France - Brésil : Le Brésil était trop fort

L'équipe de France jouait ce soir son quinzième face à face contre le Brésil. Retour sur un match où l'enjeu a dépassé le jeu.

France - Brésil : Le Brésil était trop fort
cc/football.fr
France
1 3
Brésil

Tout était réuni pour que nous assistions à un grand match. Zizou, Titi Henry, Patrick Vieira et Marcel Desailly ovationnés par le Stade de France puis récompensés par le chef de l'État. Une fois la minute de silence respectée, le match pouvait enfin commencer. 

La première occasion du match est à l'actif des Bleus. À la suite d'un corner tiré par Mathieu Valbuena, puis dévié par Raphaël Varane, Karim Benzema reprend le ballon de la tête. Cependant, Jefferson sort un arrêt de grande classe et empêche le capitaine d'un soir de marquer son 26ème but sous le maillot de l'équipe de France (8'). La première occasion brésilienne est pour Neymar. Le prodige brésilien se promène dans la défense française, tire et oblige Steve Mandanda à sortir son premier arrêt du match (19'). La délivrance vient de la tête de Raphaël Varane. Suite à un corner bien frappé par Valbuena, le défenseur merengue crucifie Jefferson avec une sublime tête croisée qui vient se loger dans le petit filet (1-0, 20'). À noter que c'est la quatorzième passe décisive pour le meneur de poche moscovite sous le maillot bleu. La France marque avec un défenseur et sauve les meubles grâce à son gardien. Steve Mandanda reste très attentif et sort plusieurs arrêts (29', 30' et 35'). Mais malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin. À la suite d'un joli une-deux avec Firmino, Oscar trompe le portier français et signe l'égalisation (1-1, 40'). Les 22 acteurs de ce match reviennent aux vestiaires sur un score nul, qui est mérité au vu de ce qu'ont proposé les deux sélections pendant cette première période.

La France a raté sa chance

Dès le retour des vestiaires, les joueurs auriverde mettent la pression sur les Bleus. Ce pressing et cette grinta va finir par payer puisqu'à la 56ème minute le Brésil prend l'avantage. Suite à un très beau travail de Willian dans l'axe, ce dernier décale Neymar sur le côté gauche qui frappe en force au premier poteau et mystifie Steve Mandanda (1-2, 56'). Quelques secondes après le but brésilien, la France se voit créditée d'un bon coup-franc à trente-cinq mètres du but. Bien tiré par Mathieu Valbuena, Thiago Silva enlève au dernier moment le cuir des pieds de Raphaël Varane qui se voyait déjà pousser la balle au fond des filets et inscrire son premier doublé sous le maillot tricolore (58'). Grosse séquence pour l'équipe de France : Moussa Sissoko se retrouve en un contre un face à Jefferson et le duel est remporté par le portier sud-américain... (59') puis avec une reprise de volée signée Karim Benzema qui s'envole dans le ciel du Stade de France (60'). Les tricolores ne concrétisent pas leurs occasions et le payent cash. Suite à un corner bien frappé par Oscar, Luis Gustavo s'élève plus haut que tout le monde et achève les Bleus (1-3, 68'). Les offensives auriverde déferlent sur le but français. Willian part à la limite du hors-jeu et frappe au premier poteau mais cette fois ci le gardien tricolore ne se fait pas avoir (70'). La dernière demi-heure ne sera qu'une revue d'effectif. Malgré une bonne rentrée (sous les sifflets du Stade de France), Nabil Fékir ne parviendra pas à  changer la donne.

Score final : 3-1 pour le Brésil qui aura fait un match solide. Les tricolores détiennent des lacunes au niveau de la défense et de la finition qu'il serait bien d'effacer. La Seleção signe une septième victoire d'affilée tandis que l'équipe de France concède sa première défaite au Stade de France depuis deux ans.