Ils vont à l'Euro (Suède, 2/24)

Dans un groupe de qualification abordable, la Suède a tout de même du passer par les Barrages afin de décrocher son ticket pour l'Euro 2016. Les Blågult, « Les Bleus-Jaunes » auront à cœur de briller pour ce sera sans doute le dernier Euro de Zlatan Ibrahimovic.

Ils vont à l'Euro (Suède, 2/24)
(Source: lefigaro.fr)

La Suède est classée seulement 36ème au classement FIFA, en comptant 713 points.

Historique de la sélection à l'Euro

Cet été, la Suède participera au 5ème Euro de son histoire. Son 1er a été en 1992, elle était le pays hôte. A la surprise générale, les Suédois sont parvenus à se hisser jusqu'à la demi finale où ils ont perdu (2-3) face à l'Allemagne. La Suède a retrouvé l'Euro huit ans plus tard, mais ils se sont fait éliminés dès la phase de poule, avec seulement un petit point. Depuis, cet Euro 2000, les Suédois n'ont plus manqués un seul Euro. En 2004, les Suédois se sont fait sortir en quart de finale par les Pays-Bas à la séance de tirs au but. Puis en 2008 ainsi qu'en 2012, la Suède a été à chaque fois sortie en phase de poule.

Zlatan Ibrahimovic à l'Euro 2004 (Source: uefa.com)
Zlatan Ibrahimovic à l'Euro 2004 (Source: uefa.com)

Parcours en qualification

La Suède est sortie du chapeau 2. Donc, les Suédois étaient favoris pour se qualifier directement pour l'Euro. Une compétition qu'ils n'ont plus manqués depuis leur non qualification pour l'Euro 1996. Ils se retrouvent alors dans le groupe de l'Autriche, de la Russie, du Monténégro, de la Moladavie et du Liechtenstein. Ce groupe G est à la portée des Suédois.

Dès la 1ère journée, le 8 septembre 2014, la Suède se déplace à Vienne chez le favori du groupe, l'Autriche. En début de match, c'est le jeune Munichois, David Alaba qui ouvre le score sur pénalty (1-0, 8e). Cependant, suite à un coup franc de 40 mètres, tiré dans la surface. Zlatan Ibrahimovic reprend le ballon de la tête pour Erkan Zengin qui après un contrôle de la poitrine, il reprend en pivot de demi volée et envoie le ballon en lucarne (1-1, 12e). La Suède est parvenue à accrocher l'Autriche pour qui cela aura été la seule contre performance de la campagne de qualification.

Zlatan Ibrahimovic au duel avec Julian Baumgartlinger (Source: eurosport.fr)
Zlatan Ibrahimovic au duel avec Julian Baumgartlinger (Source: eurosport.fr)

Puis, le 9 octobre 2014, la Suède reçoit son principal concurrent pour la 2ème place, la Russie. Les Russes surprennent la Suède d'entrée de match en cette 2ème journée, par l'intermédiaire de Aleksandr Kokorin qui marque d'une frappe en finesse aux 20 mètres dans le petit filet de Andreas Isaksson (0-1, 10e). Puis, Sebastian Larsson se voit arrêté son pénalty par Igor Akinfeev (13e). En début de seconde période, sous l'impulsion de Erkan Zengin qui percute côté gauche. Ce dernier centre devant la cage de Igor Akinfeev. C'est Ola Toivonen qui vient surgir et propulser la ballon au fond du but (1-1, 49e). Les Suédois sont parvenus à ne pas encaissé un deuxième but contre une sélection russe qui a poussé et qui avec un peu plus d'adresse aurait certainement remporté la rencontre.

Lors de la 3ème journée, le 12 octobre 2014, la Suède reçoit le Liechtenstein dans un match les Suédois vont aisément gagné. Malgré le forfait d'Ibrahimovic, la Suède grâce à Erkan Zengin qui va marquer une première fois (1-0, 34e). Puis, par l'intermédiaire de Jimmy Durmaz, une seconde fois (2-0, 46e).

