La Hongrie remporte le derby

Trente ans après leur dernière phase finale, les Hongrois ont surpris leur monde en dominant leur voisin autrichien.

La Hongrie remporte le derby
La joie de Dzsudzsak et des Hongrois(Crédit photo : Eurosport)
Autriche
0 2
Hongrie
Autriche: R.Almer- C.Fuchs (C), F.Klein, A.Dragovic, M.Hinteregger- D.Alaba, M.Harnik (Schopf 78'), Z.Junuzovic (Sabitzer 60'), J.Baumgartlinger- M.Janko (Okotie 65'), M.Arnautovic
Hongrie: G. Király- A. Fiola, T. Kádár, R. Guzmics, Á. Lang - Á. Nagy, B. Dzsudzsák, L. Kleinheisler (Stieber 79'), Z. Gera- Á. Szalai (Priskin 69'), K. Németh (Pinter 89')
SCORE: 0-1 Szalai 62' 0-2 Stieber 87'
ARBITRE: Arbitre : Clément Turpin (FRA) Expulsion: Autriche : Dragovic 67'
ÈVÉNEMENTS: Matmut Arena de Bordeaux (Gironde) 35000 personnes env.

L'Autriche partait favoris de ce derby contre des Hongrois qui avaient perdu l'habitude de disputer des phases finales. Finalement, ce sont les hommes de Storck qui ont réussi leur entrée dans cet Euro, loin du Onze d'Or des années 1950 mais tout de même solides.

Gabor Kiraly, 40 ans et bien dans ses gants.

A Bordeaux, en cette fin d'après midi, un homme obtenait un nouveau record, celui de devenir le plus vieux gardien à disputer un Euro.  Âgé de 40 ans et 2 mois, Gabor Kiraly, le gardien hongrois, n'aura pas démérité. Bien que battu dès la deuxième minute sur une frappe puissante du munichois Alaba qui finira sur le poteau, le quarantenaire au jogging n'aura récupéré aucun ballon au fond de ses filets préservant même ses cages devant Fuchs (78') ou Alaba (10').
Rassurants derrière, les hongrois n'auront jamais cédé réussissant même à inscrire deux buts. Près de l'heure de jeu, l'attaquant de pointe d'Hanovre, Adam Szalai, parvenait à glisser son ballon du bout du pied pour tromper Almer et ouvrir le score. En face, les Autrichiens ne réussissaient pas à trouver de failles. Arnautovic essayait tant bien que mal à faire la différence, sans réussite. L'attaquant autrichien aura été plus agaçant que performant auteur de simulations et de coups de sang à plusieurs reprises.

Clément Turpin, ce malsain

Cette rencontre était aussi la première d'un arbitre français dans la compétition, le seul. Clément Turpin figure aussi comme le plus jeune à officier dans cet Euro 2016. Une nouvelle fois, il n'a pas renvoyé une bonne image de l'arbitrage français et a cherché à concentrer l'attention sur sa personne. Remuant, parfois un peu énervé, sprintant vers des joueurs pour siffler des actions peu dangereuses, le petit français y est allé de son carton rouge, formé à bonne école : La Tony Chaperon Academy. Turpin intervenait avant que les Autrichiens ne marquent d'une volée pour signaler une faute de Dragovic. Le stoppeur du Dinamo Kiev arrivait un peu en retard sur son adversaire, suffisant pour que l'arbitre ne sorte un deuxième jaune synonyme d'exclusion. A dix contre onze, les hommes de Koller n'y arrivaient encore moins et finissaient par encaisser un deuxième but par l'entrant Stieber (87') d'un magnifique piqué. La Hongrie met l'Autriche au tapis et prend trois points dans un groupe composé du Portugal et de l'Islande qui s'affrontent ce soir. Kiraly que les Hongrois n'étaient pas au niveau ?