Au bon plaisir de City

Manchester City s'est imposé pour la gloire dans le derby de Manchester à Old Trafford. Dans une rencontre assez pauvre, et sans grand enjeu, les Citizens ont fait la différence grâce à un exploit individuel de Sergio Aguero à vingt minutes de la fin.

Au bon plaisir de City
Sergio Aguero a été décisif dans le 165e derby de Manchester (The Sun).
Manchester United
1 2
Manchester City
Manchester United: De Gea - Rafael, Jones, Ferdinand, Evra - Carrick, Giggs - Walbeck (Valencia, 80'), Rooney (Hernandez, 85'), Young (Kagawa, 90'+1), Van Persie.
Manchester City: Hart - Zabaleta, Kompany, Nastasic, Clichy - Y. Touré, Barry - Milner, Silva (Lescott, 90'), Nasri (Aguero, 71') - Tevez (J. Garcia, 90'+3).
SCORE: 0-1, Milner 51' ; 1-1, 59' Kompany c.s.c. ; 1-2, Aguero 78'.
ARBITRE: Mike DEAN (ANG) Avertissements : Rooney (32'), Rafael (90'+2), Valencia (90'+3) pour Manchester United ; Silva (29'), Kompany (42'), Tevez (85'), Barry (90'), Zabaleta (90'+1) pour Manchester City.
ÈVÉNEMENTS: 32e journée de Premier League, Old Trafford, 21h00.

Avant la rencontre, Roberto Mancini avait annoncé vouloir montrer que l'écart entre les deux formations n'était pas aussi important qu'il en avait l'air au classement. Ce 165e derby de l'histoire a tourné à l'avantage de ses joueurs qui ont sauvé l'honneur d'une saison où le titre ira très certainement au voisin honni, United, qui compte désormais douze points d'avance à six matches du terme. Un succès mérité pour Manchester City qui pour la deuxième fois en deux ans, une première depuis 1972, est venu s'imposer à Old Trafford (2-1). 

L'éclat d'Aguero

Grâce à un milieu renforcé, et l'activité importante de ses joueurs de couloirs où Nasri était titulaire au coup d'envoi pour la seconde fois d'affilé, City a fait la différence. Bien que l'espoir de remporter un second titre de suite semble d'hors et déjà envolé, les Citizens se sont offerts une victoire de prestige dans un match assez terne. Sans grand enjeu, la rencontre a tourné à l'avantage des joueurs de Roberto Mancini grâce à Sergio Aguero à vingt minutes de la fin. De retour de blessure, l'attaquant argentin a donné la victoire aux siens grâce à un exploit personnel dans une défense des Reds Devils dépassées. Auparavant, Manchester City avait ouvert la marque au retour des vestiaires grâce à James Milner, sur une passe décisive de Nasri (51'). United était revenu dans la partie grâce à Vincent Kompany, pourtant impérial ce soir, mais malheureux sur une tête de Jones qui semblait ne pas rentrer (59'). 

Invaincu depuis 18 matches en championnat, Manchester United a une nouvelle fois déçu, dans le jeu et dans l'animation offensive. Alors qu'un calendrier favorable se profile pour finir le championnat, heureusement que le titre est déjà quasiment acquis.