Toulouse en marche pour l’Euro 2016 !

Hier, s’est déroulée la troisième et dernière réunion publique de l’UEFA EURO 2016 à Toulouse. L’équipe de la mairie, a accueilli pour la dernière fois de cette année 2014, le public toulousain. Cette fois, le thème évoqué était celui des transports. Une question qui suscite pas mal d’interrogations auprès des supporters et commerçants de la ville rose.

Toulouse en marche pour l’Euro 2016 !
Toulouse en marche pour l’Euro 2016 !

Comme lors des réunions précédentes, c’est Loic Cuvilier qui prend le contrôle, pour présenter l’événement aux nouveaux venus. Il passe en revue la compétition, le comité de pilotage, le planning, les travaux, ainsi que le camp de base. Il a par ailleurs été précisé que l’hôtel du golf de Seilh pourrait faire office d’un second camp de base tout comme celui du Palladia, initialement prévu à cet effet. Notre chef de projet n’a pas non plus oublié de parler de la Fan Zone, ni de la Fan Embassy, qui feront l’objet de toute les attentes des plus fervents supporters.

En seconde partie l’équipe de Loic Cuvilier présente alors le plan de mobilité prévu pour cet EURO 2016. Ce plan va comprendre, des modifications au sein des transports mais aussi de la ville.

En ce qui concerne les transports, plusieurs points sont à noter :

- Les supporters et spectateurs seront accueillis et redirigés dès leur arrivée près des différents péages. Le but étant de ne pas les faire entrer dans la ville pour éviter un engorgement.

- Les 2 lignes de métro seront actives, et la ligne B, desservira le stadium par 2 des stations les plus proches (Saint Michel et Empalot).

- Le tramway, devrait être fermé 2h avant chaque match et 2h après chaque match pour des raisons de sécurité. Néanmoins, la bonne nouvelle c’est que ce dernier devrait atteindre l’aéroport d’ici courant 2015, suite aux travaux actuellement en cours. Les supporters pourront donc accéder directement au centre-ville, depuis leur arrivée à l’aéroport de Toulouse Blagnac !

- Des navettes seront prévues, de l’aéroport, près des parcs relais au parking des Arènes, de la station Saint-Agne, station Jean Jaurès, de la gare Matabiau et de la gare routière.

- Le parking du zénith (à proximité de la station Arène et du tramway T1) sera exclusivement réservé pour les supporters les jours de match. Il contient 3000 places.

Il faudra bien faire attention aux heures des matchs pour les parcs relais. La préfecture doit bien entendu valider toutes ces propositions.

- La question des navettes fluviales a été soulevée, mais aucune décision définitive n'a été prise concernant ce moyen de transport, en raison des risques de montée de la Garonne durant la période mai et juin.

En ce qui concerne la ville, plusieurs points sont à noter :

- Plusieurs avenues, routes et ponts seront fermés à la circulation les jours de matchs, dont l’Avenue de Muret, le Boulevard Maréchal, le pont Pierre de Coubertin… Les informations sont sous réserve, une forte campagne de communication est prévue dès la validation des projets. Des rues du centre-ville seront fermées à la circulation et seront uniquement piétonnes. A noter que la police nationale et municipale sera présente dans ces zones. Ces mesures sont prises dans le but de fluidifier au maximum la circulation dans le centre de la ville, tout comme pour laisser libre accès aux secours (2 casernes sont à proximités du stadium), aux VIP, navettes et autocars de supporters.

- Les étudiants qui résident sur l’ile du ramier, à proximité du stadium, bénéficieront certainement d’une accréditation pour pouvoir rentrer chez eux.

- Le Casino Théâtre Barrière quant à lui restera ouvert et accessible pour les navettes habituelles. Aucune représentation n’aura lieu dans l’enceinte du théâtre les jours de match. (L’UEFA serait en contact avec le Casino pour régler les questions d’accessibilité).

Rappelons que les rencontres sportives auront lieu :

-Lundi 13 juin 2016 à 15h00

-Vendredi 17 juin 2016 à 15h00

- Lundi 20 juin 2016 à 21h00

- Dimanche 26 juin 2016 à 21h00

L’équipe a précisé que la ville de Toulouse était une habituée des grands rendez-vous. Une campagne de communication sera établie, les toulousains seront prévenus. Tout s’est très bien déroulé lors de la Coupe du monde de 98, il y a donc aucune raison qu’il n’en soit pas de même pour l’EURO 2016. L’UEFA l’a même reconnu, Toulouse n’est pas une ville en retard lorsqu’il s’agit des transports ! Cette troisième réunion s’achève donc sur une bonne note, d’ici le début de la compétition, d’autres rendez-vous seront programmés.