Allemagne qui prendra le jeu à son compte. Et qu'on se le dise, c'est une bonne nouvelle pour la France qui n'est jamais meilleure que quand elle doit défendre bas et exploser très vite en contre. Depuis le début du Mondial, le 4-3-3 aligné par Deschamps a affiché ses limites quand il fallait jouer haut. Il demande une énorme rigueur de la part des attaquants. Or Giroud et Benzema n'ont pas tout le temps fait cet effort pour fermer les ailes, forçant Matuidi, Pogba ou Sissoko à défendre dans la largeur, étirant alors les lignes et le milieu de terrain. Dans une position plus basse sur le terrain, la défense française sera beaucoup plus à l'aise. Valbuena et certainement Griezmann auront le rôle de protéger Debuchy et Evra tandis que Cabaye, Pogba et Matuidi formeront un triangle solide dans l'axe, qui laissera peu d'espace à Lahm, Kroos et Schweinsteiger. Derrière l'axe défensif, couvert par ses milieux et libéré de la tâche de faire toujours attention à son placement pour éviter les contres car moins haut sur le terrain, aura alors le champ libre pour contrer les rentrées dans l'axe des faux pieds allemands Gotze, Ozil, Schurrle ou Podolski, et pourra également enfermer Muller, principal atout offensif de la NationalMannschaft. Cependant, l'efficacité de ce système dépendra également de l'autorité d'Hugo Lloris dans les airs. Il est fort à parier que les Allemands enchaîneront les longs ballons et surtout les centres s'ils n'ont pas de réelles solutions dans le jeu. Le gardien de Tottenham devra être impérial dans les airs. Mais la France, toujours plus solide quand elle doit fermer le jeu à son adversaire et défendre bas, a les moyens de contester la domination technique annoncée des hommes de Löw.

L'Allemagne fébrile sur les contres

©lepoint.fr

Mais au delà de la solidité défensive des Bleus, l'élément qui pourrait nous inciter à l'optimisme c'est la difficulté des défenseurs Allemands à défendre haut. Ce qu'ont permis de mettre en évidence les matches face au Ghana et à l'Algérie, c'est que lorsqu'on met du rythme et lorsqu'on se projette vite vers l'avant, la NationalMannschaft est en difficulté sur le plan défensif. L'équilibre de l'Allemagne, c'est ça son point faible. Sans réels arrières latéraux de formation à leurs côtés, les centraux allemands sont toujours obligés de compenser pour assurer la couverture tandis qu'au milieu, Lahm apparaît esseulé sans véritable 6 à ses côtés. Ainsi, avec de la vitesse et de l'intelligence devant, les Bleus pourront mettre en difficulté les coéquipiers de Muller. La clé ? Deux joueurs incisifs dans les couloirs, un attaquant propre techniquement capable de fixer et provoquer ainsi qu'un ou deux joueurs capables de venir de derrière pour orienter le jeu et organiser les attaques. Le réalisme des attaquants français sera également primordial. Ghana et Algérie n'ont pas su profiter des espaces laissés par l'Allemagne dans son dos, les deux nations se sont faites santionner ensuite. La France qui n'a pas toujours faire preuve d'un énorme pragmatisme offensif depuis le début de la Coupe du Monde est prévenue.

Didier Deschamps fera les bons choix

©20minutes.fr

Il ressort tout de même que l'Allemagne ne force pas ses adversaires à mettre en place un système tactique innovant et résolument moderne. Pour s'opposer à l'Allemagne, la France aura une stratégie classique. Une défense basse, des milieux rigoureux dans l'axe et des attaquants rapides qui devront mettre du rythme. Rien de bien révolutionnaire, rien d'extraordinaire tactiquement. Deschamps ne réalisera pas une prouesse tactique en appliquant ce schéma. Mais l'atout majeur de l'Allemagne c'est sa diversité et sa force sur le banc. Chaque entrant apporte une touche nouvelle à l'équipe. Au cours de la rencontre, la NationalMannschaft peut changer, évoluer, tendre vers une nouvelle application de son système. Didier Deschamps devra être fort dans les réponses tactiques qu'il offrira à Löw non-pas en début de match, mais au cours même de la partie. Il aura la tâche de s'adapter, de changer, d'analyser à chaud. Comme il a su le faire face au Nigéria notamment. Le sélectionneur des Bleus sera tester sur sa principale force, la tactique. C'est pour ça qu'on peut y croire. C'est pour ça que la France éliminera l'Allemagne.

Parce que la France sait défendre et jouer bas, bien plus que l'Algérie et le Ghana qui ont déjà poser d'énormes soucis à l'Allemagne en le faisant, parce que la France sait se projeter vite vers l'avant et que la NationalMannschaft n'est pas capable de défendre et de couvrir haut mais aussi parce que France - Allemagne sera une opposition tactique et frontale entre les deux entraîneurs et qu'on a peut-être le meilleur entraîneur de ce Mondial, on a le droit de rêver. Oui, la France va poser des problèmes à l'Allemagne, oui les Bleus vont éliminer les coéquipiers de Lahm !