La Croatie gâche face aux Tchèques

Filant tranquillement vers une nouvelle séduisante victoire, l'équipe au damier a vu son avance disparaitre de manière un peu incompréhensible dans le dernier quart d'heure, face à une République Tchèque qui ouvre son compteur in extremis.

La Croatie gâche face aux Tchèques
Daniel Subasic n'a pu empêcher la République Tchèque de revenir dans le match. (photographie : uefa.com)
République Tchèque
2 2
Croatie
République Tchèque: Cech - Kaderabek, Hubnik, Sivok, Limbersky - Plasil (Necid, 86e) - Skalak (Sural, 67e), Rosicky, Darida, Krejci - Lafata (Skoda, 67e).
Croatie: Subasic - Srna, Corluka, Vida, Strinic - Badelj, Modric (Kovacic, 62e) - Rakitic (Schildenfeld, 96e) - Brozovic, Mandzukic, Perisic.
SCORE: République Tchèque : Skoda (76e) et Necid (94e). Croatie : Perisic (37e) et Rakitic (59e)

Et si les supporters croates avaient fait perdre deux points à leur sélection en ce vendredi après-midi ? On joue la 86e minute dans ce match, alors que la République Tchèque vient de réduire le score par le remplaçant Milan Skoda (76e, sur un délicieux centre de Thomas Rosicky), quand de multiples fumigènes et pétards, envoyés depuis les tribunes rouges et blanches, descendent dans les seize mètres de Petr Cech. Alors que le match est interrompu pendant de longs instants et tombe dans une ambiance tendue, neuf minutes de temps additionnel sont ensuite accordées lorsque le jeu reprend, et l'autre remplaçant Tomas Necid profite d'une faute de main de Domagoj Vida dans la surface pour égaliser d'un penalty en force (94e). Le capitaine courage Darijo Srna et ses coéquipiers, eux, peuvent rentrer tête basse aux vestiaires.

Un beau gâchis, car auparavant on pensait que la Croatie allait confirmer son convaincant succès acquis face à la Turquie (1-0) cinq jours plus tôt, et définitivement se placer en grand outsider de ce championnat d'Europe des Nations, 18 ans après la génération dorée de Davor Šuker, demi-finaliste du Mondial français. Une frappe du gauche en première période de l'intériste Ivan Perisic (37e) et un piqué tout en finesse inscrit par Ivan Rakitic au retour des vestiaires (59e) avaient récompensé les belles promesses offertes dans le jeu par le onze emmené par Luka Modric, d'ailleurs sorti à l'heure de jeu après avoir ressenti une douleur a priori sans gravité.

Au lieu de ça, l'équipe d'Ante Cacic repart du Chaudron sur un score nul qui ne reflète pas sa domination sur la rencontre, mais récompense l'opportunisme final de Tchèques qui n'avaient avant la 75e minue quasiment jamais été inquiétants, mais avaient plutôt subi, comme lors de la première journée face à l'Espagne (0-1).

Opposée à la Roja pour le dernier rendez-vous de la phase de poule mardi (21 h), la Croatie n'est de fait pas à l'abri de se retrouver avant-dernière du groupe, et il faudra surveiller l'opposition entre la Turquie et la République Tchèque dans quatre jours.