Tous les enjeux des championnats européens (5/5)

Pour débuter la semaine, nous vous proposons de revenir sur tous les enjeux que vont receler les dernières rencontres dans les principaux championnats européens. Pour le cinquième et dernier volet, on passe en suivant par la Suisse, la Grèce, la Roumanie et enfin la République Tchèque.

Tous les enjeux des championnats européens (5/5)
Les quatre derniers pays qui bouclent cette série

Raiffeisen Super League 

En Suisse, cinq journées de championnat sont encore à disputer jusqu'au 25 mai prochain. A l'exception du FC Bâle qui a déjà validé un nouveau titre de champion, beaucoup de choses peuvent donc encore se passer avec 15 points à distribuer. En ce qui concerne la 2e place, qualificative pour les barrages de Ligue des Champions, les Young Boys Berne du duo français Hoarau-Ravet (25 buts à eux deux) ne devraient pas avoir trop de soucis à la valider avec 14 points d'avance sur leur premier poursuivant, le Grasshopper Zurich. C'est là que ça se complique.

Seulement deux places en Europe League sont disponibles puisque la finale de coupe opposera Lugano au FC Zürich (le 29 mai prochain), deux équipes à la lutte pour le maintien. Ainsi, le FC Sion (4e) a encore la pression de Lucerne et même de Thoune, positionnés à respectivement à 3 et 7 points. Le Grasshopper possède lui une marge plus conséquente, mais ne devra pas connaître une mauvaise série qui pourrait s'avérer fatale.

Au niveau du maintien, c'est clairement un beau bordel. Si avec ses six points d'avance, Saint-Gall ne devrait avoir besoin que d'un ou deux succès pour être totalement libéré, les trois dernières équipes (FC Zürich, FC Vaduz, Lugano) se tiennent en deux points, alors qu'une seule est reléguée. Les confrontations entre ces candidats vaudront donc de l'or, et tout cela va sans doute se jouer à peu de choses.

Les affiches à suivre :

08/05 : FC Vaduz-Lucerne (13h45)

11/05 : Lucerne-Grasshopper Zürich (19h45) / FC Zürich-Lugano (20h30)

16/05 : Grasshopper Zürich-FC Vaduz (16h)

22/05 : FC Sion-FC Zürich (16h) / FC Vaduz-Lugano (16h)

25/05 : FC Lucerne-FC Sion (20h30) / FC Zürich-FC Vaduz (20h30)

Classement :

Super League 

En Grèce, le championnat est terminé depuis le 17 avril dernier. Quasi imbattable, l'Olympiakos a remporté 28 des 30 rencontres, écrasant totalement le championnat du début à la fin, pour remporter son 18e titre sur les deux dernières décennies. Oui, ça fait beaucoup. Ils peuvent encore réaliser le doublé puisqu'ils affronteront en finale de coupe l'AEK Athènes. En queue de peloton, Kalloni et Pantathrikos n'ont quasiment pas existé de la saison, terminant très loin du premier relégable, et descendent donc de façon logique à l'échelon inférieur.

Pour l'Europe, les équipes placées de la 2e à la 5e place vont disputer un tournoi entre eux (du 11 au 29 mai) dont le premier sera qualifié pour les barrages de la prochaine Ligue des Champions. Les trois autres devront se contenter de l'Europe League. L'AEK Athènes et le Panathinaïkos sont les deux favoris alors que le PAOK Salonique et le Panionios tenteront de jouer les trouble-fêtes. Tombé en Troisième Division à cause d'une gestion financière désastreuse en 2013, l'AEK a réussi à se relever de manière spectaculaire pour redevenir européen trois ans après, et ça mérite d'être souligné.

Classement : 

Liga 1 

Tout comme Leicester en Angleterre, l'Astra Giurgiu a créé une énorme surprise dans le championnat roumain. Bourreau de l'Olympique Lyonnais en août 2014, le club de cette ville de 50 000 habitants basée à une cinquantaine de kilomètres de Bucarest, s'est assuré le titre devant le grand Steaua à une journée de la fin. Le club de la capitale se consolera en prenant part aux barrages de la Ligue des Champions. Derrière, tout est figé également puisque le Pandurii Târgu Jiu et le Dinamo Bucarest sont assurés de participer à l'Europe League.

En revanche, il reste cinq rencontres dans le groupe de relégation, et encore deux places dans la charrette puisque le Petrolul est déjà largué bien que ce ne soit pas encore officiel. Ils sont donc quatre encore véritablement concernés (Craiova, Iasi et Cluj ont une avance confortable). A cinq points du premier non-relégable, le Poli Timisoara n'a plus le droit à l'erreur alors qu'à l'opposée, Botosani compte cinq points d'avance. Deux succès devraient être suffisants. En revanche, c'est très serré entre le Concordia et Voluntari. Les deux équipes s'affrontent lors de la dernière journée, et cette rencontre pourrait être cruciale.

Les affiches à suivre :

07/05 : Concordia-Botosani (17h)

22/05 : Poli Timisoara-Botosani (17h30)

25/05 : Voluntari-Poli Timisoara (17h)

29/05 : Concordia-Voluntari (17h)

Classement :

Groupe championnat 

Groupe relégation

Synot Liga 

On termine cette série sur les enjeux en Europe par le championnat de République Tchèque. Là encore, le champion est déjà connu même s'il reste encore trois journées. Le Viktoria Plzen a totalement dominé cette saison, et a remporté logiquement son 4e titre de champion, notamment grâce à une défense de fer (16 buts concédés). Loin derrière, le Sparta Prague va essayer d'assurer sa 2e place qualificative en C1. Avec 4 points d'avance sur le Slovan Liberec, et 5 sur le Mlada Boleslav, il devrait pouvoir y parvenir. Le Slovan et le Mlada sont quant à eux assurée de disputer au moins l'Europa League. La dernière place européenne sera soit remportée par Jablonec par le biais de la coupe, soit disputée entre le Slavia Prague et Brno en championnat si le Sparta ou le Mlada l'emporte.

En bas de tableau, c'est déjà fini pour Ostrava. Ensuite, ils sont encore sept à ne pas avoir assurés leur place, alors qu'une équipe accompagnera le Banik. Pour le moment, le Sigma Olomouc est à la place du c**, mais Pribram n'est qu'à un point, et Jihlava à trois. Le moindre faux-pas est donc interdit pour chacune de ces équipes et le verdict final devrait avoir lieu lors de l'ultime journée.

Les affiches à suivre :

07/05 : Sparta Prague-Slovan Liberec (15h45) / Zlin-Pribram (16h)

11/05 : Slovacko-Sigma Olomouc (18h15) / Bohemians 1905-Mlada Boleslav (18h15)

14/05 : Mlada Boleslav-Slovan Liberec (15h30) / Sparta Prague-Jihlava (14h30)

Classement :

Dans la même série

Tous les enjeux des championnats européens (1/5)

Tous les enjeux des championnats européens (2/5)

Tous les enjeux des championnats européens (3/5)

Tous les enjeux des championnats européens (4/5)