Schalke s'en sort bien

Schalke 04 a réussi à accrocher la 4e place de la Bundesliga et donc une place de barrage pour la coupe aux grande oreilles. Pourtant l'équipe est loin d'avoir réalisé une bonne saison. Explications.

Schalke s'en sort bien
La joie de Draxler qui envoie son équipe en Ligue des Champions

En s'imposant 2-1 contre Fribourg à l'occasion de l'ultime journée de Bundesliga, les hommes de Jans Keller ont réussi à accrocher la 4e place qualificative pour les barrages la Ligue des Champions.

C'est la seule satisfaction des Königsblauen cette saison. Julian Draxler (voir article complet de Theophile Pedrola) avait ouvert le score à la 53e minutes, avant que le français Jonathan Schmidt égalise dans la foulée. Et c'est à la 58e minute que la délivrance est venue pour les pensionnaires de Galsenkirchen quand Julian Schuster a eu le malheur de marquer contre son camp.

Ce dernier match de Schalke est représentatif de la saison en dent de scie des partenaires de Julian Draxler. Jan Keller a souvent dû composer son attaque en tenant compte des blessures à répétitions de Farfan, Klaas Jan Huntellar, Affelay & Co.

L'équipe avait pourtant plutôt bien commencé la saison en prennant 7 points sur les 9 possibles des 3 premiers matches. La première défaite est venue tôt, lors de la 4e journée, lorsque le Bayern a vaincu la formation de la Ruhr. En consolation et un peu comme excuses, on peut dire que Schalke n'a prit "que" deux buts des coéquipiers de Franck Ribery, le tarif maison de fin de saison des bavarois étant quasiment à chaque fois une correction avec quatre butq à la clé...

Après cette défaite face au géant bavarois, l'équipe s'est très bien reprise et n'a subit aucune défaite. Elle a même battu le BVB 2-1 dans l'explosif derby de la Ruhr lors de la 9e journée. Après cette victoire extrêmement importante, tout a basculé lors de la 10e journée, la modeste formation d'Hoffenheim a fait douter les coéquipiers d'Huntellar en accrochant une victoire 3 buts à 2. S'en est suivi une victoire face au Werder et lors de la 12e journée, une nouvelle défaite face à Leverkusen. Puis, le trou noir. De la 13e à la 21e journée, Schalke n'a gagné qu'une fois!

Pendant cette période, une défaite est à retenir, celle du 15 décembre lorsque l'équipe (alors entraînnée par Huub Stevens) subit une nouvelle désillusion 3-1 face à Fribourg. Huub Stevens est alors limogé et c'est Jens Keller, précédemment entraîneur des U17 qui prend la relève.

Les Königsblauen vont se sortir de ce désert lors de la 23e journée et après une nouvelle victoire 2-1 face aux voisins Borrussens du Signal Iduna Park, Schalke retombe dans ses travers et se faire corriger 3-0 par les bavarois de Nurenber. De nouveau, les faiblesses de joueurs extrêmement important lors de l'exercise 2011/2012, comme Klaas Jan Huntelaar qui a perdu son instinct de tueur (5 buts seulement à la trève hivernale) vont empêcher l'équipe de prendre une grande bouffée d'air au classement.

Jusqu'à la fin de la saison les knappens vont alterner victoires, matchs nuls et défaites...
La saison se termine donc pourtant sur une note positive puisque Jens Keller à réussit à remonter de la 8e à la 4e position alors que cinq clubs prétendaient encore à cette place de barragiste. Jens Keller a par ailleurs prolongé son engagement avec les Königsblauen, les dirigeants étant peut-être enfin à la recherche de stabilité sur le banc...

A eux d'ailleurs, durant le mercato estival, de dénicher d'autres pépites comme Lewis Holltby ou Julian Draxler, pour peut-être espérer un beau parcourt en Ligue des Champions et géner Leverkusen voir le Borussia Dortmund.