Les Bleus encore au finish

Travailler moins, est-ce vivre mieux ? En extrapolant cette citation, sujet du bac de philosophie de cette année, on peut dire que les Bleus n’auraient pas été plus heureux s’ils n’avaient pas travaillé cette équipe d’Albanie comme ils l’ont fait. Mais mon dieu, quelle difficulté !

Les Bleus encore au finish
La libération est venue de Griezmann © 20 minutes
France
2 0
Albanie

Le 4-2-3-1 ne fonctionne définitivement pas

Après la Roumanie, les supporters de l’équipe de France vont devoir vérifier leur rythme cardiaque. Car elle a été travaillée cette équipe d’Albanie ! Mais des buts tardifs de Griezmann (89ème) et l’inévitable Payet (95ème), encore brillant ce soir, ont permis aux bleus de vivre mieux cette euro 2016. En huitième de finale qui plus est.

Levé de drapeau pour l’enterrement du 4-2-3-1 ! On ne le reverra plus. Retour au bon vieux 4-3-3, qui a démontré qu’il permettait une meilleure assise, que ce soit au niveau des milieux, ou de l’attaque avec un Payet beaucoup plus libre. La deuxième mi-temps a d’ailleurs démontré cela, avec des bleus qui ont travaillé ces albanais au corps et qui ont fini par porter le coup fatal en toute fin de partie. Comme souvent depuis 3 matchs.
La partie semblait commencer de manière positive pourtant. Même Coman semblait en jambe avec un duel gagné d’entrée contre la défense albanaise. Mais le coup franc qui suivait derrière a vu la tête de Giroud passer au-dessus (8ème). La première d’une longue série.

Ce système a également un autre défaut à mon sens : il ne permet pas à certains joueurs de s’exprimer. On peut citer l’exemple d’Anthony Martial. Sans milieu pour l’aider, il s’est contenté d’aller se heurter contre la défense albanaise, sans succès.

L’héroïsme de l’Albanie

Les albanais ont donc résisté pendant 89 minutes aux assauts français en répondant timidement parfois mais sans vraiment inquiéter les bleus. Là où je les ai trouvés particulièrement brillant, c’est en défense. Leur charnière centrale a été EX-TRA-OR-DI-NAIRE. Vraiment. Sans eux, l’Albanie en prenait trois ou quatre d’entrée. Toujours une jambe qui traine. Présent dans le combat. Pour les relances, ce n’est pas encore ça mais je suis très curieux de voir leur dernier match face à la Roumanie. Ca fait même un peu mal qu’ils aient perdu car vu le déroulé du match, ils méritaient mieux. Mais pas de sentimentalisme, la France est là pour gagner son Euro.

On est en 8ème de finale et après ?

Les nombreux ratés de Giroud et la méforme de Martial ne doivent pas occulter le fait que la France est passée au tour suivant, ou elle se frottera à des adversaires bien plus redoutables (quoique peut être moins déterminés). Mais, il faut d’abord battre la Suisse. C’est important pour la confiance. Son nul face à la Roumanie et le fait que les bleus l’ai sévèrement battue à la dernière Coupe du Monde ne doivent pas nous conduire dans un excès de confiance. Ce sera dur. Comme tous les matchs de cette Euro. Mais j’y crois car les bleus nous ont démontré qu’ils en voulaient.