Granit Xhaka, un avenir tout tracé

Fraîchement débarqué en Allemagne cet été, l'espoir suisse gravite les échelons à vitesse grand V. Du haut de ses 20 ans, le natif de Bâle fait preuve d'une maturité déconcertante tant sur la pelouse que par ses choix de carrière réfléchis. A ce propos, Granit Xhaka nous a confié une de ses préférences pour la suite de celle-ci.

Granit Xhaka, un avenir tout tracé
Granit Xhaka, 20 ans, milieu de terrain du Borussia Mönchengladbach

Il représente - avec son coéquipier Xherdan Shaqiri - le plus bel espoir de la sélection suisse et ce n'est pas le sélectionneur de la "Nati" qui nous contredira. Le 4 juin 2011, Ottmar Hitzfeld le convoque pour un match au sommet valable pour la qualification à l'Euro 2012 : Angleterre-Suisse à Wembley. Xhaka est aligné d'entrée de jeu et dispute là son premier match avec l'équipe nationale A. L'émotion n'aura pas raison du tout jeune milieu de terrain. Xhaka va en effet éblouir la rencontre par son talent et ainsi confirmer sa maturité dans un événement de prestige. Au terme de la rencontre, Hitzfeld ne tarit pas d'éloges sur son jeune prodige : «Granit a démontré toute sa classe contre l'Angleterre. Il a parfaitement réussi ses débuts internationaux. Ce joueur respire la classe.» La Suisse contraint l'Angleterre au nul (2-2) et Granit Xhaka joue l'intégralité du match. La classe, disait Hitzfeld.

 

Un talent prédestiné

 

L'intuition. Si vous avez déjà eu l'occasion de contempler Granit Xhaka dans ses oeuvres vous souscrirez sans aucun doute ce qui suit. Observer ce milieu de terrain diriger ses coéquipiers, récupérer le ballon, dicter les temps de jeu pour enfin l'illuminer par sa vision du jeu et un pied gauche raffiné, il vous sera dès lors difficile de qualifier Xhaka de joueur commun. Bien au contraire. Seul un prédestiné peut afficher autant de classe et d'assurance à un si jeune âge. Dans ce sens, son parcours vient conforter cette intuition.

Granit voit le jour à Bâle, le 27 septembre 1992. Âgé de 8 ans, il commence le football au sein de l'équipe Concordia Bâle avec laquelle il évoluera deux ans avant de rejoindre le FC Bâle. Xhaka fait ses gammes avec les juniors puis intègre, en 2009, la 2ème équipe à l'âge de 16 ans. Cette année 2009 sera un premier tournant de sa carrière. Il y dispute le Championnat d'Europe -17 ans avec la Suisse (demi-finaliste) avant de remporter la Coupe du Monde -17ans au Nigéria (7 matchs et un but au compteur).

Il n'a encore que 18 ans lorsqu'il participe à son premier match professionnel, le 4 août 2010, en entrant à 3 minutes de la fin du match Bâle-Debrecen en Champions League. Un mois plus tard, le soir de ses 19 ans, Xhaka fait parti d'une rencontre historique au cours de laquelle son équipe tient en échec (3-3) le grand Manchester United à Old Trafford ! Une surprise que Sir Alex Ferguson qualifiera "d'accident" au terme du match. Pourtant, lorsque les deux équipes se retrouvent le 7 décembre 2011 avec la qualification à la clef, les anglais sont à nouveau en difficulté. Xhaka se montre impeccable aussi bien dans la relance qu'à la récupération et son équipe fait tomber l'ogre manchunien sur le score de 2-1 ! Bâle s'inclinera finalement en huitième de finale face au Bayern Munich. Soit, les feux des projecteurs se sont déjà orientés sur Shaqiri et Xhaka : le premier signe justement avec le Bayern Munich alors que Granit Xhaka se dirige au Borussia Mönchengladbach moyennant un investissement de 8.5 M€, soit le plus gros transfert réalisé par le club allemand.

 

Quid de l'avenir ?

 

"Tout vient à point à qui sait attendre". D'abord annoncé en Italie, Granit Xhaka a finalement opté pour le championnat allemand. À Mönchengladbach, l'idée est de s'habituer à l'intensité d'un championnat européen plus relevé (en rapport à la Super League suisse) tout en conservant des repères similaires à sa ville natale. En d'autres termes : la Bundesliga est une étape.

En sa qualité de milieu de terrain universel, Xhaka pourrait s'essayer à tout type de championnat. Toutefois, selon nos informations, Granit aurait déjà une préférence quant au prochain échelon : la Serie A. À ce jour, le Calcio dénombre 11 joueurs suisses dont 8 sont considérés comme titulaires. Désormais, le joueur helvète s'est fait un nom dans la péninsule. Ainsi, lorsque nous avons contacté Granit Xhaka, nous lui avons logiquement demandé quelle était son équipe préférée du championnat italien. «La Lazio de Rome», nous a-t-il confié sans l'ombre d'un doute. Un club qui a déjà vu passer deux internationaux suisses - Behrami (2005-2008) et Lichtsteiner (2008-2011) - avec somme toute de biens bons souvenirs. Si tous les chemins mènent à Rome, Granit Xhaka ne devrait plus tarder.