Après la Coupe du Monde, ils vont faire du bruit pendant le mercato

La Coupe du Monde, c'est fini. A l'aube d'avoir sacré l'Allemagne, la Coupe du Monde a fait découvrir des joueurs qui auront marqué et se sont révélés dans ce Mondial. Les joueurs qui auront été bons seront sollicités par bien des clubs, c'est ça le mercato !

Après la Coupe du Monde, ils vont faire du bruit pendant le mercato
James Rodriguez, attraction numéro 1 de ce mercato (crédit-photos : 10sport.com)

Le monde entier a eu les yeux rivés sur le Mondial 2014. Véritable tremplin dans le haut niveau, cette Coupe du Monde a permis de découvrir au monde entier des révélations ou des confirmations. Bien évidemment, le mercato estival est déjà au rendez-vous, à l'image du transfert de Luis Suarez vers le FC Barcelone.

Les gardiens

Ils ont été les grands héros de ce Mondial. Accumulant arrêts et parades, les gardiens de but ont été sollicités de toute part par les attaquants adverses. Si Manuel Neuer, le meilleur gardien de cette compétition ne devrait pas quitter le club du Bayern Munich, d'autres sont, d'ores et déjà en attente de sollicitations. Comme Guillermo Ochoa, auteur d'arrêts de grande classe pendant son Mondial avec le Mexique. Sans club depuis son départ d'Ajaccio, le voilà désormais sollicité de toute part. Les dernières rumeurs l'annoncent du côté de l'Atletico Madrid, à la recherche d'un remplaçant à Thibault Courtois. Il aurait de fortes chances d'atterir du côté du Calderon, à "99,9%" selon la presse espagnole. Il en a aussi un qui devrait alimenter les rubriques transfert, son nom : Keylor Navas, le dernier rempart du Costa Rica, qui réussira des parades décisives, dont une de très haut niveau contre la Grèce. Titulaire à Levante, il va peut-être se trouver trop petit dans ce club espagnol. Surtout qu'il était tout près de rejoindre le grand Bayern Munich, mais les choses se sont un peu compliquées. Affaire à suivre... Si d'autres gardiens ont brillé, les M'Bohli, Howard ne devraient pas quitté leur club respectif.

crédit-photos : http://www.informador.com.mx/

Les défenseurs

Pas forcément à leur avantage dans ce Mondial, les défenseurs ont été les premières victimes du nombre important de buts lors des phases de poules. Evidemment, les révélations sont nombreuses : on pourrait citer Marcos Rojo, le défenseur gauche de l'Argentine, auteur de très bons matchs. Actuellement au Sporting Portugal, on l'annonce entre Monaco et Chelsea. Un joueur qui aura fait partie de l'aventure hollandaise a particulièrement brillé, c'est Ron Vlaar, qui pourrait rester du côté d'Aston Villa, et être prolongé jusqu'en 2015 du côté de l'Angleterre, alors que l'AS Roma se montrait très pressant, au contraire de son compatriote, Martins Indi qui devrait passer de Feyenoord au FC Porto, lui-même, a annoncé son départ du club hollandais. Bien évidemment, on ne pouvait pas faire un point sur la défense allemande, la désormais championne du monde, avec un défenseur qui aura confirmé tout le bien qu'on pensait : Mats Hummels a été omniprésent, et pourrait faire ses valises, pour rejoindre Louis Van Gaal à Manchester United, selon les tabloïds anglais. 

crédit-photos : dailystar.co.uk

Les milieux

Nombreuses sont les révélations sur ce poste clé. Et on ne pouvait pas commencer la liste sans parler de Paul Pogba : déjà bien courtisé avant le tournoi, le milieu français sera peut-être l'une des stars de ce mercato. Si le Real Madrid semblait tenir la corde, le Paris Saint-Germain pourrait rafler la mise pour 75 millions d'euros. A moins que Paul Pogba décide de rester à la Juventus. Mais, d'autres jeunes joueurs ont véritablement fait bonne figure, à l'image de Memphis Depay, inconnu au bataillon avant la compétition. Milieu offensif, voire attaquant, ce joueur du PSV Eindhoven a encore de l'avenir devant lui, et les clubs anglais sont les plus intéressés, notamment Tottenham, Manchester United, et City. Petit avantage pour Manchester United, où il retrouvera Louis Van Gaal, le, désormais, ex-sélectionneur des Pays-Bas. Infatiguable avec la Colombie, Guillermo Cuadrado aura été l'un des meneurs de cette équipe de Colombie, éliminée en quarts de finale par le Brésil. Auteur de 4 passes décisives et d'1 but, le milieu de la Fiorentina ne sait toujours pas de quoi son avenir sera fait : le FC Barcelone, l'AS Roma et Arsenal se seraient déjà renseigné sur l'une des révélations du Mondial. On ne pouvait pas parler des milieux de terrain sans l'un des meilleurs joueurs de ce Mondial : James Rodriguez, meilleur buteur avec 6 buts, le Colombien a, d'ores et déjà donné sa préférence au Real Madrid, qui devrait finaliser son transfert dans les prochaines semaines. Ce n'est pas une surprise, mais l'Argentin, Angel Di Maria pourrait évoluer au Paris Saint-Germain, l'an prochain, même si le PSG semble de moins en moins enclin à acheter le milieu, encore très bon, mais blessé en fin de tournoi. 

crédit-photos : blog.paddypower.com

Les attaquants

Les attaquants n'ont pas été si transcendants que cela. Si Karim Benzema, côté français a été l'un des meilleurs joueurs du tournoi en attaque, ainsi que Lionel Messi ou Thomas Müller, peu se sont targués d'avoir été réguliers pendant ce tournoi. Cependant, beaucoup ont réussi à se faire connaître, à commencer par Antoine Griezmann : intéressant sur le côté gauche de l'attaque française, le joueur de la Sociedad a réussi à devenir un attaquant, côté sur la scène internationale. Le Real Madrid s'était renseigné, mais c'est bien l'AS Monaco qui pourrait, avec la vente de James Rodriguez, récupéré une place vacante de joueur offensif. Auteur de deux buts, l'attaquant algérien, Islam Slimani, pourtant longtemps critiqué, dans son pays, a été l'une des révélations de ce Mondial. Doté d'un sens du but accompli, son club, le Sporting Lisbonne a déjà pris les devants en augmentant sa clause de transfert à 30 millions d'euros. L'Angleterre mais aussi l'Allemagne s'intéressent à lui. Le Chili a été l'une des grosses écuries de ce Mondial, dont a fait partie, Eduardo Vargas, auteur de 2 buts a la côte, notamment à l'Olympique de Marseille, où Bielsa le veut absolument. Mais, Naples, le club actuel du Chilien ne veut pas filer son joyau, à n'importe quel club, et à n'importe quel prix.

crédit-photo : rtl.fr