Euro 2016 : La liste des 23 russes

La dernière journée du championnat Russe vient de se terminer, c'était le moment pour Leonid Slutsky d'annoncer la liste des joueurs qui iront à l'Euro.

Euro 2016 : La liste des 23 russes
La liste des russes pour l'Euro avec une surprise

LES GARDIENS

Igor Akinfeev

Le meilleur gardien de Russie, titulaire indiscutable. Certes au niveau international, le moscovite a encore beaucoup à prouver. A 30 ans, c'est une légende en Russie mais en Europe, même si son talent est reconnu, les quelques boulettes durant la coupe du monde 2016 ne le permettent pas d'être reconnu comme un très grand. A lui cet été de montrer aux autres que le portier du CSKA est une valeur sûre.

Renato Guilherme

Petite surprise, le récemment naturalisé russe Guilherme, portier du Lokomotiv Moscou, a été choisi face à Kritsyuk de Krasnodar ou Dzhanaev, gardien de Rostov. C'est un gardien expérimenté qui a su se démarquer. Décisif, il a permis au Lokomotiv Moscou de garder la tête hors de l'eau face au CSKA ou au Zenith. C'est la première fois qu'un joueur naturalisé va jouer pour la sélection russe.

Yuri Lodygin

Un peu comme son confrère du CSKA, Lodygin n'a plus rien a prouver. Très impressionant en Ligue des champions, maladroit en début de saison dans le championnat Russe, c'est un gardien qui n'hésite pas à se jeter dans les jambes de ses adversaires pour récuperer le ballon. Des sorties un peu "tête brulée" qui lui valent de temps à autre d'être la risée de certains matchs comme on a pu le voir lors de l'amical face à la France, où le gardien du Zenith fut largement coupable sur le but de N'golo Kanté.  Peut-être que l'Euro va le lancer dans le bain des grands.

LES DEFENSEURS

 Vassily et Alexey Berezutsky

Les jumeaux de Moscou sont naturellement selectionnés. Peut-être leur dernière sélection pour une compétition internationale. Ce n'est pas la vitesse qui caractérise le jeu des deux frères mais plutot leur impact physique. Que ce soit au pressing ou lors de jeu aérien, Vassily et Alexey se complètent. Rarement alignés ensemble, ils ont joué une grande saison. A 33 ans c'est le moment de montrer tout l'étendu de leur talent à l'Europe.

Sergei Ignashevitch

Déjà présent en 2008, 2012 et pendant la coupe du monde 2014, ayant joué les qualifications pour l'Euro 2004 auquel il n'a pas participé à cause du blessure, c'est le vétéran de l'équipe nationale à l'âge de 36 ans. A l'instar des Berezutsky qui sont ses partenaires au CSKA, Ignashevitch est un défenseur central de pure souche. Imposant physiquement et assez endurant, il pose enormement de problème aux attaquants. Son seul défaut, c'est sa vitesse. Certainement sa dernière selection en compétition internationale, c'est à lui de conduire au plus haut son équipe. Il l'a déjà fait en 2008...

Dmitry Kombarov

Latéral gauche du Spartak Moscouet de la selection depuis longtemps, c'est un joueur plein de talent. Rapide, technique, précis et offensif, c'est un véritable danger que de le laisser pénétrer dans le milieu de terrain adverse n'hésitant pas à assister lors des offensives de son équipe. A 29 ans, cette compétition est le moyen une fois de plus de démontrer tout son talent.

Roman  Neustädter

Surprise de cette sélection, il est l'homme qu'on ne voyait pas venir. De double nationalité, Allemande et Russe et n'ayant joué que deux matchs amicaux avec la Manshafft, il est alors selectionnable en Russie. Vitaly Mutko, ministre russe des sports et président de la Fédération russe de Football l'a dit lors de l'annonce de la liste, les détails sur la nationalité sportive du joueur de Shalke sont en train d'être réglé. Demonstration du manque de défenseurs en Russie, Slutsky tente le pari d'offrir la séléction au bi-national. A lui de montrer ce qu'il peut apporter à la Sbornaia.

Igor Smolnikov

Ce n'est pas une surprise. Le lateral droit du Zenith est certainement l'un des meilleurs lateral d'Europe. Rapide avec une vista exceptionnelle, auteur d'une saison pleine mais entachée d'une grosse blessure qui le priva d'une bonne partie de la saison, c'est un élément essentiel  de la Sbornaia.

Georgi Schennikov

Lateral du CSKA Moscou, c'est un joueur d'éxpérience qui reste moins offensif que Smolnikov ou Kombarov, il reste solide et sait se démarquer lors de grosse compétition mais souffre d'une forte concurrence à son poste et n'est pas forcément le plus talentueux.

Roman Shishkin

Petite révélation de cette saison, joueur qu'on attendait pas forcément, il a su se démarquer et se faire une offrir une chance de percer. Profil similaire à Kombarov, c'est un joueur sur qui l'on peut compter qui donna beaucoup d'air au Lokomotiv Moscou.

LES MILIEUX

Denis Glushakov

Milieu à profil défensif, c'est un joueur dont l'inconstance fait enrager en Russie. S'il fait parler son talent, c'est un joueur complet qui s'exprime et qui donne du bonheur sur le terrain. Mais il suffit qu'il laisse parler son égo ou son mauvais caractère pour qu'il soit plutot moyen et critiquable. C'est le type de joueur qui a les cartes en mains mais dont la place en équipe nationale est indiscutable.

