Argentine-Belgique : Deux équipes qui voudront se racheter

Ce samedi, l'Argentine et la Belgique s'affrontent à 18h pour une place en demi-finale de la Coupe du Monde. D'un côté une équipe qui vise le titre, de l'autre une formation qui a déjà réussi sa compétition.

Argentine-Belgique : Deux équipes qui voudront se racheter
©Dani Mullor/VAVEL
Argentine
Belgique | 18h

Cette affiche n'est pas forcément celle qui fait le plus rêver de ces quarts de finale, surtout quand l'on sait que dans l'autre partie de tableau, le Brésil a affronté la Colombie et la France, l'Allemagne. Cependant, cet Argentine-Brésil a autant d'enjeu que les deux autres rencontre précedemment cités. Pour plusieurs raisons. Tout d'abord, parce que l'Argentine rêve de victoire finale et d'une troisième étoile et que la victoire est donc impérative. Egalement, parce que la Belgique a réussi son Mondial en atteignant les quarts de finale, l'objectif initial et qu'elle jouera sans complexes, avec comme objectif de s'ouvrir les portes d'une première demi-finale.

Lionel Messi ne vise pas que la victoire

Ensuite, parce que Lionel Messi, jamais avare de récompenses, veut remporter un quatrième Ballon d'Or. Et profitant de la transparence de son concurrent Crisitano Ronaldo en phase de poule (une passe décisive, un but) et de l'élimination précoce du Portugal, il compte bien s'adjuger la récompense  individuelle suprême. Car La Pulga n'a remporté aucun titre cette saison avec Barcelone et sait que celà lui occasionne un retard. Pour ceci, il a mis les bouchées doubles et a passé un cap lors de cette Coupe du Monde. Inhibé en 2006, à côté en 2010, Messi est bien présent en 2014 et porte à lui tout seul l'Albiceleste. 

Auteur de quatre buts, buteur lors des trois matchs de poule, délivrant un caviar à Di Maria en huitièmes de finale qui permis à  Impliqué dans cinq des sept buts argentins l'Argentine de se qualifier, le numéro 10 Argentin est au niveau des attentes que l'on place en lui. Son objectif sera d'encore une fois débloquer la situation pour sa sélection ce mardi jusqu'à pourquoi pas l'amener au titre. Et rentrer un peu plus dans l'histoire. Car bien qu'il ait fait une grande carrière en club, il n'est pas encore au niveau de Maradona dans l'estime des Argentins, puisqu'il n'a pas remporté de Coupe du Monde. Il sait maintenant ce qui lui reste à faire.

Des Argentins pas au niveau dans leur ensemble

Une blessure de sa part ou un match-sans pourrait être en revanche préjudiciable à sa sélection. Prévisible, peu incisive, ne pouvant pas compter sur Lavezzi et Higuain qui sont à côté de la plaque, ayant une défense fébrile avec un pressing innefficace, s'en remettant souvent à leur gardien Romero... les Sud-Américains dans leur ensemble sont très fébriles cette année et leurs quatre victoires en autant de rencontre n'en sont que superficielles. 

Lors de leur première rencontre face à la Bosnie-Herzégovine, ils ont bénéficié un but contre-son-camp de Lulic dès la 3ème minute de jeu et s'en sont ensuite remis à leur meneur de jeu Messi pour s'assurer la victoire (2-1). Des victoires uniquement par un but d'écart Dans leur deuxième face à l'Iran, ils ont dû attendre la 92ème minute pour s'en remettre à... Messi (1-0). Dans leur troisième face au Nigéria, ils se sont imposé au finish (3-2) grâce à un doublé de... Messi. Enfin, dans leur huitième de finale face à la Suisse, ils furent bousculé, emmené en prolongations et durent se résoudre à un but de Di Maria sur une offrande de... Messi dans la toute fin de match (1-0). Peu rassurante, l'Albiceleste devra se racheter ce mardi.

Messi : cinq buts en Coupe du Monde

La Pulga a marqué par cinq fois en Coupe du Monde : une fois en 2006 et quatre fois en 2014.
1er : 12 juin 2006, face à la Serbie
2ème : 15 juin 2014, face à la Bosnie-Herzégovine
3ème : 21 juin 2014, face à l'Iran
4ème : 25 juin 2014, face au Nigéria
5ème : 25 juin 2014, face au Nigéria

Des Diables Rouges qui n'auront pas de complexe

Face à eux, les Belges tenteront de se qualifier pour la première fois de leur histoire en demi-finale de la compétition. Pour ceci, ils compteront sur la jeunesse et l'insouciance de leur équipe. Jouants dans les plus grands clubs européens, Hazard, Courtois, Fellaini et autre Lukaku ou Mertens joueront leur football et n'auront pas de complexe d'infériorité face à leurs adversaires. Jouant leur première compétition internationale depuis la Coupe du Monde 2002, ils ont d'ores et déjà réussi leur pari qui était d'aller en quart de finale.

Se sortant du groupe H, le plus facile selon la plupart des spécialistes, ils n'ont cependant pas eu tant de facilité que celà. Lors de leur première rencontre, ils ont été mené par l'Algérie pendant près d'une heure Six buts marqués, deux encaissés de jeu avant de revenir dans les vingt dernières minutes puis de s'iposer (2-1). Lors de leur deuxième match, ils furent dominés en première période par la Russie avant de finalement s'imposer en toute fin de match (1-0). Lors de leur troisième, ils furent plus que bousculé par une équipe de Corée du Sud d'ores et déjà éliminée mais s'imposèrent tout de même (1-0). En huitièmes de finale, ils ont dû attendre les prolongations pour finalement se qualifier (2-1).

Un groupe Belge jeune et soudé

La Belgique a le désavantage d'avoir deux langues officielles : le français et le flamand. Les joueurs n'ayant pas la même langue maternelle qu'ils soient wallons (francophones) ou flamand (néerlandophones). La plupart du temps, cette particularité est un désavantage pour la sélection puisque deux clans se forment alors. Le grand travail de psychologie sur ses joueurs du sélectionneur Marc Wilmots a porté ses fruits puisque ce n'est pas le cas cette année.

Soudés, les joueurs le sont encore plus une fois cette épreuve passé. Ayant la moyenne d'âge la plus jeune Plus jeune équipe du tournoidu tournoi, les Diables Rouges compensent le manque d'expérience au haut niveau de leur effectif par une rapidité de jeu, une bonne condition physique et une belle technicité. Leur résistance aux assauts Argentins sera la clé du match. Et leur rapidité en contre aussi. En tout cas, ce match sera une belle fête pour eux quoiqu'il arrive.