La Russie éliminée : Analyse d'un echec annoncé

La Russie a été sévérement battue par le Pays de Galles hier soir. Défaite synonyme d'élimination, retour sur les raisons d'un echec qui semble avoir été inévitable.

La Russie éliminée : Analyse d'un echec annoncé
Leonid Slutsky a annoncé sa démission.  /credit photo : UEFA.com

Pays de Galles 3, Russie 0. Un score large et inattendu qui sonne comme un coup de tonnerre pour cette équipe russe. 

C'est ce qu'a vécu hier soir la sélection russe. Moquée et critiquée par le monde entier, la Russie a bénéficié d'un mauvais traitement médiatique et le résultat de ses matchs n'a donné que raison à ses détracteurs.

Le match: 

140 millions de russes étaient certains. La Russie se qualifiera face au Pays de Galles. Comment après avoir affronté les meilleurs joueurs de Premier League anglaise et avoir tenu tête à l'une des meilleurs équipes offensives sur le papier pourrait-on se faire éliminer par une équipe loin d'être favorite ? Et bien c'est ce qu'il est arrivé.

Trois buts. Trois buts complétement évitables tant il y a eu d'espaces dans le milieu de terrain. Mamaev et Glushakov étant des joueurs plus offensifs que défensifs, la défense reposait sur Smolnikov , Ignashevitch, Berezutsky et Kombarov. Et c'est tout. Akinfeev ce soir là à été énorme. Il est le seul joueur, avec Dzyuba, a avoir essayé de se battre. La présence d'un Shirokov maladroit n'a rien aidé au jeu des russes. 

Mais pourquoi cet échec ? Les joueurs russes sont-ils juste mauvais ? Non. Chaque joueur a du talent. Le collectif est juste mauvais. L'absence de Denisov et de Dzagoev (et de Zhirkov) est certainement la réponse à tout les problèmes. Les deux hommes étaientt le milieu de la Russie et sans eux, la saveur n'est pas la même. Malgré la volonté de Kokorin,Smolov et de Dzyuba de faire le jeu, cela n'a pas fonctionné. Les gallois étaient juste les meilleurs ce soir.

Les conséquences : 

Les conséquences sont étonnament bénéfiques. L'équipe se recherche. Cette défaite pourra être analysée avant la coupe des confédérations et la Coupe du Monde à domicile. 

Leonid Slutsky, à l'issue du match, a annoncé quitté la tête de l'équipe. La volonté de la fédération semblait être la même et cela quelque soit le résultat de l'équipe. 

Les joueurs vont retourner auprès de leurs clubs respectifs afin de joueur les compétitions européennes à venir.