Ils vont à l'Euro (Albanie, 1/24)

L'Albanie a été la bonne surprise lors des qualifications dans le groupe I. Les Kuq e Zinjtë, les "rouge et noir" ne viennent pas en France pour faire de la figuration. Leur objectif est de montrer leurs valeurs ainsi que de sortir de la phase de groupe.

Ils vont à l'Euro (Albanie, 1/24)
Lorik Cana exulte après la victoire au Portugal (Source: UEFA.com)

L'Albanie est la nation qui participe à l'Euro 2016, la moins bien placée au classement FIFA. En effet, la sélection albanaise pointe à la 45ème position avec 632  points.

Historique de la sélection à l'Euro

C'est la première fois de son histoire que la sélection albanaise jouera l'Euro. La sélection sera emmenée par son capitaine, le Nantais, Lorik Cana, qui est le joueur qui a le plus de sélection de l'histoire de l'Albanie avec 90 sélections. Sous son impulsion, les Albanais se retrouveront en juin dans la poule A composée de la France, de la Suisse et de la Roumanie.

Parcours en qualification

Les Albanais sont tombés dans le groupe à 5 équipes, du fait que la France est qualifiée d'office et contre qui cela a été que des matchs amicaux. Par conséquent, les matchs contre la France ne comptent pas. L'Albanie est sortie du chapeau 5. Donc, on peut dire qu'on croyait mal en les chances de qualifications des Albanais. De plus, ils ont hérité du Portugal, du Danemark, de la Serbie et de l'Arménie. Les 3ème semblaient être les mieux armés afin de dominer la modeste nation albanaise, sur le papier dans ce groupe I.

Pourtant, le 7 septembre 2014. Dès la 1ère journée en déplacement au Portugal privé de Cristiano Ronaldo, l'Albanie réussi l'exploit de s'imposer 1-0 avec seulement deux frappes dans le match pour autant cadrées et un but inscrit par Balaj à la (0-1, 52e). L'Albanie signe une victoire historique en gagnant pour la première fois de son histoire face à la sélection portugaise. De ce fait, l'Albanie se lance idéalement dans ces éliminatoires.

Balaj (au centre) inscrit le seul et unique but pour l'Albanie au Portugal (Source: uefa.com)
Balaj (au centre) inscrit le seul et unique but de la rencontre pour l'Albanie au Portugal (Source: uefa.com)

Ensuite, le 11 octobre 2014. Lors de la 2ème journée, les Albanais reçoivent le Danemark. C'est l'Albanie par l'intermédiaire de Ermir Lenjani qui ouvre le score sur une frappe du pied gauche à 20 mètres qui est déviée par Simon Kjær, qui trompe Kasper Sheimchel (1-0, 31e).  Mais, à bout portant, c'est Lasse Vibe qui vient égaliser pour les Danois (1-1, 81e).

Le 14 octobre 2014, il est arrivé un triste événement en Serbie. En effet, dans ce match de la 3ème journée, la partie n'est pas allée plus loin que la (41e). La rencontre a dégénérée, lorsqu'un drone sur lequel se trouve un drapeau de la Grande Albanie a mis le feu aux poudres en faisant irruption sur la pelouse. Il s'en suivra de violents incidents sur le terrain entre les joueurs et les officiels. Puis des supporters serbes ont fait irruption sur le terrain afin, de s'en prendre très violemment envers, les Albanais. Peu après, l’équipe d’Albanie se replie vers le vestiaire, sous des jets de projectiles venus des tribunes, suivie peu après par les Serbes. La rencontre est arrêtée définitivement. Le score est de (0-0). Le Tribunal arbitral du sport a rendu compte par la suite que la rencontre devait être considérée comme étant perdu par la Serbie par forfait sur le score de (0-3). Par conséquent, l'Albanie a récupéré les 3 points.

