L'Heure de Vérité

Les phases de qualification pour l'Euro 2016 se poursuivent. Des cadors au rendez-vous, des surprises, du suspense. Tous veulent composter leur billet, direction la France. Analyse.

L'Heure de Vérité
La lutte pour la qualification à l'Euro 2016 en France fait rage !

Les portes de l'Euro 2016 s'ouvrent aux équipes encore en position de croire en leurs chances de qualification. Alors que certains groupes sont déjà joués, nombreuses sont les équipes à pouvoir croire en leur étoile. La pléiade d'équipes aux écussons étoilés est présente, mais certains trublions en puissance comptent jouer la carte de la surprise...Analyse après 4 journées.

GROUPE A : LA REPUBLIQUE TCHEQUE PLANE
La République Tchèque domine ce groupe A (12 points)où les Pays-Bas étaient censés figurer comme le favori en puissance. les Tchèques, emmenés par Jaroslav Plasil notamment, ont battu les Pays-Bas 2-1.Ils restent invaincus avec 4 victoires en autant de recontres. L'Islande réalise la surprise de ce groupe en deuxième position (9 points). Les Hollandais de Robben sont troisièmes (6 points). Suivent la Lettonie (2 points) et le Kazakhstan (1 point) qui ne feront que figuration dans ce groupe.

GROUPE B : ISRAEL AU SOMMET DEVANT LES MONDIALISTES
Pour l'instant, Israel domine ce groupe B (9 points), devant le Pays de Galles (8 points) et Chypre (6 points). Plus surprenant, la Belgique et la Bosnie sont respectivement 4ème (5 points) et 5ème (2 points). Andorre joue le rôle de martyr dans ce groupe bien trop relevé pour pouvoir esperer l'impossible (0 point). Israel a infligé un cinglant 3-0 aux coéquipiers de Miralem Pjanic. La Belgique est plus optimiste quant à la suite des qualifications, d'où elle devrait objectivement s'extirper. Les Belges ont corrigé 6-0 Andorre avec des doublés de Nacer Chadli, Kévin de Bruyne et Dries Mertens. Sur 10 matchs, la Belgique devrait rattraper son retard. La Bosnie doit vite se remettre à l'endroit. On verra si les coéquipiers de l'ancien brestois Ben Basat vont maintenir leur allure et voler vers l'Euro 2016...

GROUPE C : UN TRIO ET C'EST TOUT
Le groupe C est dominé par un trio : La Slovaquie de Marek Hamsik tient les rennes en tête (12 points), devant l'Espagne (9 points), a égalité avec l'Ukraine. La Macédoine (3 points), la Biélorussie (1 point) et le Luxembourg (1 point) ferment la marche. Les slovaques ont créé la sensation en venant à bout de la Roja, certes convalescente depuis la Coupe du Monde, mais toujours une référence européenne. L'Ukraine continue sur les mêmes bases que sa bonne campagne de qualification pour le Mondial. Il serait vraiment étonnant de voir une équipe déloger ce trio. La question va se poser sur l'ordre. L'Espagne sera-t-elle en mesure de prendre la première place sur 10 matchs?..

GROUPE D : L'ALLEMAGNE PAS SOUVERRAINE
Les Champions du Monde ont trouvé à qui parler dans ce groupe D qui était pourtant sur le papier une poule bien inférieure à sa qualité. Le leader, c'est la Pologne (10 points) ! Portés par une attaque de feu (15 buts), la Pologne a notamment marqué le esprits en faisant tomber l'Allemagne (2-0). Le leader devance un trio à 7 points chacun : l'Allemagne, l'Ecosse et l'Irlande. La lutte s'annonce palpitante entre ces 4 équipes tant les écarts sont petits et le niveau équilibré. La Géorgie (3 points) et Gibraltar (0 point) complètent le classement.

GROUPE E : L'ANGLETERRE IRRESISTIBLE
Les Three Lions dominent leur groupe avec aisance (12 points). 4 victoires pour 4 matchs, 11 buts marqués et un but encaissé. Aucun problême pour l'Angleterre de Welbeck et Rooney. Derrière, la chasse est lancée avec trois équipes dans le coup à 6 points, en la présence de la Slovénie d'Handanovic, la Suisse de Shaqiri et du rennais Gelson Fernandes, ainsi que la Lituanie. L'Estonie (5ème avec 4 points) n'est pas condamnée, alors que la qualification pour l'Euro 2016 ne devrait rester qu'un rêve pour Saint-Marin (1 point).

GROUPE F : LA GRECE EN PERDITION
C'est une des sensations des phases de qualifications pour l'Euro 2016 : La Grèce est complètement perdue et pointe au dernier rang avec 1 point. C'est la Roumanie de Keseru qui tient les devants de ce groupe avec 10 points. L'Irlande du Nord (9 points), la Hongrie (7 points) et la Finlande (4 points) suivent derrière. Cela semble déjà très compliqué pour les Iles Féroé (3 points), qui devancent malgré tout un huitième de finaliste du Mondial complètement en perdition. Pourront-ils remonter leur retard ?...

GROUPE G : LUTTE ACHARNEE POUR DEUX PLACES
C'est un groupe très indécis. L'Autriche mène la danse avec 10 moints, suivie de la Suède d'Ibrahimovic (6 points) et de la Russie (5 points). Le Monténégro de Jovetic n'a pas dit son dernier mot (5 point). Le Liechtenstein (4 points). La Moldavie ferme la marche (1 point).

GROUPE H : CROATIE ET ITALIE AU CHARBON
C'est un splendide duel à distance entre l'Italie de Balotelli et la Croatie de Rakitic. La Croatie est première avec 10 points, tout comme l'Italie. la Norvège est également très bien placée avec 9 points. Ce trio semble très solide et n'offre pas beaucoup d'espoir aux autres formations, la Bulgarie (4 points), Malte (1 point) et l'Azerbaidjan (O point). Le suspense devrait plutôt résider dans l'ordre des 3 premières formations. La Norvège va-t-elle détronner une des deux équipes de tête ?

GROUPE I : LE SUSPENSE RESTE ENTIER
Seul le Danemark a joué 4 matchs, c'est le  leader du groupe (7 points). Les autres équipes ont joué 3 matchs, le Portugal est deuxième avec 6 points, l'Albanie est 3ème avec 4 points. La Serbie et l'Arménie sont en queue de peloton avec 1 point. Cependant, l'espoir est permis pour toutes les équipes. L'Arménie n'a perdu que d'un but face au Portugal, et a tenu en échec la Serbie, qu'elle va retrouver. L'Albanie a montré face à la France de très belles choses qui laissent penser que les coéquipiers de Lorik Cana ont toutes les chances de croire en la qualification. On ne peut tirer aucun enseignement jusqu'à maintenant...