Tous les enjeux des championnats européens (2/5)

Pour débuter la semaine, nous vous proposons de revenir sur tous les enjeux que vont receler les dernières rencontres dans les principaux championnats européens. Deuxième volet avec la Bundesliga et la Série A.

Tous les enjeux des championnats européens (2/5)
Le Mönchengladbach de Xhaka et le Naples de Higuain engagés dans la course à la C1 (Crédit : Twitter @borussia et @sscnapoli)

Bundesliga 

Si Mönchengladbach a empêché le Bayern de fêter son titre dès ce week-end en tenant en échec l'ogre munichois, ce dernier devrait assurer le coup sur la pelouse d'Ingolstadt samedi prochain, pour valider un 4e titre consécutif. Seule équipe à avoir tenu la cadence effrénée de la troupe à Guardiola (5 points de retard), le Borussia Dortmund se contentera de retrouver la Ligue des Champions par la grande porte pour la première saison de Thomas Tuchel. Derrière l'intouchable duo, le Bayer Leverkusen a réussi à se défaire du peloton grâce à une série toujours en cours de sept victoires consécutives. Cela lui permet d'être assuré de terminer à la 3e place, directement qualificative pour la phase de groupe de la Ligue des Champions.

Si le suspense est quasi inexistant sur le podium, la course à l'Europe est excitante à tous les niveaux. A deux journées de la fin, trois équipes (Mönchengladbach, Hertha Berlin, Schalke 04) se tiennent en un point, alors que Mayence est à trois points de la 4e place. L'équipe dirigée par Martin Schmidt est la seule de ces quatre à ne pas avoir une place européenne encore assurée puisque Cologne se tient à cinq points, mais avec un déplacement à Dortmund pour la dernière journée qui ne leur rend pas les choses simples. « Gladbach » a son destin entre ses mains et devra faire un sans faute contre Leverkusen et Darmstadt pour ne pas se faire coiffer sur le poteau par une meute de prétendants aux dents longues.

Côté maintien, on retrouve là encore de nombreuses équipes encore la menace. Si Hanovre est condamné, sept autres équipes n'ont pas encore validé leur maintien à seulement deux journées de la fin de cette Bundesliga. Pour Hambourg, Augsbourg et Hoffenheim il devrait être obtenu sans trop de sueurs froides, même en cas d'effondrement. C'est surtout entre Darmstadt, Stuttgart, Francfort et Brême que ça risque de se jouer. Équipe la plus en difficulté, le Werder aura l'avantage (ou l'inconvénient) d'affronter deux concurrents directs : Stuttgart puis Francfort. De son côté, Darmstadt va devoir se taper deux équipes à la lutte pour la C1. Tout ça pour dire que cette bagarre est totalement indécise, et qu'un, voire deux monuments du football allemand peuvent être relégués (Brême, Stuttgart). La rencontre de ce lundi soir entre ces deux équipes vaudra cher, très cher.

Les affiches à suivre :

02/05 : Werder Brême-VFB Stuttgart (20h15)

07/05 : Borussia Mönchengladbach-Bayer Leverkusen (15h30) / VFB Stuttgart-Mayence (15h30) / Hertha Berlin-Darmstadt (15h30)

14/05 : Darmstadt-Borussia Mönchengladbach (15h30) / Werder Brême-Eintracht Francfort (15h30)

Classement :

Série A 

En Italie, le titre est joué depuis plusieurs semaines déjà. Il faut dire qu'avec 24 victoires sur ses 25 derniers matchs, la Juventus a dégoûté tous ses adversaires. Quinze points derrière, Naples va lutter pour préserver sa deuxième place (directement qualificative en C1) devant la Roma, qui n'est qu'à deux petits points. Les Napolitains devront éviter de faire un faux pas pour éviter le retour du club de la capitale alors que les deux clubs ont encore trois matchs à disputer, dont un dès ce lundi soir.

En ce qui concerne l'Europe League, l'Inter Milan est assuré de la disputer alors que la Fiorentina est en ballottage très favorable. Sauf effondrement, ces deux équipes devraient pouvoir respectivement conserver leur 4e et 5e places. En revanche, c'est derrière que ça s'annonce très intéressant. Si la Juventus bat le Milan AC le 21 mai prochain en finale de Coupe d'Italie, la 6e place devient automatiquement européenne. Une place que ce même Milan a perdu ce week-end en étant tenu en échec par Frosinone. C'est désormais la surprenante équipe de Sassuolo qui est en position de force, à deux journées de la fin. Un peu plus loin , la Lazio peut encore y croire, mais ce sera très compliqué. On se dirige donc vers un duel entre deux équipes au calendrier assez similaire.

Dans les profondeurs du championnat, le Hellas Vérone est déjà assuré de jouer en Série B la saison prochaine. Frosinone devrait suivre prochainement puisqu'ils devraient remporter leurs deux rencontres (face à Sassuolo et à Naples), et espérer un scénario plus que favorable pour s'en sortir. Autant le dire clairement, ça sent le sapin. La dernière équipe qui va prendre le train pour la Série B n'est pas connue, mais elles sont encore trois en difficulté. Avec trois points d'avance sur la 18e place, l'Udinese a un peu de marge mais affronte Carpi, premier relégable lors de l'ultime journée. Ce même Carpi qui est à égalité avec Palerme, premier non relégable. Jusqu'au bout, cette lutte s'annonce donc extrêmement tendue.

Les affiches à suivre :

08/05 : Fiorentina-Palerme (15h) / Torino-Naples (20h45)

15/05 : Milan AC-AS Roma (20h45) / Udinese-Carpi (20h45)

Classement :

Dans la même série :

Tous les enjeux des championnats européens (1/5)