Igor Denisov

Excellent mileu de terrain mais souffrant du même problème que Glushakov,  son talent est entâché par son caractère. Presque rejeté par le Zenith avec il evoluait jusqu'en 2013, refusant la sélection en 2008, il est le dernier survivant de l'excellent effectif du Dinamo Moscou d'il y a un an. C'est un joueur expérimenté qui est un vrai poison pour les milieux adverses.

Alexandr Golovin

Plus jeune joueur de la sélection (19ans), membre du CSKA, sa sélection peut faire jaser. Peut-être favorisé par le fait que son coach au CSKA soit le même que le sélectionneur. Son talent est immense et son avenir l'est tout autant. L'Euro sera le tremplin dont il a besoin. A lui de ne pas gâcher cette chance.

Alan Dzagoev remplacé par Dmitry Torbinsky

Coup dur pour la Sbornaia. Alan Dzaogev a été annoncé comme étant forfait après sa fracture du pied contre le Rubin Kazan lors de la dernière journée de Russian Premier League. Element essentiel et exceptionnel de l'équipe, Dzagoev, revelait durant l'Euro 2012, devra patienter pour percer en Europe. C'est Dmitry Torbinsky qui prend le relais. Joueur avec beaucoup d'expérience, il est auteur d'une bonne saison avec le FK Krasnodar mais son jeu n'est pas de même qualité que celui de Dzagoev. Grosse perte pour l'équipe de Russie.

Oleg  Ivanov

Meilleur joueur du Terek Grozny et unique joueur sélectionné provenant de cette équipe, cest n'est pas tant une surprise qu'il est un joueur régulièrement appelé nottament durant les phases de qualifications de l'Euro 2016 d'une part pour palier au manque de joueur de haut niveau en Russie, même si Dmitry Poloz ou Maxim Kannunikov auraient pu être des choix plus judicieux et d'autre part la place prise dans son équipe, un choix discutable.

Pavel Mamaev

Une des révélation de l'année. Milieu du FC Krasnodar, il est l'un des meilleurs passeurs de Russie et bénéficie d'une grande technique.Un joueur qui est en train de percer et qui pourra bien surprendre l'Europe cet été.

Alexandr Samedov

Aucune surprise de voir le capitaine du Lokomotiv. Joueur excellent tant par l'expérience que sa technique et sa vista. C'est lui qui a fait les beaux jours des cheminots moscovites.Habituellement placé à l'aile droite, c'est un joueur à surveiller avec un gros potentiel.

Oleg Shatov

L'un des russes qui va percer. A l'instar de Dzagoev, Kokorin et Smolov, il fait parti de ces jeunes joueurs (25 ans) qui effectuent une saison excellente et qui a faim. Joueur du Zenith Saint-Petersbourg, il est l'un des auteurs de l'excellente performance du club russe en poule de C1. Un joueur surveillé qui fait penser de par son poste et sa technique à un certain Andrei Arshavin.

Roman Shirokov

Le "Kapitan". Le milieu de terrain du CSKA Moscou de 34 ans est une valeure sûre. Un peu oublié par Fabio Capello, il a explosé à l'arrivée de Slutsky. Il est l'auteur de la construction du but contre la Suède qui a relancé la Russie dans les qualifications.Comme les Bereztustky et Ignashevitch , c'est surement sa dernière compétition même si tout ce beau monde chercherait à jouer leur Coupe du Monde. Il faudra attendre le 11 juin pour savoir si Shirkov mènera son équipe aussi loin qu'en 2008, voire plus haut...

LES ATTAQUANTS

Artem Dzyuba

On l'attendait tous. Le géant russe du Zenith qui a réalisé une saison exceptionnelle, il s'apprète à jouer sa première compétition internationale avec la sélection. Joueur physique qui manque un peu technique mais pas de volonté s'envolera vers la France pour montrer ce qu'il sait faire. Dzyuba est toujours un danger lorsqu'il est dans la surface.

Alexandr Kokorin

Le récent Zenitki fait parti du groupe sans surprise. C'est un joueur dont la présence est récurrente. Souffrant d'une inconstance qui peut lui faire défaut, il ne manque jamais les grosses occasions de faire parler sa vitesse, sa technique et son jeu de tête. Esperons qu'il nous régale de son jeu.

Fedor Smolov

Meilleur buteur de Russie avec le FK Krasnodar, c'est exactement ce qu'il méritait. Joueur technique, physique et rapide il connait le chemin des buts et montrera son talent sans hésiter. 

En Bref :

La sbornaia possède un effectif de grande qualité qui souffre d'une méconnaissance du public européen. Leur défaite au Stade de France n'a pas aidé à montrer le niveau de cette équipe qui est assez inconstante. Mais les russes ont su montrer qu'ils étaient capables de faire parler leur talent et de mettre en difficulté les équipes les mieux côtées. 

L'objectif avoué par le capitaine Shirokov et par le coach Slutsky est d'atteindre les quarts de finale. Un objectif qui peut paraitre optimiste mais rien n'est jamais joué. Dans un groupe ouvert mené par l'Angleterre qui se méfie de la Sbornaia tout comme de la Slovaquie qui est trop méconnue pour rassurer, le groupe B est un groupe qui peut créer des surprises.

Les absences remarquables de l'équipe sont Alan Dzagoev, Yuri Zhirkov et Oleg Kuzmin tout trois blessés. Alexandr Kerzhakov, ancien meneur de jeu de la séléction n'est pas retenu malgré une moitié de saison remarquable avec le FC Zurich.