Le Bayern s'offre le doublé grâce à Guardiola

Hier soir à l'Olympia Stadium de Berlin, les Bavarois se sont imposés face au Borussia Dortmund 2 buts à 0 après prolongation. La tactique de Pep Guardiola a été décisive.

Le Bayern s'offre le doublé grâce à Guardiola
Photo : Fc Bayern München
Fc Bayern München
2 0
Borussia Dortmund
Fc Bayern München: Neuer - Dante, Martínez, Robben, Rafinha, Boateng, Götze, Lahm (C), Müller, Hojbjerg, Kroos
Borussia Dortmund: Weidenfeller - Piszczek, Sokratis, Hummels, Schmelzer - Jojic, Sahin - Mkhitaryan, Reus, Großkreutz - Lewandowski
SCORE: 1-0 Robben 107e 2-0 Müller 123e
ÈVÉNEMENTS: DFB Pokal finale. Olympia stadiom, Berlin.

Un an après la finale de la Ligue des Champions à Wembley entre le FC Bayern et le BVB, les deux équipes se retrouvaient pour la finale de la DFB Pokal. Le climat était tendu côté bavarois, Mandzukic écarté, Schweinsteiger ayant rechuté et Alaba s'étant blessé le jour même, la confiance était du côté Borussens qui arrivait lancé après une bonne fin de saison.

La composition tactique de Pep Guardiola fut comme d'habitude imprévisible, le catalan avait choisi un 3-3-2-2 avec 3 défenseurs : Martinez, Boateng et Dante, puis un milieu de terrain composé d'une première ligne avec Rafinha,Lahm et le jeune Hojbjerg, une deuxième ligne avec Müller, Kroos et en attaque Robben et Götze.

Normalement très fébrile défensivement les bavarois sont apparus très sur d'eux et n'ont presque pas concédé d'occasions franches, en revanche les Bavarois se sont vite montrés dangereux avec Müller qui a envoyé un bout de canon dans la figure de Wiedenfeller, celui-ci s'est montré impérial tout au long de la rencontre. Sur un centre de Reus, Hummels, pourtant hors-jeu, avait réussi à battre Neuer de la tête; Dante a sauvé sur la ligne mais le ballon était peut-être rentré, l'arbitre n'a pas bronché et le jeu a reprit. Le Bayern a bien sur gardé le ballon mais contrairement à ce que nous avait montré les Bavarois lors des derniers mois, les joueurs de Pep Guardiola se sont montrés dangereux offensivement à chaque fois qu'ils ont accéléré le jeu, Hummels s'est montré décisif en défense centrale, surtout lorsque Philipp Lahm et sortit sur blessure pour laisse la place à Franck Ribéry auteur d'un excellent match.

En deuxième mi-temps le scénario fut le même bien que le BVB fut bien plus dangereux offensivement, à la fin du temps réglementaire la frappe de Reus sur coup-franc a sonné le début des prolongations. Les Bavarois sont repartis du même pied mais avec bien plus de crampes, Kroos et Müller arrivaient à peine à marcher. Mais c'était sans compter sur la bête noire du BVB, un an après son but en finale de la ligue des champions , sur un centre de Boateng, Arjen Robben a propulsé le ballon au fond des filets de Weidenfeller, impuissant, d'une reprise de volée limpide(107e).

#Robben: "It's another double and it's been a superb season." Match reaction: http://t.co/zUkOebhk8P #BVBFCB pic.twitter.com/ozngKmiZOS

— FC Bayern English (@FCBayernEN) 17 Mai 2014

A la fin des 120 minutes, grâce à Pizzaro, Thomas Müller a tout donné face à Weidenfeller pour passer son compatriote et résister à la charge d'un défenseur schwarzgelben et pousser le ballon au fond des filets avec de s'écrouler, les jambes tendus par les crampes (123e).

Malgré la belle performance du BVB, le Bayern de Guardiola fut tactiquement plus fort et ne s'est pas opposé à la qualité de contre de Dortmund. Pour son dernier match avec le Borussia, Robert Lewandowski a été tout à fait impuissant.