Mais à quoi joue Pep ? Analyse tactique du Bayern à la Guardiola

C'est la question que l'on peut se poser d'un point de vue tactique, le catalan avait dit qu'il comptait simplement ajouter sa touche au travail de Jupp Heynckes mais en realité il a tout chamboulé : analyse et conclusion

Mais à quoi joue Pep ?  Analyse tactique du Bayern à la Guardiola
Pep Guardiola

L'équipe de la première moitié de saison : 

Le Bayern Munich triple champion de Jupp Heynckes évoluait en 4-2-3-1, système encore très à la mode à l'heure actuelle. Pep Guardiola lui ne suit pas la mode, en effet le catalan a instauré un 4-1-4-1 avec le FC Bayern. Ce système lui permet d'aligner plusieurs milieux très polyvalent ensemble, ainsi Toni Kroos s'est retrouvé associé à Mario Götze dérrière Thomas Müller qui a souvent évolué en pointe en réleguant Mario Mandzukic sur le banc. Sur les côtés il semble indéniable qu'Arjen Robben, et bien sûr Franck Ribéry sont dans les projets du catalan pour un bon moment.

En défense David Alaba est sûrement le meilleur à son poste et la charnière formée par Dante et Jérôme Boateng semble convenir à Guardiola même si celui-ci a souvent fait appel au géant belge Daniel Van Buyten qui s'est montré remarquable et en pleine forme alors qu'on le pensait vieillissant.

A droite Rafinha a profité du replacement de Philipp Lahm en milieu défensif pour se faire une place de titulaire et se remettre en valeur alors qu'il était très peu utilisé par Jupp Heynckes et annoncé du côté de Schalke 04 cet été. Le catalan n'a guère eu l'occasion de donner du temps de jeu à Bastian Schweinsteiger et Javier Martinez qui ont été blessé une bonne partie de la première partie de saison.

Voici donc le 11 type que Pep Guardiola a mis le plus souvent en place à la tête du FC Bayern en presque sept mois à sa tête :

FC Bayern München football formation

Le changement est à venir : 

En effet, bien que le catalan risque de probablement conserver son 4-1-4-1 si particulier, plusieurs changements dans son 11 type devraient avoir lieu. Sur la fin de la première partie de saison et sur le premier match face à Mönchengladabach, en l'absence d'Arjen Robben, le Catalan a fait passer Thomas Müller sur le côté droit,  faisant ainsi passer Mario Götze en faux numéro 9 comme il le faisait avec Messi à l'époque du grand FC Barcelone. La montée de Mario Götze a poussé Mario Mandzukic qui semble ne plus convenir au catalan et a permis de donner du temps de jeu à l'autre Catalan de la bavière, Thiago Alcantara qui a eu l'occasion de démontrer pourquoi Pep Guardiola le désirait tant. L'incertitude demeure cependant pour le poste de milieu défensif, Bastian Schweinsteiger va t-il reprendre sa place de titulaire?

A priori oui, Schweinsteiger est un cadre du vestiaire, il est un l'un des artisans de la saison extraordinnaire que son Verein a connu et l'un des meilleurs joueurs du monde à son poste. Mais si "Schweini" reprend sa place de titulaire c'est Philipp Lahm qui va devoir se replacer sur le le côté droit et ainsi pousser sur le banc Rafinha qui était pourtant à la hauteur, mais qui ne le sera pas face au joueur à un défensseur qui n'a jamais reçu de carton rouge de sa carrière et qui évolue au Bayern depuis 18 ans. Javier Martinez va lui aussi pointer le bout de son nez, le joueur le plus cher de l'histoire du Bayern (40M) va devoir se refaire une place après avoir gagné la confiance de Jupp Heynckes et apporté la stabilité défensive qu'il manquait au Bayern en 2011/2012. Guardiola va donc devoir clarifier la situation et rapidement, car les joueurs veulent savoir où ils vont évoluer notamment en vue de la Coupe du Monde !

"Petit à petit nos blessés reviennent, donc Pep Guardiola doit prendre des décisions. Lorsque la Coupe du monde va commencer, je veux savoir si je suis prévu en 6 ou bien arrière latéral" s'est plaint en novembre Lahm dans les colonnes de Sport Bild.

Voici donc le 11 probable jusqu'à la fin de la saison :

FC Bayern München football formation

Quelle équipe type pour la saison 2014/2015 ? :

Cet été Robert Lewandowski va rejoindre la Bavière, nul doute que cet attaquant très polyvalent va combler le vide en pointe de l'attaque bavaroise. Ainsi il faudra s'attendre à ce que Pep Guardiola conserve son 4-1-4-1 avec une attaque cette fois menée par le polonais mais toujours épaulée par Arjen Robben et bien sur Franck Ribéry, mais il faudra s'attendre à énormement de rotation, ce sera la clé de la réussite du catalan sur le long terme. Robert Lewandowski aura donc comme doublure Mario Mandzukic ( si le Croate reste) ainsi que Thomas Müller et Mario Götze qui pourront dépanner. Sur les côtés, le très prometteur Xherdan Shaqiri tournera avec Arjen Robben et Franck Ribéry, Thomas Müller pourra lui aussi dépanner sur les côtés mais l'international allemand va très probablement se retrouver associé à Mario Götze dans le coeur du jeu. Cette paire de milieu sera très variable et tournera très régulièrement avec Thiago Alcantara et bien sur Toni Kroos qui peut largement prétendre à une place de titulaire. 

Si Guardiola décide de titulariser Schweinsteiger pour la fin de la saison actuelle alors il y'a de forte chance qu'il le décide également pour la saison à venir. Ainsi le meneur de la Manschaft sera en rotation avec Javier Martinez et peut-être Philipp Lahm pour laisser du temps de jeu à Rafinha sur le côté droit. Car comme dit precedemment, le brésilien ne peut pas concurencer l'allemand sur le côté droit. En défense centrale il faut s'attendre au retour d'Holger Badstuber en pleine forme après un an de blessure, l'allemand sera sûrement trop juste pour regagner une place de titulaire cette saison mais la saison prochaine il pourrait bien pousser Jerôme Boateng  qui se montre de temps à autres irréguliers sur le banc voir même Dante si son retour est étincellant mais cela parait peu probable car le brésilien est solide à son poste. Mais Guardiola a confiance en Badstuber :

" Il m'appelle souvent pour me demander comment ça va et me dit qu'il à espère me voir revenir très vite, c'est un excellent entraînneur " à t-il déclaré recemment

Voici donc la composition possible pour la saison prochaine :

FC Bayern München football formation

Conclusion :

Le travail de Pep Guardiola à la tête du FC Bayern München sera long et compliqué, le catalan va devoir gérer son vestiaire car la concurence pour une place de titulaire s'annonce très rude et aucun débordemment ne sera toléré dans un club comme le Bayern. Cependant l'ancien coach du FC Barcelone realisé un très bon début de saison et avec 10 points d'avance sur le 2e de la Bundesliga à la 18e journée, à moins d'une catastrophe le titre semble acquis mais c'est la ligue des champions qui sera déterminante. Au travail Herr Guardiola !