Balaj est violemment agressé par un hooligan serbe (Source: lequipe.fr)
Balaj est violemment agressé par un hooligan serbe (Source: lequipe.fr)

Lors de la 4ème journée du groupe, c'était au tour des Albanais d'affronter la France en match amical. La rencontre s'est déroulée au Roahzon Park. A la surprise générale, c'est l'Albanie qui ouvre le score par l'intermédiaire de  Mërgim Mavraj qui reprend de la tête un centre de Elseid Hysaj (0-1, 40e). La France est tout de même parvenue à obtenir un match nul grâce à un but de Antoine Griezmann suite à un exploit individuel (1-1, 73e). L'Albanie parvient à réaliser un exploit en allant faire un match nul en France mais ce nul est logique tant les Albanais ont eu de multiples occasions pour prendre le large.

Le 29 mars 2015, l'Albanie a reçu l'Arménie lors de la 5ème journée. D'entrée, les Albanais se font surprendre par l'attaquant arménien, Yura Movsisyan qui reprend du bout du pied un centre (0-1, 4e). Cependant, les Kuq e Zinjtë ont une grande ressource mentale et ne lâchent jamais rien. Surtout quand l'Arménie va se retrouver à 10 contre 11 après un second jaune concédé par son défenseur Hovhannes Hambardzumyan (70e). De ce fait, les Arméniens vont réussir à renverser la situation grâce à un coup de tête en lucarne de Mërgim Mavraj sur un centre de Taulant Xhaka (1-1, 77e). Puis quelques minutes plus tard, c'est Shlëlzen Gashi qui donne la victoire à l'Albanie d'un nouveau coup de tête sur centre venu de la gauche (2-1, 81e). A mi parcours l'Albanie occupe la 1ère place du groupe I avec 10 points et aucune défaite.

Taulant Xhale face à l'Arménie
Taulant Xhaka face à l'Arménie (Source: uefa.com)

L'Albanie va même obtenir un nouvel exploit, le 13 juin 2015, en battant à domicile la France grâce à un coup franc de Ergys Kace (1-0, 43e). L'Albanie montre clairement qu'elle est un candidat sérieux à la qualification pour l'Euro 2016.

Après la trêve estivale de 2015, les Albanais se déplacent le 4 septembre 2015, au Danemark pour le compte de la 7ème journée. Les Kuq e Zinjtë ont le même nombre de points de points (10) que les Danois. Ces derniers comptent une rencontre de plus de disputée. Ce match donne lieu à un statu quo (0-0), entre les deux nations au classement.

Lors de la 8ème journée, l'Albanie reçoit le Portugal en ce 7 septembre 2015. Durant ce match, les Albanais ont résisté et auraient même pu ouvrir le score face à l'équipe de Cristiano Ronaldo. Cependant, sur un corner le joueur du Dynamo Kiev, Miguel Veloso vient catapulter de la tête, le ballon au fond des filets albanais (0-1, 90+2e).

Le 8 octobre 2015, l'Albanie reçoit la Serbie contre qui il y avait eu de tristes événements au match aller. A deux journées de la fin, les Serbes sont déjà éliminés de la course à la qualification, avec seulement un petit point au compteur. Cependant, la Serbie compte bien mettre des bâtons dans les roues des Albanais qui ont un point de retard sur le Danemark, qui est 2ème. Dans un match équilibré et porté vers l'offensif, les Albanais vont une nouvelle fois craquer dans les derniers instants de la partie. Une première fois, les Serbes vont trouvés la solution, après une percée de Adem Ljajic dans l'axe il décale côté gauche dans la surface, Aleksandar Kolarov qui vient marqué entre les jambes de Berisha (0-1, 90+1e). Puis une seconde fois, sur un contre, Adem Ljajic s'en va finir seul d'un piqué face au portier albanais (0-2, 90+4e).

Le Danemark compte toujours un point d'avance sur l'Albanie à l'aube de la 10ème et ultime journée du groupe I. Cependant, le Danemark a joué tout ses matchs de qualification, tandis que l'Albanie a encore une rencontrer à disputer en Arménie, le 11 octobre 2015. L'objectif des Albanais est de gagner afin d'éviter la 3ème place qui est synonyme de Barrages. Les coéquipiers du capitaine Lorik Cana, ont ouvert le score grâce à un but contre son camp de Kamo Hovhannisyan sous la pression de Shkëlzen Gashi (0-1, 9e). Puis, sur un coup franc de Ledian Memushaj, c'est le défenseur central, Berat Djimsiti qui dévie du bout du pied le ballon pour faire le break (0-2, 23e). Enfin, sur un centre en retrait de Odise Roshi, le buteur Armando Sadiku fini du plat du pied droit (0-3, 76e). Suite à cette victoire, l'Albanie passe devant le Danemark et fini 2ème du groupe avec 2 points d'avance sur les Danois.

