Hoffenheim souffre mais gagne

Quinze jours après sa déroute sur la pelouse de Stuttgart, Hoffenheim se remet dans le sens de la marche en s'imposant difficilement face au Borussia Mönchengladbach au terme d'une rencontre très équilibrée. Le réalisme aura fait la différence au final.

Hoffenheim souffre mais gagne
Hoffenheim
2 1
Borussia Mönchengladbach
Hoffenheim: Casteels; Beck, Abraham, Vestergaard, Johnson; Rudy (Süle 78è), Polanski; Volland, Herdling (Strobl 56è), Elyounoussi; Modeste (Schipplock 71è)
Borussia Mönchengladbach: Ter Stegen; Jantschke, Stranzl, Dominguez, Daems; Herrmann (Hrgota 65è), Kramer (De Jong 69è), Xhaka, Arango (Younes 69è); Raffael, Kruse
SCORE: 1-0 (Modeste 45è), 2-0 (Volland 54è), 2-1 (Kruse 75è)
ARBITRE: M. Christian Dingert Cartons Jaunes : Beck 57è, Modeste 60è, Abraham 85è / Jantschke 33è, Xhaka 90+1è
ÈVÉNEMENTS: 5ème journée de Bundesliga entre Hoffenheim et le Borussia Mönchengladbach disputée à la Wirsol Rhein-Neckar Arena devant 26 000 spectateurs.

Des buts inscrits quand il le faut

 

Depuis le début de la saison, Hoffenheim est l'équipe imprévisible de Bundesliga. Capable de l'emporter 5-1 à Hambourg avant de se prendre 6-2 quinze jours plus tard à Stuttgart, on ne sait jamais à quoi s'attendre avec eux. Opposés à un Mönchengladabch aux deux visages  (invincible à domicile et toujours perdant à l'extérieur), les hommes de Markus Gisdol avaient l'opportunité de reprendre place dans la première partie de tableau. Chose qu'ils ont réussi à faire, mais avec beaucoup de difficultés. Pourtant en début de match, c'est bien le club de Bade-Wurtemberg qui se montre le plus pressant. Au bout de cinq minutes de jeu, Kevin Volland trouva le poteau d'une frappe magnifique qui laissa de marbre Ter Stegen. Mais derrière ça, à part quelques banderilles sans gros danger d'Elyounoussi, ce fut assez léger. Il faudra attendre la toute fin de la première mi-temps pour les revoir dangereux. Sur un centre de Elyounoussi, Modeste prendra le dessus sur Daems à la tête. Ce dernier détournera le ballon, ce qui trompera Ter Stegen. Au meilleur moment possible, les bleus ouvrent le score grâce à leur Français.

 

C'est avec ce léger avantage qu'ils reviendront ensuite sur le terrain. Un avantage qui va grandir peu de temps après la reprise. Transformé en passeur, Modeste servit un Volland encore une fois très bon qui se joua de la défense avant d'assurer avec sang-froid le but dans un angle fermé. En marquant à des moments cruciaux, Hoffenheim s'était ouvert le chemin de la victoire. Mais avec ce break de réalisé, ils vont ensuite déjouer et reculer de plus en plus bas sur le terrain. Cela amènera la réduction du score de Max Kruse. Malgré tout, ils réussiront à tenir malgré les multiples assauts en fin de match de leur adversaire. Ce fut dur, mais au final, les trois points sont là. A noter que Anthony Modeste a dû sortir prématurément à vingt minutes de la fin du match, pour une blessure sans trop de gravité apparemment. On l'espère pour lui.

 

Un Gladbach trop inoffensif

 

De leur côté, les hommes de Lucien Favre pourront regretter de ne pas avoir ramener au moins un point qui était largement prenable. Avec 16 tirs contre 10 à Hoffenheim ainsi que près de 56% de possession, ils ont eu le contrôle de la partie. Mais ils se sont fait prendre aux plus mauvais moments par l'efficacité adverse. De plus, ils se sont montrés beaucoup trop stériles et ont très rarement apporté un danger sérieux sur les cages de Casteels. Il aura fallu attendre quasiment la mi-temps pour voir une frappe intéressante, non cadrée, de la part de Raffael... Une certaine forme d'impuissance s'empara même des hommes de Favre. Surtout lorsque Raffael encore gâcha un duel inespéré avec Casteels à 1-0. Deux minutes plus tard, Volland inscrivait le deuxième but...

 

C'est finalement grâce à un slalom en déséquilibre de Max Kruse en plein cœur de la défense que Mönchengladbach parviendra à réduire le score. Un numéro d'équilibriste de la part du numéro 10 de cette équipe qui ne servira pas à grand chose au final. Malgré un véritable siège de la surface de réparation d'Hoffenheim effectué dans les dix dernières minutes, ils n'arriveront jamais à percer une seconde fois la muraille. Ils concèdent donc leur troisième défaite à l'extérieur de la saison en trois rencontres. Un bilan désastreux qui est rattrapé par les bonnes performances à domicile mais on attend malgré tout mieux de cette équipe qui pointe à la 11ème place du championnat, à deux points de leur adversaire du jour.