Le 15 novembre 2014, Zlatan Ibrahimovic est de retour pour le compte de la 4ème journée pour un déplacement au Monténégro. Après, un mauvais dégagement de la défense monténégrine, c'est l'insatiable Ibracadabra qui vient pousser le ballon dans le but (0-1, 9e). Malheureusement, le Monténégro va égaliser en fin de match par Stevan Jovetic sur pénalty (1-1, 80e). C'est une contre performance pour la Suède.

Pour la 5ème journée, le 27 mars 2015, les Suédois se déplacent de  nouveau en Europe de l'Est. Cette fois-ci en Moldavie. La Suède a ultra dominée la rencontre. Et c'est par son indispensable, Zlatan Ibrahimovic qu'ils vont trouver la faille à la suite d'une bourde du gardien, Cebanu qui dégage le ballon directement sur la tête du géant suédois (0-1, 46e). Le Parisien va même s'offrir un doublé en fin de match sur pénalty (0-2, 84e). A la fin de l'ensemble des matchs aller, la Suède est invaincue. Elle possède 9 points avec un point d'avance sur la Russie mais 4 points de retard sur l'Autriche. Par conséquent, la Suède occupe la 2ème place

Source: gettyimages
Source: gettyimages

Pour la phase retour, la Suède reçoit le Monténégro. Lors de cette 6ème journée, les Suédois se sont imposés face aux Monténégrins en tuant le match en 6 minutes. Tout d'abord, par l'intermédiaire, de Marcus Berg qui marque de la tête suite à un centre (1-0, 38e). Ensuite, c'est Zlatan Ibrahimovic, à la suite d'un exploit individuel qui vient faire le break (2-0, 40e). Enfin, Zlatan Ibrahimovic s'en va seul au but s'offrir un nouveau doublé (3-0, 44e). Le Monténégro a tout de même sauvé son honneur par Damjanovic en réduisant l'écart sur pénalty (3-1, 64e). Mais rien y fait et la Suède remporte cette rencontre pleine de maitrise.

Après la trêve estivale, pour la 7ème journée, la sélection suédoise se déplace en Russie. Avant la rencontre, la Suède compte 4 points d'avance sur les Russes. Ces derniers vont ultra dominés toute la 1ère mi temps en se créant toutes les occasions de cette période. Ils vont ouvrir logiquement le score au terme d'une action collective splendide. Artem Dzyuba vient conclure avec l'aide du poteau après une passe de Igor Smolnikov qui a fait la différence sur son côté droit (1-0, 38e). Les Suédois ont dominés en deuxième période mais Igor Akinfeev a tout sorti et il a permit à la Russie de revenir à un point de la Suède.

Ensuite, la Suède reçoit l'Autriche, le 8 septembre 2015. Cette 8ème journée a été une débâcle pour la sélection suédoise. En effet, très tôt dans le match, c'est David Alaba comme à l'aller qui ouvre le score sur pénalty (0-1, 9e). Puis, c'est au tour de Martin Harnik de doubler  la mise en reprenant au second poteau, un ballon de la tête venu d'un coup franc excentré à droite (0-2, 38e). Dans le dernier quart d'heure, à la suite d'une passe dos au but de Alaba pour Marc Janko, ce dernier se retourne et laisse sur place son adversaire direct en une touche de balle. Et, il fini superbement (0-3, 77e). En fin de match, suite à un contre, Jantscher centre devant le but pour Martin Harnik qui n'a plus qu'à poussé le ballon au fond des filets (0-4, 88e). Dans le temps additionnel, Zlatan Ibrahimovic sauve l'honneur (1-4, 90+1e).

Les Suédois abattus après un but de l'Autriche (Source: 20minutes.fr)
Les Suédois abattus après un but de l'Autriche (Source: 20minutes.fr)

A deux journée de la fin, la Suède est 3ème à 2 points de la Russie. Pour continuer à espérer de se qualifier directement pour l'Euro 2016. Pour cela, les Suédois se déplacent au Liechtenstein. Après avoir été superbement bien servie, Marcus Berg s'emmène bien le ballon et trompe le portier adverse (0-1, 18e). Enfin, sur une magnifique ouverture depuis le milieu de terrain de Kim Källström à destination de Zlatan Ibrahimovic, ce dernier termine d'une frappe puissante du coup de pied dans le petit filet (0-2, 55e). Cependant, la Russie s'est dans le même temps imposé et garde son avance à une journée de la fin des qualifications.

