29e Journée : le Tour des Stades

Les matchs reportés de la 29ème journée de Premier League avaient lieu cette semaine. De la victoire de Chelsea à Craven Cottage en passant par le nul concédé par Manchester United à Upton Park, retour sur les matchs de la soirée.

29e Journée : le Tour des Stades
29e Journée : le Tour des Stades

Un point de plus vers le titre sinon une prestation décevante

C’est avec le maintien quasiment acquis que West Ham accueillait Manchester United ce soir. A l’image de ses dernières sorties, les Red Devils peinent à prendre le jeu à leur compte, la punition est quasi-immédiate par les Hammers qui ouvriront le score au quart d’heure de jeu, l’ancien wolf Jarvis se joue de Ferdinand avant de centrer pour Andy Caroll dont la déviation est reprise d’une tête plongeante par Vaz Te (16’, 1-0). Il ne faudra qu’un quart d’heure à Shinji Kagawa pour faire parler son génie, le japonais élimine la défense des Hammers d’une feinte de corps avant d’offrir l’égalisation à Valencia (31’, 1-1). Au retour des vestiaires, les Reds Devils subissent toujours autant le défi physique de l’Upton Park, et c’est le moment que choisit Mohammed Diamé pour décocher une magnifique frappe qui vient se loger dans le petit filet de De Gea (55’, 2-1). Les hommes de Ferguson reviennent peu à peu dans le match, Rooney est d’abord mis en échec par O’Neil qui sauve sur sa ligne (63’) mais la défense londonienne ne peut rien faire face à Van Persie qui égalise en reprenant une frappe de Kagawa repoussée par les poteaux (77’, 2-2). Le score en restera là, Manchester United concède seulement son troisième match nul de la saison au terme d'un match spectaculaire.

Les Blues peuvent remercier leur défense centrale

A l’occasion d’un énième derby de Londres, Chelsea se déplaçait à Craven Cottage pour y affronter Fulham. La victoire était impérative pour les Blues, qui ont vu Arsenal prendre leur place sur le podium après leur nul face à Everton. C’est Chelsea qui va tirer son épingle du jeu en première mi-temps en profitant d’abord de la magnifique ouverture du score de David Luiz, le défenseur brésilien tutoie la lucarne d’une frappe limpide des trente mètres (30', 0-1). La réaction des Cottagers sera immédiate, sur une frappe d’Emmanuelson repoussée par Cech tout d’abord (34eme), puis une tentative audacieuse de Berbatov non cadrée (42e). Les Blues assommeront les Cottagers en fin de première période par Terry qui reprendra de la tête un centre de Juan Mata (43', 0-2). Le capitaine de Chelsea, pas vraiment dans les plans de Benitez cette saison, ira même de son doublé à vingt minutes du terme, poussant au fond des filets une tête de Torres (72', 0-3). Chelsea se contentera de gérer son avance. Très réaliste en première période, les Blues décrochent une victoire très importante dans la course à la Ligue des Champions et remontent par la même occasion sur la troisième marche du podium.

Une répétition mossade avant la fête

C’était une répétition grandeur nature à l’Etihad Stadium, avant la grande finale de la FA Cup qui opposera Man City à Wigan dans le prestigieux stade de Wembley. L’enjeu était sans doute bien réel pour Wigan, premier relégable avant la rencontre, avec deux matchs en moins que ses concurrents. La formation de Roberto Martinez fait preuve d’une étonnante témérité face au second du championnat, loin de refuser le jeu en première mi-temps, la plus belle occasion est d’ailleurs à mettre à l’actif de Di Santo qui va alerter Joe Hart à la 37ème.  La deuxième mi-temps se poursuit sur le même faux rythme et il faudra attendre la 84eme pour voir les Citizens s’illlustrer, le magnifique enchainement de Tevez dans la surface de Wigan est suivi d’une superbe frappe qui vient nettoyer la lucarne de Robles (84', 1-0). Manchester City assure le service minimum en s'imposant 1 à 0 suite à un match sans relief, il ne fait nul doute que la finale de la Cup qui opposera les deux adversaires du jour proposera un tout autre spectacle.