Toulouse, en marche pour l'EURO 2016

Hier soir, allée de Barcelone à Toulouse, se tenait la première réunion publique d'information pour l'EURO 2016. Toulouse, qui sera une des 10 villes hôtes pour cette compétition est en plein préparatif.

Toulouse, en marche pour l'EURO 2016
Toulouse, en marche pour l'EURO 2016

Si peu d'habitants sont venus assister à l'échange entre dirigeants et organisateurs le message est tout de même passé. Selon l'adjointe au maire, de de la ville rose, "tous les toulousains doivent trouver leur place dans cet événement majeur". 

Flashback...

La réunion, orchestrée par Loic Cuvelier, chargé du projet, débute donc sur une présentation complète de cette compétition. Le ton est donné avec une vidéo récapitulative des anciens rendez-vous européens. Puisqu'il faut flatter les mérites de notre ville hôte, Loic nous confie "l'affirmation de Toulouse, pour recevoir ce type d'événement majeur, après celui des Coupes du Monde de football 98 et de Rugby en 1999 et 2007". 

En effet, le stade municipal de la ville a accueilli bien des rencontres majeures. Tout commence par la Coupe du Monde 1938, où le stadium, qui composait avec 8000 spectateurs, recevait les équipes de Cuba et de la Roumanie, en huitième de finale en date du 9 juin. Lors de la Coupe du Monde de 1998, le stadium a accueilli six matchs donc un en huitième de finale qui opposait les Pays-Bas à la Yougoslavie. Un an plus tard, ce sont deux matchs de rugby qui se déroulent dans l'enceinte du stadium pour la Coupe du Monde, et enfin en 2007, Toulouse reçoit à nouveau des rencontres de Rugby dans le cadre de la Coupe du Monde, cette fois-çi au nombre de quatre.

Un stadium tout neuf...

Pour recevoir cette compétition de la plus haute importance, le stadium se refait une beauté, ou plutôt se met aux normes en plusieurs phases.                                    

- La phase 1 (juillet 2013 - juillet  2014) concerne la démolition et la reconstruction de gradins aux normes UEFA du virage Est et tribune Nord Est, ainsi que la construction de 3 failles permettant l'accès aux camions et l'évacuation.    

- La phase 2 (mai 2014 - février 2015) concerne la démolition et la reconstruction de gradins aux normes UEFA du virage Ouest et tribune Nord Ouest, ainsi que la construction de 3 failles permettant l'accès aux camions et l'évacuation mais aussi l'aménagement de bancs de touche en tribune Nord.                                            

- La phase 3 (mars 2015 - octobre 2015) concerne la démolition et la reconstruction de gradins aux normes UEFA de la tribune Sud et gradins Bas. Les travaux comportent aussi la rénovation des buvettes et sanitaires, le remplacement de la sonorisation de sécurité, de l'éclairage du terrain, du système de sécurité incendie, ainsi que la pelouse et son arrosage. La mise aux normes sera également effective au niveau de la vidéo surveillance. De nouveaux bancs de touche intégrés aux gradins verront le jour, et enfin, pour que tout soit parfait, la buvette et les sanitaires prendront un petit coup de jeune ! A noter que cette nouvelle structure servira également à accueillir d'autres maniefestations, comme par exemple des concerts.

Recevoir l'EURO 2016 c'est pas de la tarte !

Après de nombreuses candidatures proposées dans le catalogue SAS par l'EURO 2016, l'UEFA a tranché. C'est le stade de La Ramé qui sera référent. Le cadre est idéal et des mises aux normes seront effectuées courant 2015. En ce qui concerne l'hébergement, les acteurs principaux de la compétition seront logés dans l'hôtel 4 étoiles du Palladia. Un terrain de transfert est également à disposition, où les séances d'échauffements pourront être pratiquées dans les meilleures conditions. Celui-çi se trouve sur les côteaux de Pech David.                      

Bref, un camp de base de haute qualité !

Surprise, surprise !

Si la délégation toulousaine chargée de l'événement se plie en quatre, elle n'a pas voulu tout dévoiler. Le mystère reste donc entier sur les festivités prévues lors des matchs. Une chose est sûre les toulousains ne s'ennuieront pas ! S'il y a bien deux termes à retenir ce sont les suivants "FAN ZONE" et "FAN EMBASSY" mais qu'est-ce-que c'est ?

Tout d'abord la Fan Zone que certain connaissent déjà, est un espace aménagé pour les fans. Dans la ville rose il sera aménagé sur la célèbre place du capitole. Ce sera un lieu de vie totalement ouvert, accessible gratuitement, avec une sécurité garantie. Les matchs y seront retransmis sur écran géant et une scène sera disposée pour de nombreuses animations. Un espace VIP et Partenaire sera également à disposition. 15 000 à 20 000 personnes y sont attendues.

En ce qui concerne la Fan Embassy, c'est une sorte de Casa Bleue. Elle sera le lieu de vie des supporters. Un lieu prévu à proximité du Square du Général Charles de Gaulle, pour y trouver tous les rensignements nécessaires concernant l'événement, mais aussi les attractions touristiques proposées via un packaging (qui sera mis en place prochainement). Un point de chaleur et de bonne humeur !

Se rendre au stadium...

Il sera bien entendu difficile de se rendre au stadium en voiture. Pour ce faire, plusieurs solutions seront possibles :

En métro, ligne B. Rdv sur www.tisseo.fr

En tramway. Rdv sur www.tram.tisseo.fr

En vélô' Toulouse. Rdv sur www.velo.toulouse.fr

En covoiturage. sur www.covoiturage.tisseo.fr 

D'ici le début de l'événement, les informations seront confirmées et complétées. D'autres possibilités de déplacements sont encore envisagées, comme le transport fluvial. 

C'est la fin de cette première réunion publique d'information sur l'EURO 2016 à Toulouse. Deux rendez-vous sont prévus prochainement, le jeudi 13 novembre à 18h00 à la maison des associations, 3 place Guy-Hersant et le jeudi 20 novembre à 18h00 à la salle Barcelone, 22 allée de Barcelone. Ils concerneront les thèmes "Devenir bénévole" et "Comment se déplacer  les jours de matchs". Citoyennes, citoyens, soyez à l'heure !