L'Islande frustrée par la Hongrie

L'Islande a failli créer une nouvelle fois la sensation cet après-midi mais s'est faite rejoindre dans le money time. Avec quatre points en deux matchs, la Hongrie peut être satisfaite.

L'Islande frustrée par la Hongrie
Les Islandais Emil Hallfredsson et Kari Arnason, à la fin de la rencontre. (photographie : uefa.com)
Islande
1 1
Hongrie
Islande: Halldórsson - Sævarsson, R. Sigurdsson, Árnason, Skúlason - Gudmundsson, G. Sigurdsson, Gunnarsson (cap.) (Hallfredsson, 67e) Bjarnason - Sigthórsson (Gudjohnsen 84e), Bödvarsson (Finnbogason 69e).
Hongrie: Király - Lang, Guzmics, Juhász, Kádár - Gera, Nagy - Dzsudzsák (cap.), Kleinheisler, Stieber (Nikolić 65e) - Priskin (Böde 66e).
SCORE: G. Sigurdsson (40e) pour l'Islande. Sævarsson (csc, 88e) pour la Hongrie.
ARBITRE: Avertissements : Gudmundson (42e), Finnbogason (74e) et Sævarsson (77e) pour l'Islande. Kádár (81e) pour la Hongrie.

Il s'en est fallu de peu, pour que l'équipe d'Islande ne fasse les gros titres de demain. Après son nul arraché au nez et à la barbe de Cristiano & co (1-1), elle a mené durant une mi-temps face à l'autre équipe surprise du groupe, la Hongrie, grâce à son même système de jeu fait de longs ballons vers ses attaquants, et ses lignes défensives fermées à double tour, avant que son arrière-garde ne trépasse à l'approche du temps additionnel.

Dans un match âpre placé sous le signe du combat physique, entre deux formations modestes venues à l'Euro le couteau entre les dents, c'est le maître à jouer Gylfi Sigurdsson qui avait ouvert la marque (40e) sur un pénalty généreusement accordé aux Scandinaves par l'arbitre russe Sergei Karasev. Une avance au tableau d'affichage pas illogique, la première période ayant été très indécise et les Islandais s'étant même procuré quelques occasions au préalable (Gudmundsson 31e, Sigthorsson 38e).

Durant le second acte, reculant minutes après minutes, Kolbeinn Sigthorsson (désigné homme du match) et ses partenaires avaient tenu bon en voyant leurs adversaires venus de l'est peiner à mettre en danger le portier Hannes Halldórsson. La méthode payait, une seconde fois quatre jours après, pour les insulaires, et les huitièmes de finale semblaient à portée de vue.

Et puis, comme souvent dans ce début d'Euro, il fallait rester pour les dernières minutes. Alors que l'équipe de László Kleinheisler, sur une belle phase de jeu, arrivait pour la première fois à perforer clairement la défense bleue, le centre de l'entrant Nemanja Nikolić obligeait Birkir Saevarsson à pousser le ballon dans ses propres filets (88e).

Malgré une dernière occasion islandaise suite à un coup-franc signé de l'illustre Eidur Gudjohnssen (95e), le match n'offrit pas d'autre but, et l'abattement des nordiques contrasta avec la satisfaction du vétéran Gábor Király (40 ans) et de toute la délégation hongroise. Avec ses quatre points, cette dernière s'ouvre le chemin vers la phase à élimination directe, alors que tout reste indécis entre le Portugal, l'Autriche et l'Islande dans ce groupe F, avant l'autre match de la soirée.