Tous les enjeux des championnats européens (3/5)

Pour débuter la semaine, nous vous proposons de revenir sur tous les enjeux que vont receler les dernières rencontres dans les principaux championnats européens. Troisième volet avec la Liga portugaise, l'Eredivisie et la Premiership écossaise.

Tous les enjeux des championnats européens (3/5)
Benfica, l'Ajax et le Celtic sur la route du titre (Crédits : Twitter @maisfutebol , @AFCAjax  et @celticfc)

Liga NOS 

Comme souvent au Portugal, les trois grands sont déjà assurés de truster le podium final à deux journées de la fin, mais le titre n'est pas joué. Si le FC Porto peut terminer sa saison en roue libre puisqu'il finira forcément troisième, les deux clubs de Lisbonne sont encore à la lutte. Leader avec deux points d'avance sur le Sporting, le Benfica a toutes les cartes en main pour remporter un troisième titre d'affilée. Porté par un Jonas monstrueux (31 buts, 10 passes), les hommes de Rui Vitoria devront battre le Maritimo Funchal et le Nacional Madeira pour éviter un retour de leur rival. Dans le même temps, le Sporting est dans l'obligation de faire carton plein, tout en espérant un faux pas du Benfica. Un scénario compliqué, mais qui fait rêver un club qui n'a plus été champion depuis 2002.

Loin derrière, Braga est assuré d'être européen, et peut se concentrer sur une fin de saison excitante avec deux finales de coupe à disputer, dont la première dès ce lundi soir contre le Benfica. Derrière, le miracle FC Arouca continue. Promu en 2013, ce club habitué au niveau régional est en passe de valider une place en Europa League (5e) pour la première fois de son histoire puisqu'il possède cinq points d'avance sur Rio Ave, 7e. La lutte se concentre donc sur la 6e place occupée par le Paços de Ferreira, qui compte un point d'avance sur le Rio Ave, et deux sur Estoril. Avec un calendrier favorable, le Paços est favori mais devra se méfier notamment d'Estoril. Pour Rio Ave, il faudrait un exploit contre Porto pour espérer.

En fond de classement, Tondela et l'Academica Coimbra sont partis pour descendre. Avec cinq points de retard chacun sur le Vitoria Setubal et l'Uniao da Madeira, la relégation leur tend les bras. Mais un des deux pourrait se sauver puisqu'un Tondela-Academica est prévu pour la dernière journée. Avec une victoire lors de la journée précédente et un effondrement de l'une des deux équipes qui sont au-dessus de la zone rouge, le miracle est possible. La prochaine journée pourrait donc déjà sceller cette lutte, ou au contraire la resserrer.

Les affiches à suivre :

06/05 : Paços Ferreira-Tondela (21h30)

07/05 : Sporting Lisbonne-Vitoria Setubal (21h45)

09/05 : Estoril-FC Arouca (21h)

15/05 : Tondela-Academica Coimbra (17h) / Sporting Braga-Sporting Lisbonne (17h)

Classement :

Eredivisie 

C'est sans aucun doute aux Pays-Bas que l'écart entre le champion et son dauphin va être le moins important. Respectivement vainqueurs de Twente (4-0) et Cambuur (6-2), l'Ajax Amsterdam et le PSV Eindhoven possèdent tous les deux 81 points alors qu'il ne reste plus qu'une journée à disputer. L'avantage est pour le club de la capitale, qui possède une différence de buts supérieure (+60 contre +54) à celle du PSV, et se déplace le week-end prochain sur la pelouse de De Graafschap, officiellement relégué suite à son revers à Alkmaar. A moins d'un carton historique sur la pelouse de Zwolle, le club d'Eindhoven devrait donc voir le titre lui échapper pour quelques buts.

Au niveau de la course à l'Europe, le Feyenoord est déjà assuré de terminer à la 3e place. Par sa victoire en coupe, le club de Rotterdam donne également une place supplémentaire aux autres par le biais du championnat. Actuellement 4e, l'AZ Alkmaar n'a besoin que d'un nul sur la pelouse de l'Utrecht de Sébastien Haller pour valider son ticket en C3. En cas de défaite, c'est l'équipe de l'attaquant français aux 17 buts qui prendrait cette fameuse 4e place, laissant l'AZ batailler en barrages pour décrocher l'ultime sésame européen. Barrages que disputeront également l'Heracles. Derrière, ils sont quatre à se tenir en 3 points (Zwolle, Groningue, NEC Nimègue, Vitesse Arnhem) pour les deux places restantes.

En bas de classement, Cambuur est officiellement relégué en Eerste Division alors que De Graafschap est condamné à disputer les barrages. De son côté, l'Excelsior Rotterdam est sorti de la zone rouge suite à son match nul face au PEC Zwolle. Dans le même temps, Willem II s'est incliné face au Feyenoord, et possède désormais un point de retard sur son adversaire direct. Le club de Tilburg devra donc faire un meilleur résultat à Roda, que l'Excelsior à Cambuur lors de la dernière journée pour s'éviter les barrages de relégation. A tous les étages, le suspense est donc encore présent en Hollande pour une dernière journée qui se disputera le dimanche 8 mai à partir de 14h30.

Les affiches à suivre :

08/05 : PEC Zwolle-PSV Eindhoven (14h30) / FC Utrecht-AZ Alkmaar (14h30) / De Graafschap-Ajax Amsterdam (14h30)

Classement :

Premiership 

En Écosse, le suspense est plutôt relatif. Avec neuf points d'avance sur son dauphin à trois journées de la fin, le Celtic Glasgow est assuré à 99,99 % d'obtenir le 46e titre de champion d’Écosse de son histoire. Dimanche prochain, ils affrontent Aberdeen, et un nul ou une victoire les sacrera officiellement. Derrière l'intouchable club de Glasgow, ce même Aberdeen va terminer à la 2e place. Pour compléter le podium, les Hearts sont d'ores et déjà assurés de terminer sur la 3e marche pour conclure une saison superbe, dans la lancée de la montée acquise en fin de saison dernière. Ces deux clubs disputeront l'Europe League. Ils seront accompagnés dans cette compétition par un club qui évolue actuellement à l'échelon inférieur puisque la finale de la Coupe d’Écosse opposera le 21 mai prochain les Rangers à l'Hibernian Edimbourg.

Pour ensuite retrouver de l'enjeu, il faut passer dans le groupe de relégation. Hormis Inverness et le Dundee FC qui sont déjà sauvés, ainsi que Dundee United qui est déjà relégué, trois équipes sont encore concernées par une lutte pour éviter un barrage couperet face à une équipe de D2. En bonne position avec six points d'avance sur la position de barragiste, Partick Thistle est bien parti, mais reste sur trois défaites de rang. Au milieu, Hamilton compte quatre points d'avance sur la zone rouge dans laquelle se trouve Kilmarnock. Mal embarqué, le club de l'East Ayrshire disputera le week-end prochain un match crucial puisque c'est Partick Thistle qui viendra au Rugby Park. En cas de victoire des locaux, tout serait relancé.

Les affiches à suivre :

02/05 : Dundee FC-Dundee United (20h45)

07/05 : Kilmarnock-Partick Thistle (16h)

08/05 : Celtic-Aberdeen (13h30)

11/05 : Dundee FC-Kilmarnock (20h45)

13/05 : Partick Thistle-Hamilton (16h)

Classement : 

Poule pour le titre

Poule de relégation

Dans la même série

Tous les enjeux des championnats européens (1/5)

Tous les enjeux des championnats européens (2/5)