Pour cette dernière journée, les Suédois doivent prier pour une défaite de la Russie car ils ont deux points d'avance et différence nettement supérieur à celle de la Suède (+4) contre (+14) pour les Russes. Et par le même ils doivent battre la Moldavie. Comme souvent, c'est par l'intermédiaire de Zlatan Ibrahimovic que la Suède a trouvé la faille à la suite d'un long ballon par dessus la défense, Ibracadabra se présente seul face au portier moldave. Il l'efface d'un simple crochet et il fini tranquillement dans le but vide (1-0, 23e). Juste après le début de la deuxième mi temps, à la suite d'un long ballon, le gardien moldave repousse le ballon de la tête à l'entrée dans la surface. Cependant, le ballon arrive jusqu'à Erkan Zengin qui marque d'un piqué de grande classe par dessus le gardien et les défenseurs (2-0, 47e). Malheureusement, pour eux, la Russie a gagné sur le même score face au Monténégro. Par conséquent, la Suède sera obligé de passer par les Barrages afin de décrocher son ticket pour l'Euro 2016.

Le bilan de la Suède dans son groupe est de 5 victoires, 3 nuls et 2 défaites. Zlatan Ibrahimovic est le meilleur buteur du groupe avec 8 réalisations. Au total, la Suède a inscrit 15 buts pour 9 buts concédés.

La Suède faisant partie des 4 nations en tête de série pour les Barrages, les Suédois héritent du Danemark. Ils vont marquer grâce à un plat du pied croisé de Emil Forsberg suite à un centre au ras du sol de Lustig (1-0, 45e). C'est d'ailleurs encore Forsberg qui se met en évidence afin d'obtenir un pénalty qui a été transformé par Zlatan Ibrahimovic (2-0, 50e). Mais, en fin de partie, suite à un corner de Eriksen, c'est Yussuf Poulsen qui reprend de la tête pour Nicolai Jørgensen qui catapulte le ballon dans la cage de Isakson (2-1, 80e). Ce but permet aux Danois de croise encore en la qualification.

Trois jours plus tard, au Danemark, les Suédois vont idéalement commencé, en ouvrant le score par l'indispensable Zlatan Ibrahimovic qui reprend de volée un corner (0-1, 19e). Après que le Danemark est multiplié les occasions de revenir au score, il va même inscrire un doublé à la suite d'un superbe coup franc de 25 mètres enroulé, dans la lucarne danoise (0-2, 76e). Cependant, dans le dernier quart d'heure, les Suédois vont craquer et voir les Danois revenir à leur hauteur. En effet, après un débordement et un centre de Durmisi, Yussuf Poulsen reprend de la tête en mettant le ballon dans la lucarne opposée (1-2, 82e). Puis dans le temps additionnel, suite à un corner, c'est le défenseur Jannik Vestergaard  qui marque d'une tête puissante (2-2, 90+1e). Cependant, cela ne sera pas suffisant et la Suède se qualifie pour l'Euro 2016 grâce notamment à un grand Zlatan Ibrahimovic.

Zlatan Ibrahimovic et ses coéquipiers exultent au coup de sifflet au final, au Danemark (Source: gettyimages)
Zlatan Ibrahimovic et ses coéquipiers exultent au coup de sifflet au final, au Danemark (Source: gettyimages)

Les points forts

Le gros atout de la Suède, c'est son géant suédois, Zlatan Ibrahimovic. Avec lui dès qu'il a le ballon aux abords de la surface, c'est le danger assuré. De plus, la Suède a une équipe très expérimenté avec notamment des joueurs qui comptent de nombreuses sélections comme Zlatan Ibrahimovic (112), Kim Källström (126) et Andreas Isaksson (128). Ces derniers sauront comment gérer un événement comme l'Euro 2016. Les Suédois aiment jouer long pour trouver Zlatan Ibrahimovic par dessus de la défense. Grâce à des milieux de terrain qui possèdent une bonne vision du jeu et un bon sens de la passe, les Suédois jouent essentiellement par long ballon. Ils marquent aussi par des centres tendus au ras du sol en retrait ou fort devant le but et même parfois pour le jeu de tête de Zlatan. De plus, la Suède peut compter sur une nouvelle jeune génération emmenée par John Guidetti et Victor Lindelöf qui ont gagné l'Euro 2015 Espoirs. Si, la Suède arrive à bien mélanger ces deux générations, la Suède peut espérer sortir de la phase de poule de l'Euro 2016.

