L’Angleterre, va-t-elle enfin rugir en compétition internationale ?

Si l’Angleterre a toujours aligné de grands noms elle a rarement brillé dans les grandes compétitions. Pour rappel, l’équipe des Three Lions n’a pas remporté de trophée depuis 1966 et n’a jamais fait mieux qu’une troisième place à l’Euro (en 1996). C’est le moment de redorer le blason et de rétablir un réel engouement pour cette équipe qui manque parfois de soutien de son propre peuple, qui privilégie souvent les clubs et la Premier League à l’équipe nationale anglaise.

L’Angleterre, va-t-elle enfin rugir en compétition internationale ?
Rooney et Kane devrait être l’un des duos stars de cet Euro – The Independent

Les cadors comme Steven Gerrard, Rio Ferdinand, Frank Lampard ou David Beckham étant partis, la nouvelle génération semble bien en marche, c’est une équipe jeune qui part pour l’Euro. Cette équipe a d’ailleurs impressionnée lors des éliminatoires puisqu’elle a réalisé un 10/10 en termes de victoires et une moyenne de 3 buts par match, elle a été la première qualifiée officiellement, chapeau. Mais il ne faut pas s’enflammer car le groupe de l’Angleterre était très abordable, pour aller loin à l’Euro il faudra affronter de grandes nations du football.

Mais cette nation anglaise ne manque pas d’armes dans sa sélection des 23 puisque le sélectionneur Roy Hodgson a su faire la part des choses en se basant sur quelques anciens joueurs devenus des piliers comme Rooney, Milner, Cahill a qui se sont ajoutés la jeune génération qui a brillé en Premier League cette saison : Alli, Kane, Rashford, Dier.

Si des joueurs majeurs comme Welbeck ou Walcott sont blessés, en attaque, l’Angleterre est l’une des équipes les mieux armée.

Rooney - Kane - Vardy l'attaque de feu

 Il faudra bien sûr compter sur le meilleur buteur en sélection Wayne Rooney (51 buts) et capitaine des Three Lions qui devrait jouer en soutien de ses deux attaquants Kane et Vardy, ou comme meneur de jeu. Son rôle d’expérimenté sera celui d’emmener son équipe le plus loin possible, on connaît tous ses capacités de leaders. L’axe sera probablement occupé par l’intenable Harry Kane, meilleur buteur cette saison avec 25 réalisations avec Tottenham et de la saison passée avec 21 buts. Si l’Angleterre a l’habitude d’évoluer avec un seul attaquant de pointe elle pourrait s’adapter en la présence de Jamie Vardy en forme étincelante avec Leicester cette saison (auteur de 24 buts en championnat). Le joueur des Foxes, champion en titre, intéresse de près d’ailleurs de près Arsenal qui fait le forcing pour s’attacher ses services. Le joueur a dit qu’il prendrait une décision après le championnat d’Europe. Il pourrait alors compléter le trio ou détenir une place de joker des fins de rencontres. Autant dire que l’attaque anglaise est bien armée et fait peur à plus d’un, mais le problème, peut-elle jouer ensemble ? Si les joueurs marquent dans leurs clubs respectifs, le feront-ils face à des équipes plus regroupées à l’Euro ? Et ne manqueront-ils pas d’expérience à un moment donné ? Possible. Pour informations, l’Angleterre est l’équipe la plus jeune du tournoi avec une moyenne d’âge de 25 ans, tout comme l’Irlande du Nord.

Un banc de touche de classe mondiale et des jeunes prometteurs

La surprise anglaise, le mancunien Marcus Rashford | AFP - PAUL ELLIS

Sur le banc de touche et pouvant aussi postuler à une place de titulaire, Daniel Sturridge qui a connu de nombreuses blessures cette saison mais qui est bien revenu sur la fin et qui a faim de buts. De même pour son ancien coéquipier de Liverpool, l’ailier Raheem Sterling qui n’a pas dit son dernier mot. Mais la surprise de cette liste est bel et bien Marcus Rashford la jeune révélation lancée par Manchester United, seulement âgée de 18 ans, qui a la confiance de son sélectionneur. Le jeune anglais pourrait être un sacré joker. Il a d’ailleurs fêté sa première sélection face à l’Australie avec un but au compteur le 27 mai dernier. 

Au milieu de terrain, si les blessures le laissent tranquille c’est Jack Wilshere qui devrait être aligné avec les jeunes Spurs Dele Alli et Eric Dier à ses côtés. Le jeune Dele Alli a impressionné cette saison puisqu’il a été élu meilleur jeune joueur de Premier League et y est pour beaucoup dans cette bataille pour le titre entre Leicester et Tottenham et cette deuxième place qualificative en ligue des champions pour les Spurs. Il pourrait être également l’une des stars de cet Euro, connu pour sa technique, son aisance à casser les lignes et doté d’une excellente frappe, il a les capacités pour faire mal à bien des défenses.

Associer fougue et expérience, le pari osé de Roy Hogson

Quant à la défense des Three Lions, c’est l’expérimenté Cahill qui devrait être associé à Chris Smalling, une charnière qui a bien fonctionné pour les éliminatoires. Sur les côtés c’est Kyle Walker et Danny Rose qui devraient compléter la défense avec Joe Hart dans les cages. Une équipe anglaise où la patte Tottenham est très marquée.

En Associant son expérience et la fougue de sa jeunesse, l’Angleterre pourrait alors surprendre et même figurer parmi les favoris, du moins outsiders de cet Euro 2016. Elle a d’ailleurs hérité d’un groupe B plus qu’à sa portée avec la Russie, la Slovaquie et Le Pays de Galles. Finir 2ème serait un échec pour la sélection des Three Lions. Elle entamera son tournoi samedi face à l’équipe russe à 21h au Vélodrome de Marseille. Wait and see.

La liste des 23 anglais : 

Le calendrier de l’Angleterre :