La première liste de Dunga dévoilée

Après le désastre de la Coupe du Monde côté brésilien, et la nomination de Dunga au poste de sélectionneur, la première liste a été dévoilée. Quels sont les absents, les petits nouveaux ?

La première liste de Dunga dévoilée
Marquinhos est dans la liste de Dunga. Crédit : UOL

Après la déroute de la Coupe du Monde à la maison, le Brésil se doit de se reconstruire. Et suite au départ de Luiz Felipe Scolari, c'est Dunga qui a été (encore une fois) nominé au poste de sélectionneur. Ayant la lourde tâche d'entamer une longue reconstruction, le sélectionneur de la Coupe du Monde 2006 a déjà changé pas mal de choses dans la première liste. Par obligation, pour Thiago Silva, ou par choix (Dani Alves, Maxwell, Marcelo, Paulinho...). Certains sont là pour leur première sélection, et sont des petites surprises. Les deux joueurs de Cruzeiro, Everton Ribeiro et Ricardo Goulart (probablement les deux meilleurs joueurs du championnat brésilien actuellement), devront prouver leur talent pour assurer leur pérennité dans la Seleção.

La liste

Gardiens : Jefferson (Botafogo), Rafael Cabral (Naples) 

On peut notamment noter l'absence de Julio Cesar, gardien de la séléction brésilienne pendant les deux dernières Coupes du Monde (2010, 2014), et qui devrait s'engager avec Benfica. Rafael Cabral, gardien du Napoli, est lui, la petite surprise au poste de gardien. Agé de 24 ans, et ayant été le gardien de toutes les catégories de jeunes du Brésil, il devra confirmer les espoirs placés en lui. Jefferson est un choix logique, et devrait assurer le poste de numéro un. Diego Alves (Valence), pourtant un excellent gardien, n'est toujours pas sélectionné, étrange.

Défenseurs : David Luiz (Paris SG), Marquinhos (Paris SG), Gil (Corinthians), Miranda (Atl. Madrid), Maicon (AS Roma), Filipe Luis (Chelsea), Danilo (Porto), Alex Sandro (Porto). 

Avec l'absence de Thiago Silva, blessé un mois, Dunga a du composer une liste de défenseurs avec une hiérarchie un peu moins claire. David Luiz, titulaire pendant la Coupe du Monde ratée, ne semble pas trop être apprécié par Dunga, qui l'a un peu secoué dans certains médias, mais devrait être titulaire. Ensuite, Marquinhos et Miranda, deux absents notables de la Coupe du Monde, ont été intégrés à la Seleção. La petite surprise de cette liste en défense centrale est l'absence de Dante, non pas remplacé par Leandro Castan (pourtant auteur d'une grande saison), mais remplacé par Gil, ancien valenciennois, et qui joue aujourd'hui à Corinthians. Concernant les latéraux, ils ont été quasiment tous changés. Mis à part Maicon, tous les latéraux ont été écartés de la sélection, pour laisser place aux autres. Le néo-londonien Filipe Luis prend logiquement sa place, tandis que les deux pépites du FC Porto, Danilo et Alex Sandro, remplacent Dani Alves et Marcelo, tous deux ayant réalisé une Coupe du Monde trop loin du niveau international. 

Milieux de terrain : Luiz Gustavo (Wolfsbourg), Elias (Corinthians), Fernandinho (Man. City), Ramires (Chelsea), Oscar (Chelsea), Willian (Chelsea), Everton Ribeiro (Cruzeiro), Ricardo Goulart (Cruzeiro), Coutinho (Liverpool). 

Du côté du milieu de terrain, pas tant de changement. A la récupération, Paulinho, auteur d'une mauvaise Coupe du Monde, est remplacé par Elias, récupérateur de Corinthians, et auteur d'une bonne saison. Les deux petits nouveaux, Everton Ribeiro, le dribbleur exceptionnel de Cruzeiro, et Ricardo Goulart, milieu de terrain relayeur meilleur buteur du Championnat Brésilien, sont des petites surprises. Les néophytes auront fort à faire pour essayer d'imposer leur place aux autres joueurs, pour la plupart des joueurs confirmés de clubs européens. Un vent de fraîcheur appréciable, confirmé par la sélection de Coutinho, meneur de jeu de Liverpool. Auteur d'une grande saison, il n'avait pas été sélectionné, à la surprise générale, par "Felipão". Dunga lui donne sa chance, ce qui n'est pas le cas pour Hernanes (Inter) pourtant un créateur comme il en faudrait, et Roberto Firmino (Hoffenheim), auteur d'une très bonne saison en Bundesliga. 

Attaquants : Diego Tardelli (Atl. Mineiro), Hulk (Zénit), Neymar (FC Barcelone). 

Offensivement, Dunga semble avoir (enfin) mis de côté les inutiles Fred et Jô, techniquement indignes d'une sélection comme le Brésil. Diego Tardelli, l'attaquant de l'Atletico Mineiro, remplace son compère d'attaque Jô. Joueur très bon techniquement, mais pas trop physique, il correspond déjà plus au style de jeu attendu du Brésil. Hulk, qui a totalement raté sa Coupe du Monde, est quand même dans la liste, lui qui pourrait rejoindre l'AS Monaco d'ici la fin du mercato. Neymar, remis de l'agression de Zuñiga, sera également présent. Alors que Bernard également a été mis de côté. On peut regretter les absences de Robinho (de retour à Santos) ou de Lucas, qui auraient pu apporter ce grain de folie qu'il manque à l'attaque brésilienne. 

Une liste en tout cas qui semble cohérente (plus que celles de Scolari), mais qui demande une confirmation sur le terrain, où le Brésil devra montrer plus de jeu que cet été.