Le bilan de l'Albanie dans son groupe est de 4 victoires, 2 nuls et 2 défaites. Ainsi que 10 buts inscrits contre 5 buts encaissés.

Les joueurs albanais remercient leurs supporters (Source: uefa.com)
Les joueurs albanais remercient leurs supporters (Source: uefa.com)

Les points forts

Les Albanais mettent un gros impact physique dans le jeu. Ils ont de grandes valeurs mentales. Ils ne lâchent jamais rien. Ils possèdent un gros bloc défensif. Ils ne font quasiment que défendre avec un sélectionneur italien qui fait jouer deux latéraux aux postes de milieux excentrés. C'est une vraie équipe, très soudée. Ils marquent beaucoup de buts sur centre. Ils jouent très souvent leur corner à deux et ils ont d'ailleurs marqué de cette façon en France. Enfin, l'Albanie accroche très souvent ses adversaires même en cas de défaite, ils ont perdu qu'une seule fois par plus d'un but d'écart lors des qualifications. Cela a été dans le temps additionnel face à la Serbie (0-2).

Les points faibles

Il n'y a pas de buteur à titrer. En effet, en phase de groupes des éliminatoires, tous les buts marqués (10) par les Albanais ont été inscrits par 10 buteurs différents. Cela aurait pu montrer que le danger peut venir de partout. Cependant, l'Albanie n'est pas une équipe qui marque beaucoup. Puis, il y a une carence de talent technique dans cette équipe. Il manque des joueurs qui peuvent faire la différence tout seul, sur, un exploit technique. L'Albanie a par deux fois perdu dans le temps additionnel. Malgré le fait qu'il y est des joueurs expérimentés comme Lorik Cana dans la sélection, l'Albanie a un gros déficit d'expérience dans les compétitions internationales. Ils n'ont aucun vécu à ce niveau. Cela pourrait leur porter préjudice. En même temps, c'est la première fois que l'Albanie participe à une compétition internationale donc, quoi qu'il arrive, cela sera une bonne expérience pour les Albanais et ses supporters qui viendront les soutenir.

Le 11 de départ

Ceux sont les joueurs qui devraient, sauf blessure, commencés dans le 11 de départ lors de son 1er match de l'Euro 2016.

En 4-5-1: Moyenne d'âge du 11: 28.2 ans.

Djimsiti pourrait aussi prendre la place de Mavraj. Kukeli pourrait aussi avoir une place au milieu de terrain à la place de Memushaj ou Basha. Roshi devrait être le milieu droit titulaire même si Lila et Gashi peuvent lui ravir sa place. Au poste de buteur, Cikalleshi sera en concurrence avec Balaj.

La Star

Lorik Cana est l'âme des Aigles albanais. D'une part, il est le recordman de sélection (90). D'autre part, il a toujours tout donné pour l'Albanie, jusqu'à la consécration de la qualification pour l'Euro 2016. L'Albanais de 32 ans sort d'une plutôt contrasté avec le FC Nantes. Il a été à l'image de son club, c'est-à-dire irrégulier. Des derniers mois mitigés pendant lesquels le taulier des Kuq e Zinjtë s'est plus ou moins préservé, afin de ne pas se blesser pour l'Euro. Ce tournoi sera certainement, le plus beau moment de la carrière pour le natif de Pristina, au Kosovo. Lui, qui est le leader, porte sur ses épaules l'espoir de remplir l'objectif qu'il a fixé, en poussant ses coéquipiers. L'objectif est d'atteindre les 8ème de finale. L'ancien Parisien et Marseillais aura à cœur de briller contre la France pendant l'Euro 2016.