Les points faibles

L'atout numéro un de la Suède peut aussi bien être un point faible. En effet, il y a une trop grande Ibra-dépendance dans la sélection. Quand, il est absent cela se fait clairement sentir. Il faudrait que d'autres joueurs chez les Suédois puissent marquer plus souvent. La Suède n'a pas gagné un seul match face aux deux équipes de son groupe de qualification qui se sont qualifiés pour l'Euro 2016. Cela est la preuve de la difficulté à remporter les rencontres voir même à produire du jeu face à des équipes de niveau équivalent ou plus fortes. La Suède a quelque peu rassurée en Barrages face au Danemark, malgré, le fait que la qualification soit passé par un Zlatan Ibrahimovic héroïque.

Le 11 de départ

Ceux sont les joueurs qui devraient, sauf blessure, commencés dans le 11 de départ lors de son 1er match de l'Euro 2016.

En 4-4-2: Moyenne d'âge du 11: 29.7 ans.

En défense central, c'est Johansson qui devrait remplacer Antonsson qui est forfait. Pourtant, le jeune Victor Lindelöf peut être la très bonne surprise de cette équipe. En effet, il s'est imposé comme un titulaire indiscutable depuis janvier au Benfica Lisbonne. Puis le milieu de terrain, Albin Ekdal aurait pu être dans ce 11 à la place de Lewicki. Cependant, il s'est blessé une semaine avant l'annonce des 23 sélectionnés et il a tout de même été pris car il sera l'Euro. Mais, il ne commencera pas dans 11 de départ lors du 1er match car  il devrait être trop court pour débuter. Au poste de buteur, la question est de savoir qui va accompagner Ibrahimovic. La tendance est à Marcus Berg mais, le jeune John Guidetti peut aussi prétendre à cette place de titulaire en attaque à côté de Ibrahimovic.

La Star

Zlatan Ibrahimovic est bien évidemment, sans surprise, la star cette sélection suédoise. Si la Suède réalise un bon Euro, c'est-à-dire sortir des poules, cela passera en grande majeur partie par lui. A 34 ans, Zlatan Ibrahimovic va disputer sa dernière grande compétition internationale. Le géant suédois fait partie des grandes stars de cet Euro 2016. Il est le recordman de buts inscrit en sélection suédoise (62). Le leader de la Suède sort d'une saison exceptionnelle en Ligue 1 où il a marqué 38 buts, soit son record en championnat avec le PSG dont il a battu le record du club en une saison détenu par Carlos Bianchi. Le seul bémol de sa saison record, son niveau en quart de finale de Ligue des Champions face à Manchester City où il a manqué cruellement d'efficacité au match aller malgré un but chanceux marqué. Puis, au match retour, il a été transparent. Zlatan Ibrahimovic a été longuement critiqué à la suite de cette double confrontation. Il pourra faire taire les critiques sur son niveau dans les grands matchs pendant cet Euro qui se déroule en France où il aura de nombreux fans.

