Le Barça pas encore au point

Après son match nul surprise face à Nice (1-1), le FC Barcelone ne s'est nullement rassuré contre Naples, et une défaite (1-0) contre les Italiens. Peu efficace devant le but, le FC Barcelone et Luis Enrique, l'entraîneur blaugrana ont encore beaucoup de travail.

Le Barça pas encore au point
Ivan Rakitic, auteur d'un match correct n'a pas pu éviter la défaite catalane (crédit-photo : corrieredellosport.it)
Naples
1 0
FC Barcelone
Naples: Rafael; Maggio, Albiol, Koulibaly, Britos; Jorginho, Gargano; Callejon, Hamsik, Insigne; Duvan
FC Barcelone: Bravo, Montoya, Piqué, Bartra, Alba, Sergio, Rakitic, Iniesta, Rafinha, Munir, Pedro
SCORE: 1-0 : 80ème minute : Dzemaili
ÈVÉNEMENTS: Match amical

Dans ce match de gala, entre Naples et le FC Barcelone, les buts étaient attendus. Finalement, sans réellement mériter la victoire, le club italien de Naples l'emporte (1-0), face à des Catalans, encore en rodage en l'absence de ses stars. 

Aucune des équipes dans le bain 

Sans véritablement être lancé, le match subit la faiblesse technique des deux équipes, peu enclins à forcer les verrous. Mais, dès la 12ème minute, Hamsik reprend un centre d'une tête, que claque Bravo, le portier catalan. Le FC Barcelone version Luis Enrique semble moins maître dans la possession, et joue de longs ballons pour les attaquants du soir, avec un milieu emmené par Iniesta ! Dans ce match, peu de joueurs semblent en mesure d'inverser la tendance, en absence de Messi ou Neymar du côté du FC Barcelone, alors qu'Higuain vient de revenir à l'entraînement. Mais, c'est plutôt Claudio Bravo, le portier catalan qui gagne des points, avec ses sorties rassurantes pour les défenseurs catalans. Il faut attendre la 31ème minute de jeu pour voir Rakitic, bien en jambes offrir un bon ballon pour Munir, qui bute sur Rafael, le portiel napolitain. 

© Twitter.com/NoticiasFCB1899

Claudio Bravo à zéro 

Sur corner, de retour des vestiaires, Pedro, peu en verve en première période, s'offre deux occasions : une sur une frappe tendue, mais qui passe hors-cadre (47ème), et une nouvelle occasion sur une passe en retrait de Jordi Alba ; sa frappe passe encore à côté des buts de Naples (50ème). Preuve que le Barça est passé à une vitesse supérieure, avec une frappe de Rafinha, captée par Rafael (52ème). Pedro veut ce but, mais ne cadre toujours pas une frappe puissante à la 60ème minute. La "classe biberon" du Barça, entrée en jeu à l'heure de jeu n'apportera rien dans le jeu catalan. Naples réussit même un petit hold-up, étant aidé d'une erreur de relance du gardien catalan pour voir le Napoli ouvrir le score, sur une frappe à 25 mètres de Blerim Dzemaili, dont Bravo capte mal et file au fond des buts du Barça ! (80ème). Une égalisation venue sauver un match mitigé des Italiens. Un but qui fait réveiller les catalans, par l'intermédiaire de Deulofeu, qui voit son ballon enroulé, bien dégagé par le portier de Naples (83ème).

Le FC Barcelone, loin d'être impérial dans le jeu, n'a été dangereux que par intermittence face à des Napolitains, au bord de la rupture lors des moments forts catalans. Sans Messi, ni Suarez et Neymar, le FC Barcelone risque de subir une triple dépendance à ses attaquants. De mauvaise augure à quelques semaines du début de la Liga !