Les Bleus débutent avec une victoire, Merci Payet !

La France ouvrait les hostilités ce soir face à la Roumanie au Stade de France. Un match compliqué que les Bleus ont réussi à gagner grâce à un exploit de Payet dans les dernières minutes.

Les Bleus débutent avec une victoire, Merci Payet !
Payet a offert la victoire à la France, il a même été élu homme du match - eurosport
France
2 1
Roumanie
France: Lloris, Sagna, Koscielny, Rami, Evra, Kanté, Matuidi, Pogba, Griezmann, Payet, Giroud
Roumanie: Tătăruşanu, Săpunaru, Grigore, Chiricheş, Raţ, Hoban, Pintilii, Stanciu, Popa, Stancu, Andone
SCORE: Giroud, Payet / Stanciu
ÈVÉNEMENTS: Euro 2016, match d'ouverture, Stade de France

Les Bleus ont senti un premier frisson quand ils ont arpenté le terrain à l'entrée des équipes pour l'échauffement. C'est le grand moment, cet évènement tant attendu, on y est ! C'est ensuite la cérémonie d'ouverture qui a débuté avec une France symbolique représentée, puis c'est la star David Guetta qui a proposé un show réduit au milieu du stade accompagné par Zara Larson pour interpreter l'hymne de l'Euro "This one's for you". C'est la patrouille de France qui a cloturé la cérémonie, suivie par un tifo représentant la Tour Eiffel et les drapeaux des 24 nations présentes à l'Euro, joli. Les hymnes nationaux ont rapidement suivi, en commençant pas l'hymne roumain. Et venu le moment de La Marseillaise... Ce chant repris par tout le stade, chanté par les français dans les 6 coins de l'hexagone. Cette fois, c'est le moment, le coup de sifflet est donné, les Français n'ont pas le droit à l'erreur, l'Euro 2016 est officiellement lancée ! 

Mais dès le début du match, c'est la Roumanie, clairement venue pour défendre et bousculer ces Bleus, qui s'est illustrée. Hugo Lloris a même du réaliser un arrêt sur sa ligne et éviter la catastrophe dès la 4ème minute. La première mi-temps a été très compliqué pour les Français, trop timides, beaucoup de déchets techniques, de mauvaix choix, des joueurs peu en vue qui avaient du mal à mettre le pied sur le ballon. Tout simplement, trop de pression sur leurs épaules. Les médias les ont directement placé comme favoris, à l'image de la Une de l'Equipe de mercredi "Favoris".

Les français ont eu du mal face au pressing roumain

Malgré une tête sur le poteau de Griezmann (14') et quelques occasions, les Bleus n'ont pas réussi à trouver la faille, ni l'adresse dans les 20 derniers mètres, et encore moins à séduire le public français. Le pressing haut des Roumains n'aidant pas. A là mi-temps le score était toujours de 0-0. Au retour des vestiaires, c'est la même chanson, la France se fait peur, les Roumains obtiennent une ou deux occasions dangereuses et continuent leur pressing. Et puis les Bleus ont enfin commencé à jouer leur jeu, à maitriser, sur un centre de Dimitri Payet, Olivier Giroud ouvre le score à la 58ème. Le joueur d'Arsenal est venu devancer le portier Ciprian Tatarusanu, incapable de capter le ballon, l'attaquant en a profité pour placer sa tête et envoyer le ballon au fond des buts vides. Une délivrance pour les Bleus! Mais c'est seulement 8 minutes plus tard que les espoirs s'envolent petit à petit. Evra commet une faute dans la surface en accrochant Stanciu. Le français offre un pénalty aux Roumains et c'est au fond, Stanciu ne tremble pas face à Lloris ça fait 1-1. Mais si les joueurs de Didier Deschamps ont mis le pied sur le ballon et tenté de developper leur jeu, ils tombaient toujours face à cette défense roumaine. Les entrées de Coman et Martial on fait du bien de part leur vitesse sur les côtés.

Payet sauve encore les Bleus, les "Leaders" décevants

Mais c'est un exploit individuel une fois de plus de Payet dans les dernières minutes du temps réglementaire qui a sauvé les Bleus! C'est une frappe monstrueuse du pied gauche, à l'entrée de la surface qui finit dans la lucarne roumaine, le français n'en croit pas ses yeux.  Une victoire quasiment inesperée face au bloc Roumain qui ne semblait pas relacher. Dimitri Payet s'est vu offrir une ovation bien méritée par le public français quelques minutes plus tard, qui lui a valu quelques larmes d'émotions, il a été logiquement élu homme du match.

Mais si Payet a été, lui, au rendez-vous, ce n'est pas le cas d'une bonne partie de l'équipe, beaucoup trop timide. Paul Pogba, Antoine Griezmann, Patrice Evra ou encore Blaise Matuidi ont tous déçu. L'équipe de France a besoin de ces joueurs-là pour réaliser un grand tournoi. espérons que ce match n'était qu'un test, une mise en bouche et que les choses sérieuses commenceront dès mercredi face à l'Albanie au stade Vélodrome de Marseille. La France nous a habitué à mieux. Mais même si ce match était compliqué du début à la fin, le plus important et de le remporter et de débuter ce tournoi avec de la confiance et une première place du groupe A. Ce samedi 15h, les deux prochains adversaires des Bleus s'affronteront (Albanie-Suisse). Pour l'Equipe de France il faudra attendre mercredi soir, 21h. Cocorico ! 

Angélique Bernard