Portugal - France : Une victoire peu convaincante (0-1)

Les bleus se sont imposés dans la douleur grâce à un éclair de Valbuena sur coup-franc. Dans un match pauvre en jeu et en occasions de but, Fékir est sorti sur blessure pour sa première titularisation. Martial a honoré sa première cape en fin de match.

Portugal - France : Une victoire peu convaincante (0-1)
Portugal - France : Une victoire peu convaincante (0-1), Valbuena indispensable pour les bleus (photo AFP-Eurosport)
Portugal
0 1
France
Portugal: Rui Patricio - Vierinha, Carvalho, Pepe, Eliseu - Danilo Pereira, Joao Mario, Adrien Silva - Nani, Eder, Ronaldo.
France: Lloris - Sagna, Varane, Koscielny, Evra - Cabaye, Sissoko, Matuidi, Pogba - Fekir, Benzema.
SCORE: 0-1 Valbuena 84'
ARBITRE: Arbitrage de Monsieur MAKKELIE Danny Desmond
ÈVÉNEMENTS: Match amical, Stade José Alvalade de Lisbonne

Nous ne sommes pas passé loin d'un match nul sans relief ce vendredi soir. En effet, ni les portugais ni les Bleus ont réussi à dégager un football offensif et propre vers l'avant. Le but salavateur de Valbuena sur coup de pied arrêté prouve notamment les lacunes offensives des tricolores.

 

Une première mi-temps terne

Un match amical, sens propre et figuré, les deux équipes se contentant de faire tourner le ballon. Didier Deschamps avait disposé son équipe en 4-4-2 en losange, avec Pogba dans un rôle plus offensif et Benzema et Fékir installés en pointe de l'attaque.

Pour cette première mi-temps insipide on compte seulement deux véritables occasions pour les deux sélections. Le lyonnais Nabil Fékir, titulaire pour la première fois avec les bleus s'est rapidement blessé (rupture des ligaments croisés, il sera indisponible au minimum 6 mois), remplacé par un Antoine  Griezmann plus en vue. C'est d'ailleurs ce dernier qui fait la passe (presque) décisive à Blaise Matuidi qui avait une balle de but dans son pied droit. Sa frappe trop molle a été facilement repoussée par Rui Patricio.

La Seleção n'a pas été beaucoup plus inspirée. Ronaldo bien trop seul a bien été maîtrisé par la défense tricolore et notamment par Sagna quasiment irréprochable défensivement. Les portugais avaient également quelques absents de marque pour cette rencontre amicale (João Moutinho...). CR7 a tout de même eu une occasion à se mettre sous la dent : un coup franc flottant avec rebond. Hugo Lloris a parfaitement anticipé et bloqué le tir du portugais. A noter que le monégasque Carvalho, titulaire en défense centrale a été touché à la tête, il saignait abondamment José Fonte l'avait donc remplacé.

Un coup d'éclat de Valbuena, première pour Martial

Les bleus se sont montrés un peu plus volontaires au retour des vestiaires. Morgan Schneiderlin a remplacé Cabaye au poste de milieu récupérateur. Griezmann aurait pu ouvrir le score en début de seconde période mais il a buté sur un bon Patricio (49'). Seulement l'occasion ne provient pas du jeu tricolore mais bien d'une erreur lusitanienne. Quelques minutes plus tard, le madrilène Karim Benzema butait sur le portier local, sa frappe était cadrée.

Cristiano Ronaldo pas très efficace et esseulé au milieu de ses coéquipiers a été remplacé dès la 67ème en vue du prochain match comptant pour les qualifications de l'Euro 2016 en France.

Sur un premier coup franc dangereux, aux 30 mètres, Benzema tente sa chance, sa tentative est stoppée par Rui Patricio d'une belle claquette. Dans les minutes qui suivent, il est remplacé par un autre ex-lyonnais : Anthony Martial. Ce dernier transféré de peu à Manchester United, a goûté aux joies d'une première cape. Pas très inspiré, le jeune avant centre n'aura pu se montrer sous le maillot national.

Dix minutes avant la fin de cette rencontre, Didier Deschamps décide de faire entrer sur la pelouse son petit meneur de jeu Mathieu Valbuena en lieu et place de Sissoko qui aura lui fait parler de sa puissance. Coaching payant puisque le lyonnais ouvre la marque sur coup franc d'un bel enroulé. Le Gone montre au staff qu'il est devenu indispensable à l'équipe. Le fait d'être revenu en France (NDLR à l'OL) ne peut lui être que bénéfique !

Le score ne bougera plus, le Portugal, certes diminué n'aura pas mis en danger l'équipe de France d'Hugo Lloris.

Prochain match amical lundi 7 septembre à la Matmut Arena de Bordeaux pour les bleus face à la Serbie.