Le joueur à suivre

Source: gettyimages
Source: gettyimages

Il se pourrait que la révélation suédoise de cet Euro soit Victor Lindelöf mais pour le moment la tendance est qu'il sera remplaçant. Et du fait, qu'il est défenseur central, il aura certainement très peu de temps jeu. Par conséquent, le joueur à suivre est John Guidetti qui sera en concurrence avec Marcus Berg pour une place de titulaire en attaque. Il aura du temps de jeu pendant l'Euro. Pour le moment, il n'est qu'un néo-international car il a seulement 7 sélections et il n'a toujours pas ouvert son compteur but. En France, il est connu pour son geste face à la France Espoirs (voir photo au dessus). Ce geste a été fait en réponse à Layvin Kurzawa qui l'avait chambré après marqué. Un but qui qualifié les jeunes français à l'Euro Espoirs. Malheureusement, pour eux, la Suède a marqué quelques minutes plus tard afin de remporter la rencontre (4-1) après avoir perdu au match aller, des Barrages (2-0) en France. Le joueur de 24 ans a cette saison enfin quitté Manchester City où il n'a jamais eu sa chance. Il est parti au Celta Vigo où malgré seulement 7 buts inscrit en Liga, il est titulaire grâce à son combativité sur le terrain et sa technique.

Le sélectionneur

Le sélectionneur suédois, Erik Hamrén est en place depuis octobre 2009. Son bilan n'est pas exceptionnel et depuis 2009, la qualité de l'effectif de la Suède n'a fait que régresser. De ce fait, sous ses ordres la Suède n'a participé a aucune Coupe du Monde mais à participer à l'Euro 2012 où les Suédois ont été éliminés dès la phase de poule. Malgré cela, la Suède est parvenue à se qualifier pour l'Euro 2016. Erik Hamrén a une grande expérience et il est un entraîneur reconnu en Scandinavie. En effet, il a été champion du Danemark avec  AaB Ålborg puis champion de Norvège à deux reprises avec Rosenborg. Dans son pays, il a remporté à trois reprises la Coupe de Suède dont deux fois avec AIK Solna et à une reprise avec Örgryte IS. Il a mis en place un jeu qui se tourne essentiellement vers bien évidemment Ibrahimovic, avec de long ballon et beaucoup de jeu sur les côtés afin de centrer.

Son groupe

Dans le groupe E, la Suède affrontera lors de la 1ère journée, le 13 juin, l'Irlande au Stade de France à Saint-Denis. Puis face à l'Italie, les Suédois se déplaceront au Stadium de Toulouse le 17 juin. Enfin, pour le dernier match des poules, le 22 juin, ils feront face à la Belgique à l'Allianz Riviera de Nice.

Les sélectionnés

Les 23:

- Gardiens: Andreas Isaksson (Kasimpasa/TUR), Robin Olsen (FC Copenhague/DAN), Patrik Carlgren (AIK/SUE)

- Défenseurs: Ludwig Augustinsson (FC Copenhague/DAN), Mikael Lustig (Celtic/ECO), Andreas Granqvist (Krasnodar/RUS), Erik Johansson (FC Copenhague/DAN), Victor Nilsson Lindelöf (Benfica/POR), Martin Olsson (Norwich/ANG), Pontus Jansson (Torino/ITA)

- Milieux: Jimmy Durmaz (Olympiacos/GRE), Albin Ekdal (Hambourg/ALL), Emil Forsberg (RB Leipzig/ALL), Oscar Hiljemark (Palerme/ITA), Kim Källström (Grasshoppers/SUI), Sebastian Larsson (Sunderland/ANG), Oscar Lewicki (Malmö/SUE), Pontus Wernbloom (CSKA Moscou/RUS), Erkan Zengin (Trabzonspor/TUR)

- Attaquants: Marcus Berg (Panathinaïkos/GRE), John Guidetti (Celta Vigo/ESP), Emir Kujovic (Norrköping/SUE), Zlatan Ibrahimovic (PSG/FRA)

Oscar Wendt, le latéral gauche du Borussia Monchengladbach n'a pas été retenu par le sélectionneur. Pierre Bengtsson n'a lui aussi pas été retenu à cause du fait qu'il est perdu sa place à Mayence où il n'a quasiment pas joué ces derniers mois. Pour l'expérimenté, Mikael Antonsson, il sera absent pour cause de blessure. En effet, le défenseur a subi une fracture à la mâchoire en finale de la Coupe du Danemark. Il a besoin de chirurgie et de garder ensuite plusieurs semaines de repos. Par conséquent, il ne sera pas rétabli à temps pour l'Euro. Albin Ekdal est lui convoqué malgré sa blessure. Il sera forfait pour le 1er match face à l'Irlande mais ça devrait être bon pour la suite.