Le joueur à suivre

Elseid Hysaj en blanc (Source: gettyimages)
Elseid Hysaj en blanc (Source: gettyimages)

Le jeune latéral droit albanais, de 22 ans, Elseid Hysaj pourrait être l'une révélations de l'Euro 2016 à son poste. Si l'Albanie franchie les poules, cela passera sans doute par un très bon Hysaj qui est dans les couloirs la clé de voute de l'Albanie. Il peut aussi bien joué à droite qu'à gauche. Il s'est révélé cette saison en Italie en s'imposant comme titulaire à Naples après avoir quitté Empoli pour le club napolitain au mercato estival 2015. Il a été titulaire à 37 reprises en jouant 36 fois intégralement les rencontres. Il est l'un des meilleurs latéral droit de la Serie A. De plus, il y a des rumeurs comme quoi, il est courtisé par le Bayern Munich et le FC Barcelone. Rien que ça. Ses principales qualités sont la vitesse, la résistance, l'endurance et sa qualité de centre. Il aura à coup sûr un impact sur son adversaire direct défensivement et sur le latéral adverse offensivement.

Le sélectionneur

Gianni Di Biasi (Source: gettyimages)
Gianni Di Biasi (Source: gettyimages)

Gianni Di Biasi a pris les rênes de la sélection albanaise en décembre 2011. Après des campagnes de qualifications successivement ratés pour l'Euro 2012 et la Coupe du Monde 2014. Depuis le sélectionneur a métamorphoser la sélection. En effet, en imposant une rigueur tactique avec un 4-5-1 qui quadrille parfaitement tout le terrain, l'Albanie a renforcée ses qualités mentales et de solidarité par une bonne maîtrise tactique. De plus, les coup de pied arrêtés ainsi que surtout les centres sont devenu l'une des armes fatales des Albanais. Pendant, les éliminatoires de l'Euro 2016, le sélectionneur italien n'a changé que très peu son 11 titulaires d'un match sur l'autre. Il a réussi a envoyé l'Albanie pour la 1ère fois de son histoire à l'Euro. De ce fait, peu après la qualification, en mars 2015, il est naturalisé citoyen albanais pour service rendu à la nation.

Son groupe

L'Albanie fait partie du groupe A et jouera son match d'ouverture, le 11 juin face à la Roumanie, au Stade Bollaert de Lens. Puis, les Albanais iront se déplacer au Stade Vélodome, à Marseille, afin d'affronter la France, le 15 juin. Enfin, les joueurs de Gianni Di Biasi s'opposeront à la Suisse, le 19 juin au Stade Pierre-Mauroy de Lille.

Les sélectionnés

L'Albanie a aucun forfait pour cause de blessure.

27 joueurs sélectionnés:

- Gardiens: Etrit Berisha (SS Lazio/ITA), Alban Hoxha (FK Partizani/ALB), Orges Shehi (KF Skenderbeu/ALB)

- Défenseurs: Arlind Ajeti (Frosinone/ITA), Naser Aliji (FC Bâle/SUI), Berat Djimsiti (Atalanta/ITA), Mergim Mavraj (FC Cologne/ALL), Amir Rrahmani (RNK Split/CRO), Lorik Cana (FC Nantes, FRA), Elseid Hysaj (SSC Napoli/ITA), Ansi Agolli (Karabag/AZE), Frederic Veseli (FC Lugano/SUI)

- Milieux: Ledian Memushaj (Delfino Pescara/ITA), Ergys Kace (PAOK Salonique/GRE), Andi Lila (PAS Giannina/GRE), Migjen Basha (Calcio Como/ITA), Odise Roshi (HNK Rijeka/CRO), Burim Kukeli (FC Zürich/SUI), Ermir Lenjani (FC Nantes/FRA), Herolind Shala (FC Slovan Liberec/RTC), Taulant Xhaka (FC Bâle/SUI), Amir Abrashi (SC Freibourg/ALL)

- Attaquants: Bekim Balaj (HKN Rijeka/CRO), Sokol Cikalleshi (Medipol Basaksehir/TUR), Armando Sidaku (FC Vaduz/SUI), Milot Rashica (Vitesse Arnhem/HOL), Shkelzen Gashi (Colorado Rapids/USA)