Euro U19 (F): la France championne d'Europe

La jeunesse tricolore est insatiable, et l’avenir s’annonce encore plus radieux pour le football français !

Euro U19 (F): la France championne d'Europe
France
2
1
Esspagne
France : Chavas (G), Mansuy Greboval (C) Cissoko E.Cascarino D.Cascarino Condon Mateo Geyoro Morroni Katoto (84e Couturier/ Ent: Eyquem
Esspagne: Pena (G) Beltran Bonmati (46 Garcia) Cazalla (87 Maria Vazquez) Garcia (C) Guijarro Sanchez Menayo Hernandez Oroz (69 Carrion)/ Ent: Lopez
SCORE: Geyoro 36éme, Katoto 66éme/ Garcia 84éme
ARBITRE: E.Urban (Hongrie)

Une semaine seulement après le titre de champion d’Europe de leurs homologues masculins, les U19 Françaises sont à leur tour devenues championnes d’Europe ce dimanche soir. En finale à Senec (Slovaquie), les filles de Gilles Eyquem ont dominé l’Espagne (2-1) dans des conditions dantesques. Sous une pluie battante, Grace Geyoro a ouvert le score à la demi-heure de jeu d’un but plein de sang froid dans la surface adverse.

A la mi-temps, la rencontre a été longuement interrompue en raison d'orages qui se sont abattus sur Senec. Et après deux heures d’attente, alors qu’on pensait qu’un report allait être prononcé en raison de l’état catastrophique de la pelouse, les deux équipes ont fait leur retour sur le terrain pour disputer la deuxième période. Un retour difficile pour les Bleuettes qui ont concédé un penalty. Mais Mylène Chavas a détourné la tentative espagnole. Le tournant du match puisque moins de dix minutes plus tard, l’équipe de France a marqué un deuxième but par Marie-Antoinette Katoto, meilleure buteuse du tournoi avec 6 buts.

En toute fin de match, la réduction du score espagnole est intervenue bien trop tard pour empêcher les jeunes tricolores de l’emporter, mais le dernier coup à blanc des espagnoles survient après un frappe mal repoussée de la gardienne française sur l'attaquante espagnole qui envoie le ballon dans les nuages à trois métres du but. C’est la quatrième fois que la France inscrit son nom au palmarès de l’Euro U19 féminin, trois ans après la génération de Claire Lavogez, Griedge M’Bock et Clarisse Le Bihan.