"Un match de football se joue à 11 contre 11, dure 90 minutes, et à la fin..."

Après finalement 120 minutes, l'équipe d'Allemagne a remporté la Coupe du Monde au bout du suspens (et de l'ennui) 1-0 grâce à un but de Götze face à l'Argentine.

"Un match de football se joue à 11 contre 11, dure 90 minutes, et à la fin..."
Crédits photo: FIFA.com
Allemagne
1 0
Argentine
Allemagne: NEUER; LAHM, JÊROME BOATENG, HUMMELS, HÖWEDES; KRAMER, SCHWEINSTEIGER; MESUT ÖZIL, THOMAS MÜLLER, KROOS; KLOSE.
Argentine: ROMERO; ZABALETA, DEMICHELIS, GARAY, ROJO; MASCHERANO, BIGLIA, ENZO PEREZ; LAVEZZI ( HIGUAIN, MESSI.
ARBITRE: NICOLA RIZZOLI (ITALIE).
ÈVÉNEMENTS: FINALE DE LA COUPE DU MONDE 2014 ALLEMAGNE VS ARGENTINE PRÉVUE AU STADE MARACANA DE RIO DE JANEIRO.

Une première période à l'avantage des Allemands

Malgré le remplacement de dernière minute de Khedira par Kramer, les Allemands se sont procurés les meilleures occasions. La seule opportunité que l'Albiceleste a eu, c'est à la 21ème minute. Higuain tente de profiter d'une très mauvaise passe en arrière de Kroos mais manque totalement sa frappe qui passe à côté de la cage de Neuer. L'occasion la plus dangeureuse est pour Höwedes, qui, juste avant la mi-temps place une tête sur le poteau, qui finalement a été sifflée en position de hors-jeu ! Durant toute cette première période, les Argentins étaient acculés sur leur buts et étaient peu inquiétants.

Le coaching de Sabella à remettre en cause ?

À la sortie des vestiaires, le sélectionneur argentin fait sortir Ezequiel Lavezzi pour faire entrer Agüero. Ce choix est plutôt étrange alors que Lavezzi était très en jambe durant le premier acte, sans doute l'un des meilleurs argentins de la partie. La seconde période fut encore plus fermée que la première, le niveau de jeu restait tout de même faible, comme depuis le début de la phase à éliminations directe. Avec plus de 60% de possession, les Allemands ne trouvent pas la faille et l'arbitre est contraint de siffler la fin du temps règlementaire et on se dirige droit vers les prolongations, comme il y a quatre ans.

Et comme il y a quatre ans, un but est inscrit durant la prolongation. À la 113ème minute, Götze, libre de tout marquage, reçoit un ballon de Shürrle, contrôle poitrine et enchaîne avec une frappe. Romero, qui a tout de même arrêté de nombreux ballons, ne peut rien. C'est après l'ouverture du score que les joueurs de l'Albiceleste se lance à l'attaque, mais c'est trop tard. Un ultime coup franc totalement manqué de Lionel Messi réduit à néant les derniers espoirs argentins et la Nationalmannschaft, comme en 1954, 1974 et 1990, remporte un Mondial.

Un joueur, Lionel Messi

La star barcelonaise a été présente en première période, c'est à la sortie des vestiaires que le petit Argentin s'est éteint, on ne l'a plus vu de la rencontre. Il a cependant été élu meilleur joueur du Mondial. Petite consolation, pour le joueur qui rêvait de finir son Mondial avec la Coupe.