Van Persie fait couler Liverpool

Van Persie fait couler Liverpool
Van Persie fait couler Liverpool

Match de gala à Anfield Road cette après-midi entre les Reds de Liverpool et les Gunners d'Arsenal. Côté Liverpool, Steven Gerrard manque à l'appel suite à sa blessure lors du match amical face aux Pays-Bas mercredi. Du côté des Gunners, Robin Van Persie, touché lors de cette même rencontre est bien présent. A noter que Abou Diaby est de retour dans le groupe d'Arsenal. AVant le match, cap'tain Stevie G est venu présenter la Carling Cup aux supporters, un trophée qui était passé sous le nez des Gunners la saison dernière, défait en finale par Birmingham City. 

 
Sous une pluie battante, c'est Arsenal qui se crée la première occasion du match par l'intermédiaire Théo Walcott suite à une magnifique ouverture de Mikel Arteta. L'international anglais frappe en demi-volée mais bute sur un Reina très vigilant. Liverpool, qui n'a pas perdu une seule fois contre un membre du Big Four à Anfield va commencer à montrer du jeu. Suarez, bien lancé par Pepe Reina, part au duel avec Szczesny qui intervient de la tête en dehors de la surface. Kuyt suit bien derrière mais manque sa frappe. Première alerte pour les hommes d'Arsène Wenger qui semblent un peu emprunté lors de ce début de match. Sagna, buteur la semaine dernière face à Tottenham tente une frappe de 25 mètres qui file directement en touche. 18e minute de jeu, magnifique une-deux entre Suarez et Kuyt dans la surface. L'Uruguayen vient défier Szczesny et tombe en accentuant le contact. Pénalty pour les Reds. Kuyt tente sa chance face à Szczesny mais le gardien polonais choisit le bon côté et repousse d'une main ferme. L'international hollandais a une deuxième chance mais le portier londonien repousse une deuxième fois. C'est la quatrième fois de la saison que Liverpool rate un pénalty. Qu'à cela ne tienne, Liverpool continue sa marche en avant. Suarez trouve même le poteau quelques minutes après ce pénalty raté.
 
Liverpool a pris ce match par le bon bout. Les hommes de Kenny Dalglish jouent intelligemment et mettent beaucoup d'énergie à la récupération et au pressing. Tout ce travail est récompensé à la 22e minute quand Downing décale Henderson sur la droite d'une passe inspirée. L'international anglais déborde et centre fort devant le but. Koscielny veut dégager en corner mais il ne trouve que ses propres filets. 1-0 pour Liverpool, Anfield explose et c'est totalement mérité tant les Reds ont dominé de la tête et des épaules ce début de match. Comme face à Tottenham, Arsenal est mené mais les Gunners ne lâchent jamais l'affaire avant que le coup de sifflet final soit donné. Et comme pratiquement toutes les semaines, c'est Van Persie qui va égaliser à la suite d'un magnifique centre de Sagna (Oui, il sait centrer). Après ce coup de massue, les Scousers vont repartir à l'attaque et vont profiter des espaces dans la défense londonnienne pour se crtéer une nouvelle occasion. Suarez, encore lui, élimine un premier joueur d'une feinte de corps et entre dans la surface. Lancé, il élimine deux joueurs sur des petits crochets et frappe à ras de terre en bout de course. Szczesny sort un arrêt extraordinaire et garde ce score de parité. Avant la fin de la première mi-temps, Liverpool trouve encore une fois le poteau par Kuyt à la suite d'un bon centre de Charlie Adam. Arsenal est clairement dépassé dans cette première mi-temps et doit montrer un autre visage en seconde période sous peine de prendre l'eau. 
 
La seconde période commence comme la fin de première avec une occasion de Liverpool. Suarez, intenable aujourd'hui, accélère sur son côté droit et frappe dans le petit filet de Szczesny. Coup dur pour Arsenal en ce début de seconde mi-temps avec la sortie de Mikel Arteta, sortie sur civière après un coup d'un joueur de Liverpool. Il est mis sous oxygène et quitte la pelouse sous les applaudissements nourris d'Anfield Road. Beau geste de la part des supporters de Liverpool pour un ancien joueur d'Everton. Diaby rentre à la place de l'Espagnol, une première depuis le mois de Novembre. Dès son premier ballon, élimine son vis-à-vis d'une feinte de frappe puis décoche un tir du gauche, tranquillement capté par Reina. La deuxième période est beaucoup moins intense que la première. Les Reds commencent à baisser le pied, les 120 minutes jouées face à Cardiff en finale de la Carling Cup commencent à se faire sentir. Arsenal sort un peu la tête de l'eau, se créant quelques occasions par l'intermédiaire de Walcott, très actif cette après-midi.
 
Abou Diaby, rentré peu après la mi-temps est remplacé par Oxlade-Chamberlain, la hype anglaise du moment. Apparement, le Français souffrirait d'un problème musculaire, une saison qui se résume en 45 minutes. Tristesse. Ce match nul ne fait les affaires de personne, Liverpool au vu du match, méritait de gagner. Mais quand ça n'arrange personne, il faut bien que Van Persie apparaisse. Le Hollandais vient crucifier Pepe Reina d'une subtile volée du gauche après une magnifique ouverture d'Alexandre Song, un "copier-coller" du but face à Everton à l'Emirates Stadium. He scores when he wants, tout est dit avec cette phrase. 31 buts cette saison, une facilité déconcertante face au but, il est bien le meilleur attaquant du monde actuellement, avec son compatriote Huntelaar. Liverpool perd pour la première fois de la saison dans son antre d'Anfield. Grâce à cette victoire, Arsenal relègue Liverpool à 10 points et les écartent totalement de la course à la Ligue des Champions. Les Gunners reviennent à 4 points de Tottenham et peuvent croire à cette troisième place.