City entretient l’espoir, Chelsea craque

Avec cette victoire (2-0), face à une équipe de Chelsea qui aurait pu mener au score sans un penalty manqué par Lampard, Manchester City entretient l’espoir de revenir sur l’éternel rival Manchester United. En revanche, Chelsea pourrait laisser la troisième place à Tottenham lundi en cas de victoire des Spurs.

City entretient l’espoir, Chelsea craque
Yaya Tour encore buteur pour Manchester City - crédits photo Reuters
Manchester City
2
0
Chelsea
Manchester City: Hart; Clichy, Kolo Touré, Nastasic, Zabaleta; Yaya Touré, Javi Garcia, Rodwell (Tévez, min. 54); David Silva (Lescott, min. 90); Milner, Sergio Agüero (Nasri, min. 90).
Chelsea: Cech; Cole, Cahill, David Luiz, Ivanovic; Lampard (Moses, min. 68), Ramires, Obi Mikel (Torres, min. 81); Hazard (Oscar, min. 68), Juan Mata, Demba Ba;
SCORE: 1-0 Yaya Touré, min. 62. 2-0 Tévez, min. 84.
ARBITRE: André MARRINER Avertissements : Rodwell (min. 29), Kolo Touré (min. 40), Ramires (min. 37), Zabaleta (min. 43).
ÈVÉNEMENTS: Championnat d'Angleterre- 27e journée

Domination des Citizens

C’est dans une ambiance très tendue qu’a débuté ce match à hautes importances entre le deuxième du championnat, Manchester City, et le troisième, Chelsea. City le sait vaincre Chelsea est plus que nécessaire pour entretenir l’espoir de revenir sur son rival et leader, Manchester United, qui  avait 15 points d’avance avant ce match. Et les deux équipes n’ont pas tardées à montrer toutes leur détermination et leur envie de gagner. Mais c’est bel et bien Manchester City qui prend le dessus dans cette première partie de match en octroyant le ballon et en acculant Chelsea dans sa moitié de terrain obligeant les Blues à défendre en bloc pour stopper des Citizens bien offensifs. Et Manchester City a les armes au niveau offensif, avec notamment le trio infernal Silva-Agüero-Touré en pleine bourre en ce moment. Et grâce à ce trio de feu City a bénéficié de nombreuses occasions très dangereuses que les défenseurs de Chelsea ont eu bien du mal à repousser mais heureusement les Blues ont pu se reposer sur un Petr Cech en forme.  Défendre en bloc, Chelsea sait le faire et l’a assez prouvé la saison dernière notamment en Ligue des Champions mais le tout est de savoir construire et mener à bien les contres offensifs. Et à ce niveau on peut dire que les Blues ont péché énormément.  

À la mi-temps, Chelsea et Manchester City rentrent aux vestiaires avec un score vierge mais on se doute que celui sera bien différent au coup de sifflet final. Mais pour cela, il faut que Chelsea organise mieux ses contres et que City soit plus efficace et incisif.

Chelsea craque

En début de seconde période, c’est un Chelsea plus tranchant offensivement qui prend place et c’est Manchester City qui parait pris de cours. Et les efforts paient pour les Blues puisqu’à la 51ème minute l’arbitre siffle un penalty pour Chelsea après un fauchage très léger de Joe Hart sur Demba Ba qui fonçait au but. Lampard s’occupe alors de tirer ce penalty qui est une occasion en or pour Chelsea de prendre l’avantage dans un match où ils ont passés la majeure partie du temps à défendre. Mais celui, tire sur la droite du gardien et Joe Hart réalise un excellent plongeon et détourne une frappe tout de même bien puissante de Frank Lampard. Les Blues peuvent s’en vouloir, ils viennent peut-être définitivement de louper une occasion en or de prendre le match à leur compte. Puis c’est Manchester City qui se montre offensif et veut réagir après ce sauvetage de Joe Hart sur le penalty. Et Sergio Agüero sur un contre offensif, s’infiltre dans la surface et se retrouve en un contre un face à Petr Cech qui est sorti de ses buts, le buteur citizen veut lober ce dernier mais voit son tir passer au-dessus des buts de Chelsea. Chelsea récupère ensuite le ballon et décide contrer directement mais les attaquants blues se montrent trop maladroits et perdent ce ballon. Les Citizens remonte alors celui-ci et Yaya Touré se retrouvent à l’entrée de la surface de réparation. Il se met alors à dribbler tandis que les défenseurs de Chelsea restent spectateurs et immobiles ne réagissant pas à ce rush de l’Ivoirien qui correctement s’avance suffisamment pour décrocher une frappe sur le poteau de Cech qui est impuissant. Ouverture du score pour Manchester City qui libère alors le public citizens.

Chelsea mené veut alors repartir de l’avant pour ne pas sombrer mais les Blues se font stopper et bloquer par le rideau défensif de City impeccable. Les Londoniens  compliquent alors leur jeu et multiplient les passes longues alors que City bouche parfaitement les ouvertures ne crant pas l’espace nécessaire aux Blues qui perdent alors facilement leurs ballons. Et lorsque cela est possible Chelsea n’arrive pas à inquiéter Manchester City, notamment à cause d’un Demba Ba pas assez tranchant ou d’un Ramires qui a perpétuellement le dribble de trop lorsqu’il est en position de frapper.

Chelsea se fait ensuite une grosse frayeur défensive laissant City exploiter un ballon offensif mais par chance un retour tardif mais efficace de David Luiz a raison de ce contre offensif. Malheureusement cela ne suffira pas pour refroidir les ardeurs des citizens qui à la 84ème minute double la mise grâce à Carlos Tevez. Sur un contre citizen, Tevez reçoit le ballon dans l’axe mais hors surface et place alors une grosse frappe venant se loger dans la lucarne de Petr Cech qui, surpris, ne peut repousser. Chelsea doit alors penser à défendre plus pour éviter une humiliation proche mais Benitez a déjà effectué trois remplacement pour des choix offensifs ce qui ne va bien sûr pas aider les Blues. Mais menant deux buts à zéro, Manchester City décide de reculer et laisser Chelsea s’approcher. Les Blues bénéficie de quelques occasions mais voit toutes celles-ci repoussées par une défense incroyable de City.

Chelsea et sa légende, Frank Lampard, pourront nourrir de regrets après ce penalty raté et ces contres bien mal organisés. Manchester City savoure et ne peut désormais qu’espérer une erreur de son rival leader Manchester United.