Brésil - Pays-Bas : sauver l'honneur

Ca aurait pu être l'opposition de la finale de cette édition de Coupe du Monde, mais ce ne sera que la petite-finale entre le Brésil et les Pays-Bas. Objectif : la troisième place de cette Coupe du Monde.

Brésil - Pays-Bas : sauver l'honneur
Les Brésiliens vont-ils sauver l'honneur ? (crédit-photo : 1001sports.fr)
Brésil
Pays-Bas | 22:00

Ils en ont rêvé, mais finalement, ils ne seront pas au rendez-vous de la finale de dimanche au Maracana. Le Brésil, étrillé par l'Allemagne (7-1) et les Pays-Bas, éliminés aux tirs au but par l'Argentine (0-0), auront peut-être, à coeur de finir à la troisième place de ce Mondial. Pression pour les Brésiliens qui voudront se ressaisir après leur claque et l'humiliation des demi-finales.

Le Brésil : sous très haute tension

Les Brésiliens seront tous devant leur télévision pour attendre l'orgueil d'une équipe. Une équipe qui devant leurs supporters ont subi l'une des plus grosses défaites de leur histoire et de celle de la Coupe du Monde. Du côté brésilien, la page semble pourtant tournée. Mais une victoire changerait peu de choses, notamment concernant l'avenir de Scolari, le sélectionneur de la Seleçao qui devrait être démis de ses fonctions ou devrait démissionner. Car, en face, le Brésil devra faire à la très tactique, Hollande. De nouveau sans Neymar, le Brésil n'aura que le choix de ramener la troisième place. Moralement, cette équipe est grandement touchée, preuves par les images de la majorité des joueurs en pleurs après la claque contre l'Allemagne. Le retour de Thiago Silva devrait être anecdotique, mais une défaite raviverait encore plus les tensions dans l'équipe et tout autour.

Les Pays-Bas amers

Une défaite en demi-finale aux tirs au but a de quoi rendre amer et triste. Les visages, à l'issue de la séance des tirs au but contre l'Argentine ont tout montré : de la tristesse, des regrets. Car les Pays-Bas n'ont jamais joué, comme l'Argentine. Mais, c'est surtout qu'ils leur ont manqué l'envie. Une envie qui ne devrait pas réapparaître pour un groupe, mené par Louis Van Gaal. Contre le Brésil, les Pays-Bas devraient jouer avec le frein à main ; les joueurs titularisés devraient de nouveau commencer la partie, mais, la motivation semble être plutôt côté brésilien.

La clé du match : Et si l'attaque hollandaise refait prendre l'eau au Brésil?

La défense brésilienne sera-t-elle au rendez-vous ? Contre l'Allemagne, elle a pris l'eau face au collectif allemand. Les Pays-Bas sont, certes, moins forts sur le papier, mais offensivement, le duo Van Persie-Robben voudront remettre les pendules à l'heure, après une prestation en demies, plutôt décevante. Mais, face à une défense brésilienne, au plus mal, ce serait peut-être l'occasion de faire couler le sous-marin jaune ? Bien évidemment, à condition que ces deux attaquants soient dans une forme étincelante. Comme contre l'Espagne.